L'Image fantôme

De
Publié par

Ceux qui se livrent à l’écriture, sans doute, ne peuvent plus écrire comme autrefois, du temps d’avant l’image photographique, télévisuelle, cinématographique. Comme les peintres, les premiers touchés par ces météorites sidérants, ils ont dû les prendre en compte, car l’écriture aussi est une production d’images. Voilà que la photographie est non seulement prise en compte, dans un livre sans photographies, mais emballée, charriée, elle devient un support, un fait d’écriture.
Critique de photo au journal Le Monde depuis 1977, Hervé Guibert raconte ses antécédents photographiques : ses premières images érotiques, une séance de photo avec sa mère dont l’image ne devait jamais être révélée, la lente dégradation de la photo d’un ami condamné, des images fantômes ou cancéreuses, intimes au point d’en devenir invisibles. Il ne s’agit pas d’un texte théorique sur la photographie, mais d’une suite de récits qui explorent, à travers des aventures personnelles, les différents types de photographies : la photo de famille, la photo de voyage, le Photomaton, le Polaroïd, la photo porno, la photo policière, la photo divinatoire. Le récit oscille sans cesse entre l’image familiale et l’image amoureuse, les deux pôles nécessaires, ce qui explique la double dédicace du livre, aux parents, et à l’ami, T. Des personnages, en effet, apparaissent autour du narrateur, T., I., F., P., seulement initialés, mais qui pourraient être ceux d’un roman.
L'Image fantôme est paru en 1981.
Publié le : mardi 1 septembre 1981
Lecture(s) : 9
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782707331649
Nombre de pages : 175
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’IMAGE FANTÔME
OUVRAGES D’HERVÉ GUIBERT
L’Image fantôme. Les Aventures singulières. Les Chiens. Voyage avec deux enfants. Les Lubies d’Arthur. Le Seul visage. Les Gangsters. Fou de Vincent. En collaboration avec Patrice Chéreau L’Homme blessé. AUX ÉDITIONS GALLIMARD La Mort propagande. Zouc par Zouc. L’entretien avec Hervé Guibert. Suzanne et Louise. Des aveugles. Mes parents. Vous m’avez fait former des fantômes. Mauve le vierge. L’Incognito. À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie. Le Protocole compassionnel. L’Homme au chapeau rouge. Le Paradis. Photographies. La Piqûre d’amour et autres textes suivi deLa chair fraîche. Vole mon dragon. La Photo, inéductablement. Le Mausolée des amants. Articles intrépides. Vice. Lettres à Eugène. Correspondance 1977-1987, avec Eugène Savitzkaya. AUX ÉDITIONS DU SEUIL Mon valet et moi. Cytomégalovirus, journal d’hospitalisation.
HERVÉ GUIBERT
L’IMAGE FANTÔME
LES ÉDITIONS DE MINUIT
r1981 by LESÉDITIONS DEMINUIT www.leseditionsdeminuit.fr
À T., échappé du roman général.
Et à mes parents.
LES LUNETTES À LIRE LA PENSÉE
Il y avait, dans un de mes Bibi Fricotin, une invention fabuleuse qui me faisait rêver, et qui me faisait très peur en même temps si j’imaginais qu’on pouvait les retourner contre moi : les lunettes à lire la pensée. Depuis, j’ai trouvé dans des réclames plus ou moins salaces l’existence de lunettes qui transpercent les vêtements, qui déshabillent. Et j’ai imaginé que la photographie pouvait conjuguer ces deux pouvoirs, j’ai eu la tentation d’un autoportrait...
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Face à faces

de harmattan

La Puissance d'aimer

de michel-de-maule

suivant