Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 12,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Abandon - Tome 1

de hachette-black-moon

Djibril ou Les ombres portées

de gallimard-jeunesse

Vous aimerez aussi

Propofol

de editions-leo-scheer

Poèmes et apparadoxes

de editions-leo-scheer

Sens magique

de editions-leo-scheer

suivant
Saphia Azzeddine
La Mecque-Phuket
roman
Qu’il est vertueux d’offrir un voyage à La Mecque à sesparents ! Qu’il est bon de se sacrifier pour sa famille ! Et que la vie est simple quand on
sait être docile ! Naviguant entre bêtise théorique et intelligence pratique, Fairouz mène un combat obstiné avec elle-même pours’affranchir de l’estampille natale, de celles qui nous poursuivent comme un boulet en soirée et qui se révèlentplus nocives qu’une belle-mère mécontente si on ne les maîtrise pas. Fairouz tacle ses réflexes de fille bien pour n’être qu’uneElle va fille. s’attacher, nerveusement mais habilement, à se réapproprier sa vie, entre ce qu’on lui a transmis et cequi se profile à l’horizon.L’horizon, c’est La Mecque… mais, après tout, pourquoipas Phuket ? AprèsConfidences à Allahet son adaptation au théâtre,Mon père est femme de ménage, qu’elle a elle-même adapté au cinéma,La Mecque-Phuketest l’ultime livre de la trilogieconsacrée par Saphia Azzeddine à la confrontation universelle, qui remet les idées p réconçues en place, entre « aimer Dieu » et « se faire du bien ».
Saphia Azzeddine vit et travaille à Paris, elle est romancière, scénariste
et réalisatrice. © Photos de Saphia A zzeddine : Fauve Lapijower EAN numérique :997788--22--77556611--00459090--70 EAN livre papier : 9782756102634 www.leoscheer.com
LA MECQUE-PHUKET
DU MÊME AUTEUR
Confidences à Allah, Éditions Léo Scheer, 2008
Mon père est femme de ménage, Éditions Léo Scheer, 2009
© Éditions Léo Scheer, 2010 www.leoscheer.com
SAPHIA AZZEDDINE
LA MECQUE-PHUKET
roman
Éditions Léo Scheer
À mes formidables parents, Boualem et Faïza, qui m’ont transmis ma culture plutôt que de me l’imposer, À mes frères Mohamed et Othman que j’aime par-dessus tout, À ma sœur Cadige sans qui je n’avancerais pas, À Julien qui est là et ça change tout. À Michèle, Sébastien, Tania et Amina, ma famille aussi…