La Fiancée de Makhno

De
Publié par

Un établissement étrange pour commencer, un genre de décharge sociale, une réserve de clones auxquels on prélève les organes dont on a besoin à l’extérieur, avec ses exclus, ses reclus séparés des autres, tous ceux qui dans leur existence précédente ne cessaient de les contraindre et de les harceler : «le Centre». On y voit passer quelqu’un qui pourrait bien être la représentation abîmée du marquis de Sade, seule conscience peut-être des enjeux politiques de la situation de violence et de confusion qu’une accélération des processus d’accumulation capitalistique a entraînée au-dehors. Mais c’est la figure de Makhno, cet anarchiste russe, un moment allié de l’Armée rouge puis finalement contraint à l’exil, qui domine le livre, par son évocation d’abord et par la référence qui lui est faite dans la dramaturgie même de ce roman : une pensionnaire, Laïka, «la fiancée de Makhno», qui semble sortie de cette époque et avoir été mise comme en attente, va s’enfuir, et tenter de rejoindre les bandes insurgées qui essaient d’organiser la résistance. Mais «des bribes greffées sur le corps traité resurgissent, mêlant des outils de propagande aux souvenirs amoureux» et elle erre dans les campagnes, sans repère, se guidant au gré de rencontres pas toujours heureuses, luttant contre la famine et tous les dangers d’un monde dévasté. Un homme, son presque frère, un autre pensionnaire du Centre, la recherche en vain.
Publié le : jeudi 17 février 2011
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782818007068
Nombre de pages : 160
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Fiancée de Makhno
DU MÊME AUTEUR Chez le même éditeur LARÉSERVE(1984) « LANUIT» (1985) DIVAGATION DES CHIENS(1988) PALLAKSCH, PALLAKSCH, Prix Maupassant de la Nouvelle (1990) FUR(1992) LES ANIMAUX FONT TOUJOURS LAMOUR DE LA MÊME MANIÈRE(1995) PARKING DES FILLES(1998) SKER(2002) Chez d’autres éditeurs TÊTES RAVAGÉES:UNE FRESQUE, La Répétition (1978) JE MARCHE OU JE MENDORS, HachetteLittérature / P.O.L (1982) BILLY THEKID, in memoriam Jack Spicer, Manicle (1982) MADMAX TIRE MIEUX QUEMALLARMÉ, avec Georges Beaumont, livre sculpture, pièce unique (1982) SOME POST CARDS ABOUTC.R.J.AND OTHER CARDS, en collaboration avec JeanJacques Viton, Éditions Spectres Familiers (1983) QUEL JOUR SOMMESNOUS(avec un polaroïd de l’auteur), Ecbolade (1985) K , avec six vignettes de Nanni Balestrini, La Main courante (1987) WUNDERTÜTEN, avec JeanJacques Ceccarelli, Éditions CK (1988) ONZE CHAMBRES POURROBERTWALSER, avec JeanJacques Ceccarelli, Édi tions CK (1989) MARINATSVÉTAÏÉVA, avec Henri Deluy, La Main courante (1992) MALMOUSQUE(intervention de Frédéric Deluy), Parcelle (1996) BAUDELAIREBENJAMINMARSEILLE, avec JeanJacques Ceccarelli et Patrick Box, Cornaway (1997) ANNE NEST PASSUZANNE(photo Casa Factori), La Main courante (1998) HOMOBIOGRAPHIE, avec la Cosmetic Company, Farrago (2000) CARNET DE NUIT ÀREYKJAVIK, Anthologie Fidel Arthelme X (2004) L’ONANISME D’HAMLET, Les Cahiers de la Seine (2004)
Traductions CIELI, de Nanni Balestrini, traduit de<Néant> l’italien avec JeanJacques Viton, TamTam (1984) PORTRAIT DEA. HOOPER ET DE SON ÉPOUSE, de Carlos A. Aguilera, traduit de l’espagnol (Cuba), Farrago (2000)
Anthologie 29FEMMES, poésie en France depuis 1960, avec Henri Deluy, Stock (1994)
Liliane Giraudon
La Fiancée de Makhno
Roman
P.O.L e 33, rue SaintAndrédesArts, Paris 6
© P.O.L éditeur, 2004 ISBN : 2867449979 www.polediteur.fr
« Au matin j’ai annoncé que j’avais imaginé une histoire. » Marie Shelley
« Il faut corrompre les actualités de son époque. »
Ingeborg Bachman
à Michelle Grangaud à Josée Lapeyrère et à Anne Portugal
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant