//img.uscri.be/pth/fa2c9b06003f4b8f924ecf831e33f9ec81abbe30
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Être poète au Plat Pays

De
234 pages
L'auteur explore, à travers une approche multidisciplinaire, la nature des stratégies de formation de l'identité belge dans la poésie d'Emile Verhaeren et de Jacques Brel, afin de démontrer, non seulement que la belgitude structure les espaces poétiques dans les textes de ces deux grands poètes, mais aussi que ce sont les pratiques intertextuelles et la circulation des mythes qui s'avèrent indispensables à toute tentative de construction identitaire.
Voir plus Voir moins
Dorota Rzycka
Être poète au Plat Pays
La quête identitaire dans la poésie d’Émile Verhaeren et de Jacques Brel
Espaces L Littéraires E
Être poète au Plat Pays La quête identitaire dans la poésie d’Émile Verhaeren et de Jacques Brel
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Textes réunis et présentés par Michèle AQUIEN,L’érotisme solaire de René Depestre, Éloge du réel merveilleux féminin, 2014. Laëtitia PERRAY,La femme dans le théâtre de Robert Poudérou, 2014. Ghada EL-SAMROUT,L’itinéraire mystique dans l’œuvre de Salah Stétié, 2014. Fabrice BONARDI (dir.),Parfums de l’âme et autres feux follets, 2013. Ralph ALBANESE,Racine à l’école républicaine ou les enjeux socio-politiques de la tragédie classique (1800-1950), 2013. David MICHEL, Amélie Nothomb. L’écriture illimitée, 2013. Nicole BERRY,John Cowper Powys, au-dessus de la terre l’oiseau. Un homme dans son œuvre, 2013. Magda IBRAHIM, Prière d’un petit enfant nègreGuy Tirolien. Un de manifeste de la Négritude, 2013. Fabrice BONARDI (dir.),Des nouvelles du désir, 2013. Simone GOUGEAUD-ARNAUDEAU,Crébillon le Tragique, 2013. Berkiz BERKSOY,Ahmet Hamdi Tanpõnar, 2013. Najib REDOUANE et Yvette BÉNAYOUN-SZMIDT,Le pari poétique de Gérard Étienne, 2013. Annie RICHARD, L’autofiction et les femmes. Un chemin vers l’altruisme ?, 2013. Calisto,La femme surréaliste : de la métaphore à la métonymie, 2013. Claude FRIOUX,Le Chantier russe. Littérature, société et politique. Tome 4 : Ecrits 1980-2012, 2013. Muguraş CONSTANTINESCU,Pour une lecture critique des traductions. Réflexions et pratiques, 2013. Lidia COTEA,À la lisière de l’absence.L’Imaginaire du corps chez Jean-Philippe Toussaint, Marie Redonnet et Éric Chevillard,2013.André LUCRECE,Aimé Césaire. Liturgie et poésie charnelle, 2013. Jacques PEZEU-MASSABUAU,Verne. Les voix et les voies de Jules l’aventure, 2013. Jacques PEZEU-MASSABUAU,Verne. Un art d’habiter la Terre, Jules 2013. e David BANKS,Le texte épistolaire du XVIIsiècle à nos jours.Aspects linguistique, 2013.Matthieu GOSZTOLA,Alfred Jarry àLa Revue blanche. L’intense originalité d'une critique littéraire,2013.
DorotaRZYCKAÊTRE POÈTE AUPLATPAYS La quête identitaire dans la poésie d’Émile Verhaeren et de Jacques Brel
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02070-9 EAN : 9782343020709
Remerciements
Ma quête de l’identité belge n’aurait pu être conduite à son terme sans les multiples et précieuses aides qui m’ont été apportées. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont encouragée à écrire la thèse de doctorat qui s’est concrétisée sous la forme de ce livre, et ceux qui m’ont soutenue avec leur amitié et leurs conseils aux cours des années de la recherche. J’exprime ma reconnaissance et ma profonde gratitude aux directeurs de ma recherche, le Dr Fiona Cox et le Dr Patrick Crowley, pour les encouragements, l’enthousiasme, la disponibilité, l’aide et la patience qu’ils ont témoignés, dès le début, envers ma recherche. Leurs compétences et leurs précieux conseils m’ont amenée à affiner la rédaction de ce livre. En regardant ma vie de la perspective du jour actuel, je tiens à adresser mes remerciements à deux enseignantes extraordinaires que j’ai eu la chance de rencontrer sur les chemins de mon éducation et à qui je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’exprimer ma reconnaissance pour leur travail pédagogique. La première est Madame Maria Potoniec, enseignante de la langue et de la littérature polonaises dans mon école élémentaire à Tomice. Ses méthodes d’enseignement ne laissaient aucun élève indifférent, chaque analyse littéraire se transformait en une exploration d’uneterra incognita oùil nous fallait réviser notre perception du monde. La deuxième est Madame Jadwiga Zajac, enseignante de la langue française dans mon lycée à Wadowice, qui, non seulement a réussi à m’apprendre à m’exprimer en français, mais m’a surtout transmis sa passion pour les cultures francophones, ce qui a profondément influencé le choix de ma future formation. Ces deux rencontres se sont montrées décisives parce que, sans elles, je ne serais jamais entrée dans le domaine de la recherche littéraire francophone. Je tiens à exprimer des remerciements tout particuliers à mon partenaire Mariusz et à notre fille Nadia. C’est leur amour qui m’a permis de persévérer dans cette « tâche herculéenne » qu’est la recherche. C’est à la mémoire de mon père, qui a toujours cru en moi, m’a soutenue tout au long de sa vie dure et laborieuse et m’a inculqué des valeurs fondamentales, que je dédie ce livre.
7
Avertissement
Les références aux sources secondaires de cette étude sont données en note de bas de page et dans la section «Bibliographie ».En revanche, pour les références des sources primaires on utilise le système de référencement suivant : P. C. 1 :Émile Verhaeren,Poésie Complète 1 : Les Soirs, Les Débâcles, LesFlambeaux noirs,éd. par Michel Otten (Bruxelles : Éditions Labor et Archives et Musée de la Littérature, 1994). P. C. 2 :Émile Verhaeren,Poésie Complète 2 : Les Campagnes hallucinées, Les Villes tentaculaires, éd. par Michel Otten et Jacques Marx (Bruxelles : Éditions Labor et Archives et Musée de la Littérature, 1997). P. C. 3 :Émile Verhaeren,Poésie Complète 3 : Les Heures claires, Les Heures d’après-midi, Les Heures du soir, éd. par Michel Otten et Marie-France Renard (Bruxelles : Éditions Labor et Archives et Musée de la Littérature, 2001). P. C. 4 :Émile Verhaeren,Complète 4 : Les Villages Poésie illusoires, Les Apparus dans mes chemins,éd. par Michel Otten et Christian Angelet (Bruxelles : Éditions Labor et AML Éditions, 2005). P. C. 5 :Émile Verhaeren,Poésie Complète 5 : Les Flamandes, Les Moines, éd. par Michel Otten et Véronique Jago-Antoine (Bruxelles : Éditions Labor et AML Éditions, 2008). P. C. 6 :Émile Verhaeren,Poésie Complète 6 : Les Bords de la route, Les Vignes de ma muraille, éd. par Michel Otten et Christian Angelet (Bruxelles : Luc Pire et AML Éditions, 2008). P. C. 7 :Émile Verhaeren, PoésieComplète 7 : Les Visages de la vie, Les Douze mois, Petites Légendes, éd. par Michel Otten et Vic Nachtergaele (Bruxelles : Luc Pire et AML Éditions, 2009). TLF I :Émile Verhaeren,Toute la Flandre I : Les Tendresses premières, Les Guirlandes des Dunes (Paris: Mercure de France, 1920). TLF II :Émile Verhaeren,Toute la Flandre II : Les Héros, Les Villes à pignons(Paris : Mercure de France, 1920). FT :Émile Verhaeren,Les Forces Tumultueuses(Paris : Mercure de France, 1902).
9