//img.uscri.be/pth/5ba2b46d598c6d6e019bfc1357a509bb486c3824
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Journal d'un imbécile

De
96 pages
Tenu par sa famille pour un bon à rien, Arnaud s'engage dans la Résistance, se bat en Afrique, épouse une femme qui le ruine, repart en Indochine et tombe amoureux d'une infirmière Annamite - comme un imbécile !
Voir plus Voir moins
Benoît Marbot
JOURNAL D’UN IMBÉCILE
JOURNAL D’UN IMBÉCILE
Théâtre des 5 Continents Collection dirigée par Robert Poudérou Dernières parutions 313 – MINGOT Jean-Luc, Médée, 2013. 312 – Koshi AKOUBIA,Djagugu, 2013. 311 – TOHBITIEEmmanuel,Salomé, 2013. 310 – Régis BORDET,Hippocampe, 2013. 309 – Régis BORDET,Tarpeia, 2013. 308 – Hjalmar SÖDERBERG,Basculement, 2013. 307 - Bernard H. RONGIER,Elégance des naufragés, 2013. 306 – Pascal HOLTZER,Foum, 2013. 305 – France GROS,Camille ad honores, 2013. 304 – France GROS,À l’orée du monde, 2013. 303 – Gérard LEVOYER,Les p'tites gens (de 1814),2013. 302 – Hasan ERKEK,Le Seuil,2013. 301 – RuggieroDELPONTE,Mémorial de Chartres. Le drame de 1940 en noirs et blancs, 2013. 300 – Ghislaine BIZOT,Premières fois, 2013. 299 – Gilbert SOUSSEN,Dans la loge de Marie Dorval,suivi deLa plus noble conquête de la femme, 2013. 298 – Emmanuel LAMBERT,Faire exister les anges, 2013. 297 – Bernardo SANTARENO,La confession, 2013. 296 – Pierre GROU,Sganarelle et le candidat. Pièce en trois actes inspirée de Molière, 2013. 295 – Jean-Vincent BRISA,Molière et moi, 2013 294 – Koshi AKOUBIA,Nigrigudja (pièce en 3 actes), 2013. 293 – François JOXE,La passion du vieil Hundosh, 2013. 292 – Émilie BOUGHANEM,La Petite Aveugle, 2013. 291 – Luc SZCZEPANIAK,Dehors, 2012. 290 –Frédéric PRZYBYL,L’Œil de Caïn, 2012. 289 – Françoise VILLERS,Le temps qu’il reste, 2012. 288 – N’ZENZOKISALA,La bombe d’amour, 2012. 287 – Lionel ARMAND,Sacs de pluie, 2012. 286 – Annie VERGNE et Clarissa PALMER,Olympe de Gouges porteuse d’Espoir (D’après les écrits d’Olympe de Gouges), 2012. 285 – Suzie PELTIER,Le paradis des salopes, 2012.
Benoît MARBOT JOURNAL D’UN IMBÉCILE
© L’HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-01549-1 EAN : 9782343015491
Ce Journal d’un imbécile a été créé au Théâtre du Petit-Parmentier de Neuilly-sur-Seine (Direction : Marie-Noëlle Barré) le 12 décembre 2013 puis au Centre Culturel de Courbevoie (Direction : Philippe Ligner)le 21 mars 2014 dans une mise en scène de Benoît Marbot Lumières : Colas Reydellet Costumes : Cécile Flamand Décor : Pierre Serval avec : Rosa Ruiz :Mme de BRĖMANCOURT Loïc Haetty :ARNAUD de BRĖMANCOURT Nicolas Montanari :GILLES DUCRET Cyrille Labbé :PAUL LETOURNEAU Aurélie Tasini :DENISE Coproduction Compagnie Benoît Marbot – MJC de Neuilly-sur-Seine – Centre Culturel de Courbevoie – avec le soutien de la Ville de Courbevoie et du Conseil Général des Hauts de Seine
« Le mystère de l’amour est plus grand que le mystère de la mort.» Oscar Wilde
1.Château de Lusigny, avril 1940. Mme de Brémancourt, entreprend son habituelle réussite sur une table de bridge. Arnaud paraît par le fond, un fusil à la main.Mme de BRĖMANCOURT(sans le regarder)– C’est toi ? ARNAUD – Bonjour, Maman ! Mme de BRĖMANCOURT(reproche)– Tu n’as pas frappé. ARNAUD – La porte est grande ouverte. Mme de BRĖMANCOURT – Ce n’est pas une raison.ARNAUD – J’ai cru qu’il n’y avait personne. Mme de BRĖMANCOURT – Tu aurais pu vérifier. ARNAUD – Excusez-moi.(Légère ironie.)Permettez que je passe. Mme de BRĖMANCOURT – Élisabeth est partie. ARNAUD(surpris)– Vous l’avez vue ? Mme de BRĖMANCOURT – Oui.(Dédaigneusement.) Que nous ramènes-tu ? ARNAUD – Rien. Nos forêts ne sont plus gardées. Mme de BRĖMANCOURT – Rouillard était un ivrogne. ARNAUD – Tous les galvaudeux viennent y poser leurs pièges. Mme de BRĖMANCOURT – Ton père tue encore quelques lièvres. ARNAUD – Chez les voisins. Mme de BRĖMANCOURT – Tu n’as pas tiré ?
7
ARNAUD – Si. Mme de BRĖMANCOURT – Sur une biche ? ARNAUD – Sur un Boche. Mme de BRĖMANCOURT(colère contenue)– C’était toi ? ARNAUD – Il tournait autour de l’étang. Mme de BRĖMANCOURT – Tu aurais pu l’atteindre ! ARNAUD(sourit)– Oui ! Mme de BRĖMANCOURT – Par ta faute Lusigny recevra son lot de bombes ! ARNAUD – C’était un appareil de reconnaissance. Mme de BRĖMANCOURT – Précisément : il nous reconnaîtra ! ARNAUD – Que fait donc la chasse ? Mme de BRĖMANCOURT – Tu n’es pas soldat ! ARNAUD – L’ennemi nous espionne, Maman ! Mme de BRĖMANCOURT – Nous n’avons rien à cacher et la guerre n’est pas ton affaire. Silence tendu. ARNAUD – Élisabeth vous a dit quand elle reviendrait ? Mme de BRĖMANCOURT – Élisabeth ne reviendra pas. ARNAUD – Pourquoi ? Mme de BRĖMANCOURT – Parce qu’elle est fâchée. ARNAUD – Contre qui ? Mme de BRĖMANCOURT – Contre toi. ARNAUD – Peut-on savoir pourquoi ? Mme de BRĖMANCOURT – Altesse. ARNAUD – Vous lui avez parlé d’Altesse ? Mme de BRĖMANCOURT – Elle était venue pour la monter.
8