//img.uscri.be/pth/071554ea053bed15c558d28c63e043119ad36579
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,63 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Ivres délices

De
90 pages
Cet ouvrage est un rêve ; celui, pour l'auteur, d'écrire de la poésie. Il est la consécration de ses bruits longtemps étouffés, enfin livrés sur ces pages. La poète nous invite au partage, à travers ses rimes folles, elle nous livre ses impressions sur son quotidien et espère le repos ou l'évasion du lecteur.
Voir plus Voir moins
AÏCHALY Ivres délices
Rimes&Prose
Poèmes
énégal
IVRES DÉLICESPOÈMESCollection« RIMES&PROSE» Recueil n°9
« RIMES&PROSE» Collection dirigée par Mame Ngoné Faye et El Hadj Malick Guèye BA Waly,L’équilibre des rives,poèmes, collection « Rimes et prose », mai 2012. ANNE Papa Sada,Aux confins des rivages de pénombre, poèmes, collection « Rimes et prose », mars 2012. DIOUF Malamine,Sinig, poèmes, collection « Rimes et prose », octobre 2011. WONE Malick,La récitation du chapelet, poèmes, collection « Rimes et prose », avril 2011. DELLAU Alexandra Guénaèlle,Mélodies intérieures, poèmes, collection « Rimes et prose », mars 2011. FAYE Mame Ngoné,Épaves oniriques, poèmes, collection «Rimes et prose », mars 2011.
L-h+ LY
I&"# @LI#
ÈM#
© L'HARMATTAN-SÉNÉGAL, 2012 « Villa rose », rue de Diourbel, Point E, DAKARhttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr senharmattan@gmail.com ISBN : 978-2-296-99526-0 EAN : 9782296995260
DÉDICACESÀ ma grand-mère, Aïcha Omar, dont l’absence allaita nos heures orphelines. À ma mère, Fatimata Kane, Femme debout, qui cultive son jardin. À ma marraine, Njeumbeut Mbodj, Mère qui couva le poussin et le caneton. À Khadidja Kane, une grande d’âme, Un amour de cousine. À mes adorables sœurs chéries, Ndiapaly Sow, Hawa Ly, Oumou Ly, Aïssata Kane, Rougyatou, Oumou Koursoum, Khadidja et Zahara. À Thioro Diallo, Amie framboise, amie flanelle. À mon père, Yéro Ly, « Guerrier de La Lumière ». À mon frère, Mamoudou Ly, Mon ami de tous les temps. À Bamine Kane, Ce rayon, trop tôt éclipsé.
7