Histoires passées...

De
Publié par

Histoires passées est un recueil de deux nouvelles intrigantes et subtiles...
Le sortilège du violon est un récit fictif émouvant qui pourrait être basé sur des faits historiques...
Avec Les ricochets du rêve, Albert Benitah retrace une période très difficile de son enfance et nous dévoile comment il a réussi à protéger son corps par l'esprit...
Publié le : vendredi 20 septembre 2013
Lecture(s) : 15
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332615145
Nombre de pages : 32
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Cover

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-61512-1

 

© Edilivre, 2013

Le sortilège du violon

Mon village se situe à quelques kilomètres de Lyon, mais pour des raisons qui me sont personnelles, je préfère taire son nom.

La maison dans laquelle nous habitons, est composée pour moitié d’une construction récente, et de l’autre d’une ferme adossée à une grange à foin qui est le lieu que je préfère pour me réfugier et m’isoler.

J’adore l’emplacement de notre maison, juste à côté de l’école où j’ai grandi ; j’aime entendre le son régulier de la cloche de l’église et j’apprécie le pain de campagne tout chaud de notre boulanger, et surtout lorsqu’il est accompagné d’un bon fromage de chèvre bien sec. Je suis fier de notre village, de notre mairie, de notre environnement !

Je suis le troisième d’une fratrie de cinq enfants.

Mon père est électricien dans une entreprise voisine et travaille en plus à la ferme ! Ma mère est conseillère en produits agricoles dans un grand magasin, elle donne également un coup de main…

J’avais quatorze ans quand cette histoire a commencé ; je suis né le 12 octobre mille neuf cent soixante-dix-huit….

Nous sommes le premier novembre mille neuf cent quatre-vingt-douze, ce sont les vacances de la Toussaint ; mes parents se sont rendus au cimetière fleurir la tombe de mes grands-parents maternels.

Ce jour la, avec Adrien, mon petit frère de dix ans, nous décidons d’aller farfouiller dans le grenier, juste au dessus de la grange. Malgré la pénombre, c’est une ambiance idéale pour trouver un trésor imaginaire… Cinq minutes après, alors que je chahute avec mon frère, mon pied gauche bute sur ce qu’il me semble être une petite caisse, ma vie va être bouleversée, transformée…

Je regarde de plus près, il s’agit en fait d’un étui à violon.

Aussitôt, je m’empresse d’amener ce trésor dans ma chambre, et après avoir dépoussiéré cet étui, je me décide à l’ouvrir.

Je sors un violon d’une rare beauté, je suis en admiration devant le galbe de son dos, son manche, ses ouïes ! Je suis fasciné et incapable de parler, de bouger, comme si le temps s’était arrêté. Dans l’étui, il y a un morceau de partition avec en entête : Hannah Berkowitch !

Mais qui est cette Hannah ?

Pourquoi ce violon est-il chez moi ?

J’aimerais savoir et comprendre…

Je fais le choix de laisser l’étui ouvert et de laisser ce violon respirer, afin qu’il puisse retrouver son âme.

Je suis tellement impatient de découvrir l’histoire de ce violon que, dès l’arrivée de mon père, je le questionne :

« Papa, j’ai trouvé un violon dans le grenier, que faisait-il là-haut ? Qui est cette Hannah ? »

Mon père semble très gêné, je n’obtiens aucune réponse précise de sa part : « je te dévoilerai un jour le peu d’éléments en ma possession sur ce mystérieux violon ; mais laisse-moi du temps ! »

J’ai l’impression d’avoir remué une histoire embarrassante et dérangeante…

Luigi Boccherini

La première nuit qui suivit cette découverte, je fus réveillé par une douce et insistante mélodie. Je croyais rêver, mais non, elle venait bien de ma chambre.

La deuxième nuit, j’avais préparé un magnétophone, je voulais savoir quelle...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant