Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
EAN : 9782335055757
©Ligaran 2015
Au lecteur
La Philosophie de M. Bergson se compose de deux parties assez dissemblables : les théories pures et leurs conséquences pratiques. Les conséquences pratiques qui ébranlent les anciennes thèses classiques de la philosophie spiritualiste sur la vérité absolue des premiers principes de la raison, et par suite sur Dieu, l’âme humaine, l’immortalité, la morale et la religion, sont facilement comprises de la plupart de ses auditeurs ou lecteurs, et c’est à peu près la seule chose qu’ils en retiendront, sur la foi du maître :Magister dixit!
Les théories pures, au contraire, qui doivent préparer et asseoir ces conclusions subversives, sont d’une subtilité si éthérée et si nuageuse, qu’elles pourraient être ditesésotériques. Seuls, les initiés peuvent se flatter d’en pénétrer le sens métaphysique, et encore n’est-il pas sûr qu’ils puissent le saisir bien clairement ni tout y comprendre.
Quant aux profanes – je parle des plus intelligents d’entre eux et des plus exercés aux subtilités de la métaphysique, – ils seront vite déroutés et découragés par une terminologie nouvelle et bizarre, où les mots sont trop souvent détournés des usages reçus, vidés de leur sens naturel, et aussi par des métaphores à jet continu, qui déguisent la pensée bien plus qu’elles ne l’expriment.
C’est à eux que ce travail s’adresse. Ils veulent se rendre compte, vérifier si les conséquences pratiques si graves et si troublantes de la philosophie nouvelle sont bien assises sur des principes solides et incontestables, car, pour eux, l’autorité du maître est le dernier et le plus pauvre des arguments, selon le mot célèbre de saint Thomas :Locus ab auctoritate quæ fundatur super ratione humana, est infirmissimus.
Pour les aider et les guider dans une recherche si délicate et si laborieuse, nous n’aurons rien négligé, ni la lecture annotée et l’étude de tous les ouvrages ou articles de revue de M. Bergson et de ses principaux disciples, ni l’assistance aux cours du Collège de France, ni le commerce avec les initiés.
Que si, malgré ces précautions, nous nous étions encore mépris sur le sens de quelques détails secondaires, notre bonne foi, du moins, serait hors de conteste, et nous nous en consolerions au souvenir de ces discussions passionnées qui ont retenti récemment dans la presse des deux Mondes, sur l’interprétation de certains points obscurs, de la pensée de M. Bergson, et auxquelles son intervention seule a pu mettre fin.
Nous tenions à protester, dès le début, non seulement de notre bonne foi, mais aussi de notre respect sincère pour la personne du maître. Ses manières simples et modestes, où l’on ne sent rien d’un pédantisme si fréquent ni d’un sectarisme à la mode, son ton toujours grave qui semble le plus souvent convaincu, son talent incontestable d’artiste et de virtuose, inspirent plutôt la sympathie. Et si ses doctrines, en ce qu’elles ont de paradoxal et de vraiment sophistique, méritent d’importantes critiques et même une juste sévérité dans le blâme, nous ne prendrons qu’à regret cette attitude, et pour accomplir ce que nous croyons être pour nous un devoir.
Du reste, il n’y a pas que des théories fausses à relever dans cette nouvelle philosophie. Il y a nombre d’idées bonnes et même excellentes que nous serons heureux de mettre en relief et de louer aussi souvent que nous les rencontrerons.
C’est assez dire que ce volume, bien loin d’être ; une œuvre de parti pris ou de polémique personnelle, sera tout au contraire un travail de critique sereine, calme et impartiale, aussi objective qu’il nous sera possible.
Pour en assurer l’objectivité parfaite, nous ne reculerons pas devant le labeur ingrat des citations et des références minutieuses auxquelles on pourra constamment se reporter. De
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin