Epître sur le Tombeau de Moreau, en réponse au "Fils de l'homme"

Publié par

imp. de Lenormant fils (Paris). 1829. In-8°. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : jeudi 1 janvier 1829
Lecture(s) : 2
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

sua
LE TOMBEAU DE MORE AU,
EN RÉPONSE
AU FILS DE L'HOMME.
PARIS.
LE NORMÀNT FILS, IMPRIMEUR DU ROT,
EUE DK SKIAE ,K»8, F. 0. G.
SUtt
LE TOMBEAU DE MOREAU,
ENRÉPONSEAU FILS DE L'HOMME.
ft&ltttlB
SUR
LE TOMBEAU DE MORE AU 9
EN RÉPONSE
AU FILS DE L'HOMME.
PARIS.
LE NORMANT FILS, IMPRIMEUR DU ROI,
IlUE DE SEINE , Kt» 8, F. S. G.
1829.
EPITRE
SUR LE TOMBEAU DE MORE AU,
EN RÉPONSE AU FILS DE L'HOMME.
1 RISTE , et ne trouvant plus de charme à ma tristesse,
Sans malheur glorieux, sans espoir, sans jeunesse,
Tombant dans le néant sans atteindre au repos,
J'errais seul, comme une ombre au milieu des tombeaux !
Je regardais sans voir, et j'existais sans -vivre,
Comme on lit, sans penser, en feuilletant un livre.
A mon esprit blasé rien ne paraissait grand ;
La nature se voile à l'oeil indifférent :
Pour savoir l'admirer, il faut sentir qu'on l'aime;
On ne jouit de rien quand on n'est rien soi-même !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.