//img.uscri.be/pth/08aa6ee2984a5a54ee997d60f58357aa2e4a3240
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'oeuvre dramatique de Mathias Buabua Wa Kayembe

De
388 pages
L'enjeu déterminant de notre recherche de sémiotique topologique est capitalisé sur le théâtre de Mathias Buabua wa Kayembe Mubadiate. Nous y avons dégagé la communication théâtrale, la signification profonde de la quintessence de sa création artistique enfouie dans l'espace dramatique de " l'Ironie de la vie", de " Les flammes de Soweto" et de "Le Délégué Général". Cette communication théâtrale est focalisée sur la figurativisation à travers trois composantes onomastiques : les anthroponymes, les toponymes et les chrononymes.
Voir plus Voir moins
Rogatien ONDAINANSOOMBWANGBAZOL
L’OEUVRE DRAMATIQUE DE Màthiàs Buabua Wa Kayembe
L'œuvre dramatique de Mathias Buabua Wa Kayembe
Rogatien ONDAINANSOOMBWANGBAZOLL'ŒUVRE DRAMATIQUE DEMATHIASBUABUAWAKAYEMBE
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-11464-4 EAN : 9782343114644
A la mémoire de mes parents ici immortalisés,Pascal Bwang Kétshing et Rosette Ambo Mbool.
INTRODUCTION Lesprolégomènes du présent ouvrage n’échappe pas à la règle heuristique de la structuration traditionnelle. Pour ce faire, elle aligne,après l’état de la question thématologique de la critique dramaturgique congolaise, sa problématique, son approche méthodologique, son intérêt pluriel, ses subdivisions séquentielles et les remerciements déférentiels. L’état de la question thématologique de la critique dramaturgique congolaise est un maillon d’une importance non négligeable dans la chaîne de la recherche sur l’espace théâtraldu théâtre congolais contemporain. Cela, qu’il s’agisse de notre présente recherche ou de celles similaires qui lui sont antérieures. Ainsi, la relation analytique entre l’étude d’un thème dans une littérature donnée et celle de ses variations y relatives, Pierre Brunel (1996, 132), la définit comme étant celle entre la thématique et la thématologie. C’est à ce sujet qu’il précise « qu’au thème comme lieu commun on donnele nom de « topos » et à la thématologie ainsi conçue, le nom de « topique » » (Ibidem). C’est pourquoi, le thème de l’espace est un topos, un lieu commun dans la critique littéraire universelle et dans la critique dramaturgique congolaise particulière. Corrélativement, est appelé ici et là « topique » ou « thématologie », l’analyse de ses variations faisant ainsi l’objet de littérature comparée.Dès lors, loin de nous l’ambition démesurée de procéder à une étude comparative exhaustive du théâtre congolais contemporain, nous y faisons un état des lieux spécifiques et limitatifs, un état de la question thématologique. C’est pour ce faire que nous y jetons un coup d’œil rétrospectif sur les études sémiologiques générales et celles de sémiotique topologique consacrées à un quelconque dramaturge congolais. Sans risque de nous tromper, nous notons, que la lecture sémiotique tant générale que spatiale est un parent pauvre de la critique dramaturgique congolaise. Cependant, nous pouvons signaler, à titre symptomatique, pour un souci de référence bibliographique de proximité, quelques prestigieux titres d’études consacrées à la dramaturgie congolaise « kinoise*1 » ou « brazzavilloise* » qu’elles soient sémiologiques ou autres.
1 * Par dramaturgie kinoise ou « brazzavilloise », nous désignons, respectivement le théâtre congolais francophone, du Congo Kinshasa (RDC) et du Congo Brazzaville (RC). 9