La Conspiration des barbes, lettre de M. Bignon à M. Méchin

De
Publié par

Brissot-Thivars (Paris). 1820. In-8° , 14 p..
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : samedi 1 janvier 1820
Lecture(s) : 0
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

LA CONSPIRATION
DES
BARBES.
IMPRIMERIE DE P. DUPONT.
LA CONSPIRATION
DES
BARBES.
LETTRE DE M. BIGNON
A M. MÉCHIN.
Seconde Edition.
PARIS,
A LA LIBRAIRE CONSTITUTIONNELLE
DE BRISSOT-THIVARS,
rue Neuve-des-P tits-Champs, n. 22.
1820.
LA CONSPIRATION
DES BARBES.
LETTRE DE M. BIGNON
A M. MÉCHIN.
Verclives près Écouis, le 6 Septembre 1820.
J'APPRENDS, mon cher collègue et ancien ami;
que tu es de retour de ton voyage en Angleterre.
On m'a dit que, pendant ton séjour à Londres,
tu as suivi avec beaucoup de curiosité le
procès de la reine. Tu arrives à temps pour
voir à Paris un procès non moins sérieux.
Mais ce n'est pas assez ; toute grande affaire
doit, surtout en France, avoir sa parodie.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.