//img.uscri.be/pth/2a433d29f33454c353d03ff75f6bf1d86bcf0505
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'école des esprits

De
60 pages
Les pouvoirs fantomatiques de Charlie ont été portés à leurs limites dans les examens de l’École des esprits, mais il n’a pas le temps de s’endormir sur ses lauriers — Le Spectromaître a une mission urgente pour lui. Un fantôme invisible terrorise un hôtel sur Terre, émettant des odeurs des plus épouvantables qui forcent les clients à fuir. Pire encore — il fait apparaître une nuée de pattes griffues. Charlie et son ami Lewis sauront ils flairer la vérité et découvrir pourquoi le fantôme produit une telle puanteur?
Voir plus Voir moins
Pour Phoebe K., avec mes profonds remerciements pou r son intérêt et son enthousiasme. J’ai hâte de lire votre critique sur celui-ci ! — P. J. Les illustrations de ce livre sont dédiées à tous c eux qui savent faire l’effort de se montrer gentils avec ceux qui semblent tristes — T. P. Copyright © 2010 Pete Johnson Copyright pour les illustrations © 2010 Tom Percival Titre original anglais : Spook school: Revenge of the Stink Monster Copyright © 2013 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Stripes Publishing LTD Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire. Éditeur : François Doucet Traduction : Sophie Beaume et Marie de Lafont Révision linguistique : Féminin pluriel Correction d’épreuves : Nancy Coulombe, Katherine Lacombe Montage de la couverture : Mathieu C. Dandurand
Illustrations de la couverture et de l’intérieur : © 2010 Tom Percival Mise en pages : Mathieu C. Dandurand, Sylvie Valois ISBN papier 978-2-89733-330-0 ISBN PDF numérique 978-2-89733-331-7 ISBN ePub 978-2-89733-332-4 Première impression : 2013 Dépôt légal : 2013 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québece livresProgramme de crédit d’impôt G pour l’édition d — estion
SODEC. Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Johnson, Pete, 1965-L’école des esprits Traduction de : Spook School. Sommaire : 4. La revanche du Monstre puant. Pour enfants de 8 ans et plus. ISBN 978-2-89733-330-0 (v. 4) I. Percival, Tom, 1977- . II. Beaume, Sophie, 1968- . III. Titre. IV. Titre : La revanche du Monstre puant.
PZ23.J632Ec 2013 j823’.914 C2013-940012-5
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com
info@ada-inc.com
Diffusion Canada : Éditions AdA Inc. France : D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Suisse : Transat — 23.42.77.40 Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Chapitre 1 La découverte du fantôme invisible C harlie, tu trembles. — Toi aussi ! criai-je. Tu trembles comme un vieux flan. Puis j’ajoutai : — On a déjà affronté des monstres terrifiants…, mais jamais un fantôme invisible. Lewis et moi sommes aussi des fantômes, bien que nous préférions nous décrire comme des esprits. Nous faisons partie de la Brigade des esprits, et ça, c’est très chouette, parce que ça nous permet de retourner sur terre pour résoudre de terrifiants mystères de fantômes. Mais nous avions eu des examens toute la semaine. Nous avions été testés sur notre rapidité à nous métamorphoser en serpents et notre capacité à faire apparaître des araignées géantes. Il y avait même eu une course de vols planés. Ce soir-là, c’était la dernière et plus difficile des épreuves : nous devions repérer un fantôme invisible en à peine cinq minutes. Il se cachait quelque part à l’intérieur de l’école. Là, avec Lewis, nous voletions devant l’entrée en attendant de recevoir l’autorisation de pénétrer à l’intérieur. Tout à coup, nous l’entendîmes : un hurlement étrange et inquiétant. — On y va, dis-je. On va tout de suite trouver ce fantôme invisible, parce qu’on forme une super équipe. — On est les meilleurs, renchérit Lewis en souriant.
Normalement, notre école aurait dû grouiller d’esprits flottant çà et là à travers les corridors poussiéreux pour se rendre à leurs cours, où on leur enseignait des choses très importantes telles que voler à travers les portes et se métamorphoser. Mais ce soir-là, elle était déserte — à part Lewis et moi. Toute la soirée, des équipes de deux avaient tenté de débusquer ce fantôme, sans y parvenir jusque-là. Lewis et moi étions les derniers à passer. — Ça fait drôle, l’école silencieuse et tranquille, observai-je. — Sauf qu’un fantôme se cache dans les parages, dit Lewis. Et on a intérêt à le trouver très vite. Nous attendions le signal du départ. Bientôt, il retentit : un second hurlement. Mais celui-ci était tellement puissant que toutes les toiles d’araignée au plafond se mirent à vibrer. Nos cinq minutes démarraient MAINTENANT ! — Bon, dit Lewis. J’essaie les classes sur la droite, toi, celles sur la gauche. Hurle, si tu vois quelque chose. Et bonne chance. — On n’a pas besoin de chance, criai-je, parce qu’on est doués.