Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Ï (i tréma)

De
156 pages
Gilles Pellerin établissait dans Nous aurions un petit genre une équation entre brièveté et cruauté : la plus grande misère du protagoniste d’une nouvelle tient au fait qu’il ne dispose que de quelques pages pour agir. Ici, dans un recueil regroupant plus de quatre-vingts textes, le temps lui est forcément compté et les situations énigmatiques se multiplient. La rapidité d'exécution réclame une narration vigoureuse, qui sert à merveille les registres familiers de l'auteur : ici, l'absurde ; là, l'humour ; là encore, l'exubérance. Mais aussi cette touche de lyrisme au détour d'une page pour nous rappeler que du désordre peut naître la tendresse.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Incertitudes

de les-editions-quebec-amerique

Noémie 14 - Le Voleur de grand-mère

de les-editions-quebec-amerique

Extrait de la publication
ï (tréma)
1
Extrait de la publication
Ï (I TRÉMA)
Extrait de la publication
ï (i tréma)
Du même auteur chez le même éditeur : Ni le lieu ni l’heure,nouvelles, 1987 (2004). Principe d’extorsion, nouvelles, 1991. Je reviens avec la nuit, nouvelles, 1992. Québec. Des écrivains dans la ville, essai, (en coédition avec le Musée du Québec), 1995. Dix ans de nouvelles.Une anthologie québécoise, 1996. Nous aurions un petit genre.Publier des nouvelles,essai, 1997. Récits d’une passion.Florilège du français au Québec,essai, 1997. La mèche courte.Le français, la culture et la littérature, essai, 2002. Anthologie de la nouvelle québécoise actuelle, 2003.
Chez d’autres éditeurs : Les sporadiques aventures de Guillaume Untel,nouvelles, Asticou, 1982 (1989). Carnets du SaintLaurent, en collaboration avec Gilles Matte, Les Heures Bleues, 1999. Le VieuxQuébec sous la neige, en collaboration avec Claudel Huot et Michel Lessard, L’Homme, 2003.
4
Extrait de la publication
ï (tréma)
GILLES PELLERIN
ï (i tréma)
nouvelles et autres textes narratifs
5
Extrait de la publication
ï (i tréma)
Maquette de la couverture : AnneMarie Guérineau Photocomposition : CompoMagny enr. Distribution pour le Québec : Diffusion Dimedia 539, boulevard Lebeau Montréal (Québec) H4N 1S2
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés. © Les éditions de L’instant même 2004 L’instant même 865, avenue Moncton Québec (Québec) G1S 2Y4 info@instantmeme.com www.instantmeme.com Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2004
L’instant même remercie le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Canada (Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition), le gouvernement du Québec (Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC) et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec).
6
Extrait de la publication
ï (tréma)
Lexique inachevé du silence
ar la vertu de son regard, j’ai vraiment existé, et tout le reste avec moi, un aprèsmidi d’hiver, la lumière déjà dePla machine à espresso, le cliquetis des cuillers contre les oblique, les boiseries au vernis écaillé, le souffle chaud tasses. Jamais je n’étais allé dans ce café auparavant ; le désir soudain de boire un petit cawa, le soleil tout neuf qui donne des idées de douceur, nous avions tous eu la même : la salle était remplie. J’aurais voulu lire ; je pensais au travail, à celui dont j’étais privé mais qui m’aurait interdit le plaisir d’un cappuccino à pareille heure si j’en avais eu un. En entrant, elle a d’abord semblé chercher quelqu’un, ainsi qu’il convient aux habitués. Personne. Cela a suffi, j’ai compris que le monde a été créé par l’œil, et moi par le sien, un moi tout neuf. Nous marchons dans le néant, le décor s’organise à la hâte partout où le regard se pose. Sur les côtés, derrière : rien. Elle ne cherchait personne, elle trouvait l’univers, lui donnait corps, et à ces choses anodines et essentielles qu’on accroche aux murs des bistros, le menu du jour, le vin du mois, une affichette de spectacle, la maçonnerie mise à nu,«Vendrais belle guitare presque neuve 750 $ – appeler Manuel le soir».
7
Extrait de la publication
ï (i tréma)
Elle est venue vers moi, m’a demandé si elle pouvait s’asseoir – bien sûr. J’ai plutôt dit oui, un raclement assez pitoyable à entendre, sans salive, sans corps, un mince amalgame de voyelles sans consonne contre laquelle s’appuyer. Il faut croire que je n’existais pas encore tout à fait. De toute la journée peutêtre n’avaisje prononcé que les mots pour commander le cappuccino, s’il vous plaît, merci. Elle s’excusait, toutes les tables étaient occupées, m’assurant qu’elle ne me dérangerait pas, qu’elle aussi désirait lire. Ses craintes étaient injustifiées, de la main je le lui ai fait comprendre, ça valait tout de même mieux que des mots sans salive et sans corps. Et que le récit prolixe dans lequel eût pu être tenté de se lancer l’homme riveté au célibat et au silence que j’étais. J’ai redemandé un café. Que jamais ne s’achèvent ces mi nutes. Elle a fini son moka, s’est levée en souriant. Elle avait tenu parole, n’avait rien dit. D’autres univers attendaient son passage. Il me restait dès lors à lire, à exister, anodin mais essentiel, ailleurs qu’entre les quatre murs de mon réduit.
8
Extrait de la publication
ï (tréma)
La philatélie du samedi
apa était affligé de cors aux pieds. Le samedi soir, ensPemble en même temps –, avant de plonger dans la baignoire, moment de la semaine consacré au bain – et pour toute la famille, car nous poussions l’esprit de clan à faire tout il faisait trempette dans ce qu’il appelait affectueusement sa bassine, plat creux tout rond dont l’émail était détaché ici et là et qui avait fini par ne plus remplir que cet usage. Au bout d’une demiheure de pure félicité, il retirait ses pieds de l’eau et, au moyen d’une pince, prélevait adroitement de fins lambeaux de peau en composant avec le sens des empreintes cutanées. L’opération terminée à sa satisfaction, il s’exclamait :«Artefact intact !»en clappant de la langue. Ces carrés à fines dentelures n’avaient pas cours légal – il eût d’ailleurs été inconcevable que papa affranchît son courrier au moyen de ces pièces exceptionnelles puisqu’on ne lui connaissait aucun correspondant et qu’il laissait à maman le soin d’envoyer les cartes de vœux et d’acquitter les comptes en souffrance. Ils faisaient pourtant l’envie des philatélistes à qui il les avait montrés et à qui il refusa toujours de les vendre malgré le prix qu’on lui en offrait et les exhortations de maman, qui ne voyait dans l’attitude parfois hautaine de papa que pur
9
Extrait de la publication
ï (i tréma)
gaspillage de ressources et de talent, le seul qu’on lui connût jamais. Elle se réclamait pour cela d’une parabole au sujet de ce que l’un avait enfoui et l’autre mis à fructifier. À défaut de trouver chez papa une oreille attentive, ces sages paroles ne furent pas perdues pour tout le monde. J’allais pour ma part en retenir que les pistes de course rapportent davan tage qu’un compte en banque, pour peu qu’on sache y faire des investissements éclairés, appuyés par quelques connaissances de la médecine vétérinaire. Hélas pour la paix familiale, il ad vint qu’à l’époque où je me lançai dans le pari mutuel, carrière qui ne trouva jamais chez maman, en raison des absences qu’elle m’impose, l’approbation que j’avais espérée, le curé se mit à célébrer la messe le samedi soir. Voilà qui donnait à mes sœurs et frères cadets, du coup épris de la spirituelle gymnastique génuflexive, un motif en or pour se soustraire aux prescriptions hygiéniques de maman. Le reste de la famille retenue captive à l’église, papa aura trouvé dans la paix inespérée, providentielle, le recueillement qui préside aux grandes œuvres. Il entreprit de classer dans des cahiers, en ordre chrono logique, ce qui était devenu une véritable collection de chair. De cela il ne reste rien, car la collection disparut un samedi soir dans l’incendie de notre maison, et papa aussi. Sa peau, m’a rapporté le pompier ayant découvert son corps dans les dé combres, avait commencé à se détacher en galettes très fines, comme des croustilles, comme des timbres. Ah ! ce que papa aurait aimé voir ça !
10
Extrait de la publication