Jojo

De
Publié par

«L’Explorateur cherchant Jojo, bottes de cuir aux pieds, à la main sa valise, son plan de Paris et sur la tête le casque colonial. L’Explo traqueur de signes, broussard aventuré parmi les pièges du macadam ou revenu dare-dare cogiter dans sa chambre, à l’Hôtel Nessus et du café Mimile. En butte aux attentions autant qu’au dépit de Madame Othello. Talonné par un tueur à fléchettes. Vampé par une belle divinatrice. L’Explo cherchant Jojo et parfois, en cachette, chuchotant son nom : Jojo!» Un personnage, un curieux explorateur, muni de l’attirail ad hoc, cherche à travers Paris un mystérieux Jojo, Jojo dont tout visiblement dépend, que tout le monde a vu, ou pourrait voir... L’Explorateur, le lecteur et quelques autres iront, en riant, au-devant de leur destin.
Publié le : mardi 26 janvier 2010
Lecture(s) : 44
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846828932
Nombre de pages : 148
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jojo
DUMÊMEAUTEUR
chezlemêmeéditeur
LEGENREDESDAMES,roman,1984.
LAVILLEDEPARIS,1987.
QUARANTAINE,roman,1990.
ALLADA,récit,1993.
Chezd'autreséditeurs
LABARBACANE,roman,(en Bézard),Gallimard,1968.
collaboration
avecMichel
Jojo,roman,premièreédition,Hachette/P.O.L,1982.
GérardGavarry
Jojo Roman
P.O.L 8,villad'Alésia,Paris14e
©P.O.Léditeur,1993 ISBN2-86744-379-2
Al.PANAMA
A.TAPERLACARTE
L'indexépaisducapitainerecouvrituninstantlesîles Galapagos.Puisilremontaverslenord-est,promenant lentementsurlacarteunongledontlapâleurévoquait lesméduseséchouéessurlesplagesousurleslanguesde sablequiaffleurentprèsdescôtesetqueredoutele navigateur.Quandils'arrêta,ayantabordélecontinent, onvitquelegrosdoigtcalleuxtremblotait,déshabitué peut-êtreduplancherdesvaches,prisdevertigedevant l'étroitessedeceterritoirequisuffisaitàpeineàle conteniretd'oùiltouchaitdeuxocéans.Lesextanteût indiquélaposition20delatitudenordet80°de longitudeouest. Voilàlecanal.C'estécritd'ailleurs,vousvoyez? D'unmêmeélan,lesdeuxAnglaissepenchèrentvers l'inscriptiondontlesminusculeslettresbleuessedéta-
chaientmalsurlebleuàpeineplusclairdel'eausalée. LemajorPaddingtondéchiffraàhautevoix. CanaldePanama.
FrancisPaddingtonavaitleteintpassablementnordi-queetlacravatetrèsclub.Asefieràlacoupedesa moustacheblonde,onl'auraitprispourungentleman. Pourtant,quelquechosedeloucheémanaitduperson-nage,dufaitd'unaccentparisientropmarquépeut-être.QuantausecondAnglaisils'appelaitClapham, PhilipClapham.Moinsgrandquelemajor,chauve, légèrementbedonnant,ilportaitunnœudpapillonjaune quicontrastaitaudacieusementaveclevertdesache-mise.Unebarberousseaccusaitlarondeurdesonvisage sanguinetilauraitpuparaîtrejovialsansl'airemprunté etl'accentdetitiqu'ilpartageaitavecsoncompagnon.Il avaitdelabourbouille,semettaitdelaLotionde Foucauld,çasesentait.
Oui,repritlavoixgraveducapitaineJarvisse,le canaldePanama.EnsuiteceseralamerdesCaraïbes. Nouspasseronsici,aulargedeBasse-Terre. Denouveaul'indexécrasaitquelquesîles.Ils'engagea danslamerdesSargasses,mitlecapsurlesAçores,passa SâoMigueletaussitôtcefutl'Europe.Alorsduplatde lamainlecapitainefrappalacarte,sivigoureusement quelesdeuxautresensursautèrent. Voilàengrosnotretrajet,messieurs.Demaindonc, lecanalVousverrez,c'esttoujoursungrandmoment. Cettesuccessiondevannesjojos,cesportesénormesqui nelivrentpassagequepourserefermeraussitôt, lente-ment,avecuneforceabsolue,barrantl'uniquevoied'un
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant