//img.uscri.be/pth/5c52e5984bad41216c0133fc406b0ec87dcb976c
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La lame et la plume

De
260 pages
La fiction de Jack l'Eventreur, si abondante depuis l'origine, n'avait pas encore été recensée, sauf à un niveau bibliographique peut-être. La lecture raisonnée de ce corpus méritait d'être entreprise. L'auteur propose, à travers des textes anglophones et francophones, publiés depuis plus d'un siècle, un parcours dans les genres voire les écoles - réaliste, fantastique merveilleux ou social, policier, historique néo-victorien, poétique ou métaphysique... qui traduisent la fascination pérenne pour une affaire toujours à la lisière de l'histoire et du mythe.
Voir plus Voir moins
Max Duperray
La lame et la plume Une littérature de Jack l’Éventreur
La lame et la plume
sang maudit
La lame et la plume Une littérature de Jack l’Éventreur
Sang Maudit Collection dirigée par Jérôme Martin Déjà parusEmmanuel GIRARD, Le Troude Jacques Becker, 2011. Arnaud LABOMBARDA,Scarface, ou le fantasme du paradis, 2010. Delphine LETORT,: l’Amérique enDu film noir au néo-noir représentation (1941-2008), 2010. Michel CHLASTACZ,Trains du mystère.150 ans de trains et de polars, 2009. Fabienne VIALA,Leonardo Padura. Le roman noir au paradis perdu, 2007. Laurent BOURDELAS,Le Paris de Nestor Burma. L’Occupation et les « Trente glorieuses » de Léo Malet, 2007. Fabienne VIALA,Le Roman noir à l’encre de l’histoire.M. Vásquez Montalbán et Didier Daeninckx ou Le polar en su tinta,2007. Natacha LALLEMAND,James Ellroy : la corruption du Roman noir, 2006.
Max DuperrayLA LAME ET LA PLUME Une littérature de Jack l’Éventreur L’Harmattan
Du même auteur -Du fantastique en littérature : figures et figurations, Publications de l’Université de Provence, 1990. -Lecture de Frankenstein, Presses universitaires de Rennes, 1994. -La littérature fantastique en Angleterre au tournant du siècle, Publications de l’Université de Provence, 1998. - Ed.The Mysteries of Udolpho Revisited, Publications de l’Université de Provence, 1999. -Le roman noir anglais dit “gothique”, Paris : Ellipses, 2000. -La folie et la méthode : essai sur la déréalisation en littérature,Paris : l’Harmattan, 2001. - Ed.Fenêtres sur l’obscur : littérature et cinéma du domaine anglo-saxon,Publications d e l’Université de Provence, 2001. -Thomas de Quincey, Confessions of an English Opium-Eater, Paris : Armand Colin, 2003, rpt. 2004. -Londres : promenade sous un ciel couvert, Paris : Michel Houdiard, 2005. -Bram Stoker, Dracula,Paris : Armand Colin, 2005. - Co-ed, Eclats du noir : Généricité et hybridation dans la littérature et le cinéma du monde anglophone, Publications de l’Université de Provence, 2007. - Ed.Gothic News (North, East, West and South), Exploring the Gothic in relation to new critical perspectives and geographical polarities,8th biennal conference of the International Gothic Association, Paris : Michel Houdiard, 2009© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00301-6 EAN : 9782336003016
PROLOGUE
Sommaire
INTRODUCTION. “PORTER LA PLUME DANS LA PLAIE”
CHAPITRE 1. A L’EST D’EDEN : LE LABYRINTHE DE BRIQUE, HISTOIRE ET FANTASME
CHAPITRE 2. “ BOULEVARD DU CRIME “ : LE CAUCHEMAR VICTORIEN ET LES BEAUX ARTS
CHAPITRE 3. LA LOGEUSE ET LE PENSIONNAIRE
CHAPITRE 4. “LA LUMIÈRE FROIDE” : ÉCHOS DU FANTASTIQUE SOCIAL
CHAPITRE 5. LE ROMAN DES SACRIFIÉES DE WHITECHAPEL
CHAPITRE 6. ‘CRIME FICTION’
1 : Le retour de Sherlock Holmes, pastiche et résurrection.
2 : chambres closes, options ouvertes.
9
21
33
47
61
77
89
107
107
122
CHAPITRE 7. OÙ L’ON RACONTE LES CHOSES AUTREMENT : LA FAMILLE JAMES AU RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE 131
CHAPITRE 8. TERRITOIRES DE L’OCCULTE : UN ROMAN FANTASTIQUE À PORTÉE DE MAIN OU LA TENTATION DU DÉMONIAQUE
141
CHAPITRE 9. DÉMENCE ET IMPOSTURE : CONFESSIONS D’UN PSYCHIATRE ANGLAIS RÉDEMPTEUR ET AUTRES JOURNAUX DE FOUS
CHAPITRE 10. (IM)PERTINENTE MODERNITÉ : CONTAGIONS INTEMPORELLES
CHAPITRE 11. LE BLANC ET LE ROUGE :WHITE CHAPPELL, SCARLET TRACINGS.
CHAPITRE 12. LA MARQUE DU MAUDIT : ECHOS TARDIFS ET /OU PARODIQUES D’UN HÉRITAGE SULFUREUX.
CONCLUSION. LE MYSTÈRE ET LA SÈVE
BIBLIOGRAPHIE
1. Bibliographies et documents
2. fictions et textes primaires
3. Essais et textes critiques
163
199
211
219
233
241
241
243
247
PROLOGUE « Mais sous cette haute terreur qui fait courber les épaules des hooli-gans, l’instinct refoulé du crime erre dans les rues, comme un petit 1 monstre pleurnichard » Pierre Mac OrlanVers la fin des années 60, en 1967 précisément, Stewart 2 P.Evans, qui s’était passionné pour l’histoire des crimes de White-chapel et Jack l’Eventreur, ceux perpétrés durant l’année 1888 essentiellement, au point d’en devenir ensuite un des nom-breux spécialistes, entreprit à Londres, à l’âge de 18 ans, de revenir sur les lieux fatidiques, à une époque où les bouleversements ur-bains, malgré les bombardements de la guerre, n’avaient pas encore modifié la ville en profondeur. L’histoire n’avait pas pris l’allure accélérée d’aujourd’hui. Certes la ville vivait déjà sous la menace d’une transformation radicale et donnait au visiteur le sentiment d’un monde en train de s’effacer, rendant plus urgente, plus poi-gnante, la volonté de saisir vite les traces, avant qu’elles ne soient à jamais effacées. Armé d’un modeste appareil de photos, sans s’en rendre compte vraiment, sans en avoir une conscience aiguë et re-vendicatrice, le promeneur allait œuvrer pour la postérité et s’embarquait dans un pèlerinage souvent frustré, dans un monde indifférent et en voie d’extinction. L’extrême confusion de la topo-nymie d’alors compliquait la recherche. Beaucoup de rues portaient
1 Sous la lumière froide, 166., 1927 2 A Visit to WhitechapelinVictorian London, The Casebook.
9