Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Givrée

De
189 pages
Qui est givrée ? Est-ce Marie l'effrontée que le sexe ennuie ? Est-ce l'histoire de cette accumulation de réfrigérateurs ? Ou notre époque de communication qui, à force de mensonges, a terrassé le sens commun ? Mais qui est givrée ? Est-ce Marie l'effrontée que le sexe ennuie ? Est-ce l'histoire de cette accumulation de réfrigérateurs ? Ou notre époque de communication qui, à force de mensonges, a terrassé le sens commun ? Quel rapport y a-t-il entre les centres d'appel et la paternité ? Entre l'amour et l'électroménager, et particulièrement le frigo ?
Vous apprendrez beaucoup de choses sur ce dernier, mais sans doute pas tout. Certains sujets, tel le phénomène bien connu des hommes qui n'y trouvent jamais rien, et l'explication controversée qui prétend qu'ils sont, depuis la nuit des temps, des chasseurs au regard exercé à se porter au loin pour apercevoir le gibier et non sur l'étagère du frigo pour dénicher la cuisse de poulet derrière le pot de confiture, ne sont pas abordés.
N'est pas non plus abordé le cas de Clara Adélaïde Girardon, la belle tourangelle, qui demanda en janvier 1922 un brevet pour un appareil dénommé Grigorific et ne le fabriqua jamais. Tout ne sera donc pas dit à son sujet dans ce roman drôle et tendre... mais c'est pourtant grâce à lui que Marie découvrira combien les « presque rien » nous changent plus sûrement que les grandes idées.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pas phaco la rando!

de Manuscrit

Les Insatiables

de editions-actes-sud

L'Ange de la justice

de Societe-Des-Ecrivains

GIVRÉE
DU MÊME AUTEUR
Signé Parpot, Climats, 1994 Un amour de Parpot, Climats, 1996 Côté jardin, Climats, 1998 Les Ombres dHannah, Climats, 1999 LInsoluble Problème de la présence sur terre, Climats, 2001 Survivance, Climats, 2002 Parpot le bienheureux, Climats, 2004
© Éditions Flammarion, 2006. ISBN : 2082105563
Alain Monnier
GIVRÉE
Flammarion
Pour Alain Martin,
En hommage au climat du chemin des pins
Le réfrigérateur était arrivé de bonne heure, à la fraîche comme on dit, par lentremise de deux costauds, un grand, genre armoire à glace, qui avait poliment demandé où le poser et un petit moustachu, suant et dégoulinant, qui marmonnait « y a pas de lézard » dès que cétait à son tour de parler. Marie navait pas eu le temps de leur désigner lemplace ment réservé quils se faufilaient déjà avec une sou plesse étonnante, à pas chassés et croisés, dans létroit vestibule. Le volumineux colis flottait dans lair, un coup horizontal, un coup vertical, selon les portes et les différents angles dattaque. Aucun juron naccom pagnait les passages périlleux. Cétaient des types bien, aussi polis quénergiques, soucieux de bien faire leur travail. Il ne leur avait même pas fallu cinq minutes pour positionner lengin, lextirper de son emballage et le glisser à lendroit adéquat. Voilà cétait fini ! Restaient, épars, quelques cartons, des débris de polystyrène, des chutes de polyuréthane. Le grand costaud se frottait les mains, le petit sépongeait le front en souriant. Derrière eux trônait le beau spécimen blanc, avec son élégante
9
barre argentée horizontale qui faisait office de poi gnée, et tout un tas de tiroirs et de clayettes à disposer soimême. Marie avait suivi leur ballet avec émerveillement, elle aimait ces moments rassurants où le monde semble sorganiser avec harmonie et simplicité. Elle sattendait maintenant à une mise en route et espérait quelques conseils de bon aloi, mais elle dut vite déchanter. Les deux balèzes avaient ponctué chacune de ses demandes dun sourire fort encourageant, mais ils nen avaient pas moins refusé dinverser la porte, dinstaller les divers bacs et demporter lancien appa reil, celui justement que Marie venait de remplacer. Cela nentrait pas dans leurs attributions au sujet desquelles ils étaient particulièrement sourcilleux. Eux étaient livreurs, et les livreurs ça livre ! Ça ne monte pas des portes, ça nemporte pas les antiquités, et ça ne fait pas de détours via les décharges muni cipales. Non ils ne voulaient rien boire, juste récu pérer une petite signature sur le bon de livraison, oui en bas, avec la date, merci. Ils étaient pressés, on la compris, et déjà dans lescalier.
Marie avait prévu un emplacement entre le buffet et le mur, mais cela impliquait que la porte souvre vers la gauche, donc que les gonds soient euxmêmes à gauche, et le vendeur, avec un sourire de vendeur, lui avait assuré, en lui désignant deux clips en plas tique, que tous les frigos quil vendait avaient lénorme avantage davoir un côté douverture
10