//img.uscri.be/pth/92965b356c4ae0681a2c24d5be3d2d011e124dc0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'Enfant du mont Salvat

De
« Toute vie est un roman », dit-on communément. Avec L’Enfant du Mont-Salvat, j’ai voulu voir ce qu’il y avait de vrai dans cette affirmation populaire. Pour écrire ce roman, je suis donc parti d’une enfance véridique.
Il est exact que mon petit héros se prénomme dans la vie René-Étienne. Il est encore exact que, des riches armateurs provençaux desquels il descend, l’un deux a sombré corps et biens au large de Colombo. Il est toujours exact que, fils du divorce, René-Étienne a souffert d’une mère difficile et d’un père « flambeur ». De reste, ce père fut un ami de Raimu et de Jules Berry. Enfin, il est exact que cet enfant a assisté, avec tous les déchirements qu’on peut imaginer, au naufrage de sa famille, ruinée par les dettes de jeu du père.
Cette histoire, où le comique le dispute souvent au pathétique et même au tragique, se déroule sur fond de Provence, du côté de Toulon et du Mont-Salvat, dans les années trente. Elle m’a plu par sa fraîcheur, sa naïveté et son côté exemplaire.
Pour la restituer et l’élever à hauteur de roman, il m’a suffi de suivre le petit René-Étienne à travers ses rires et ses larmes, ses émerveillements et ses souffrances. Et, pour dire les choses un peu vite, il m’a suffi d’écouter gronder en moi ce qui, de ce divorce et de cette Provence exemplaires, me concernait le plus, moi le fils du divorce, moi le Provençal...
Bref, ce roman est né sur ce point du cœur où il est beaucoup demandé au souvenir, à la nostalgie et à l’amour.
H.B.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

L'Enfant du mont Salvat