Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 9,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Jean Guillaume Coste
La Pension Mimosa
Et autres petites chroniques d’une enfance au Maroc
Les impliqués É d i t e u r
Les Impliqués Éditeur Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire. Déjà parus Roque (Jean-Pierre),La disparition de Monsieur X, énigme, 2016. Hardouin (Nicole),Les éclopés du rêve, histoires courtes, 2016.
Attias (René Raphaël),Pardon si je vous raconte ma vie…, récit, 2016.
Picard (Bertrand),Le Bois des Caures, récit, 2015.
Miran (Françoise),L’inoxydable aventureuse, récit, 2015.
Carvalho (Anita),La belle embellie, roman, 2015. Cóic (Youenn),Complot en basse lice, polar d’époque, 2015. Mbemba (Rudy), Le Mbongi et le devenir du Muuntu chez les Koôngo, essai, 2015.
Fayol (Marie-Claude),Sur la route de Ouégoa en Nouvelle-Calédonie, récit, 2015.
Doucet (Sonia),Assistantes maternelles, assistants maternels, essai, 2015.
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
LA PENSION MIMOSA
© Les impliqués Éditeur, 2016 21 bis, rue des écoles, 75005 Paris
www.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr
ISBN : 978-2-343-08395-7 EAN : 9782343083957
Jean-Guillaume Coste
La Pension Mimosa
Et autres petites chroniques d’une enfance au Maroc
Les impliqués Éditeur
Du même auteur
Pourquoi on jette les oranges à la mer comme ça ?, récit, L’Harmattan, 2014.
Le Talon d’Achille, nouvelles, Les Impliqués, 2015.
À ma mère,
« Quand nous jouions à la marelle Cerisier rose et pommier blanc J’ai cru mourir d’amour pour elle En l’embrassant Avec ses airs de demoiselle Cerisier rose et pommier blanc Elle avait attiré vers elle Mon cœur d’enfant… » Paroles: Jacques Larue - Musique: Louiguy Interprète: André Claveau (1950)
LA PENSION MIMOSA
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin