La poubelle ou Les mystères de la vie

Publié par

Dans ce récit autobiographique, l'auteur relate une sombre phase de sa vie où il est la cible préférée de sa tante Moé Mockpa. Face à l'échec, elle s'attaque à sa soeur cadette, dont elle aura raison. Après cela, il entre dans la vie active où il est tour à tour victime d'escroquerie, de vol, de diffamation et de sabotage, le conduisant à sa ruine. L'auteur met ici l'accent sur la puissance de la foi et le caractère éphémère des biens matériels.
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782336353555
Nombre de pages : 134
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Épinglé
La poubelle ou Les mystères de la vie
Préface de Samuel Laminsi
Lettres camerounaises
La poubelle
ou Les mystères de la vie
Lettres camerounaises Collection dirigée par Gérard-Marie MessinaLa collectionLettres camerounaises présente l’avantage du positionnement international d’une parole autochtone camerounaise miraculeusement entendue de tous, par le moyen d’un dialogue dynamique entre la culture regardante – celle du Nord – et la culture regardée – celle du Sud, qui devient de plus en plus regardante. Pour une meilleure perception et une gestion plus efficace des richesses culturelles du terroir véhiculées dans un rendu littéraire propre, la collectionLettres camerounaises s’intéresse particulièrement à tout ce qui relève des œuvres de l’esprit en matière de littérature. Il s’agit de la fiction littéraire dans ses multiples formes : poésie, roman, théâtre, nouvelles, etc. Parce que la littérature se veut le reflet de l’identité des peuples, elle alimente la conception de la vision stratégique. Déjà parus Moussa MBOUÉ,La démocratie de la Calmantie, 2014. Paul BITOUK,Les mots de mon silence, 2014.Paul BITOUK,La lune d’or, 2014. Romuald Marie AVINA,Souffle des aurores, 2014. Floréal Serge ADIÉMÉ,Miroir du monde, 2014. Christiane OKANG DYEMMA,Éclats de soleil nocturne, 2014. Edmond OSSOKO,Symphonies, 2014. Merveiline TAPI,Éva. Tranche de vie, 2014. Madjirébaye Hervé,Le prix du pardon, 2014. Pierre BEDEL MBELLA,Le cordon ombilical, 2014. Djhamidi BOND,Amour et préjugés, 2014. Pierre BEDEL MBELLA,La veuve blanche, 2014. Ginette MINTOOGUE,Renaître. Regard vers le passé d’une adolescente, 2014. Patricia NOUMI,Aimer sans réserve, 2014.
Épinglé
La poubelle
ou Les mystères de la vie Préface de Samuel Laminsi
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03939-8 EAN : 9782343039398
‘‘Les gens intelligents ne suivent pas toujours la mode’’
(Marcellin Ottou)
Un écrivain sérieux n’est pas celui qui excelle dans sa langue d’origine ou d’emprunt, mais celui qui innove dans les pensées et dans les idées. (Épinglé)
PRÉFACE
Le présent document est une autobiographie d’un genre nouveau, d’originalité indiscutable à cause de son approche pédagogique et didactique. Si des éminences comme le Pr Ngango disent que le sous-développement est moins un déficit en moyens financiers qu’une carence en hommes capables et décidés à sortir leur pays du sous-développement, Épinglé, l’auteur de cette œuvre approuve et fait sienne cette maxime du professeur. Mais, rappelle que l’on ne vit pas seulement du pain. C’est ainsi que dans l’esprit de Monsieur Épinglé, la maxime sus citée peut être reprise autrement : «L’ignorance est moins un déficit en ‘‘pasteurs’’ qu’une carence en hommes capables et décidés à sortir les peuples de l’ignorance». En d’autres termes, y a-t-il suffisamment de gens capables et décidés à sortir leurs peuples de l’ignorance ? À noter que l’on est toujours ignorant quelque part. Le médecin trouvera le mathématicien ignorant en médecine et vice-versa. Parlons plutôt de la première des ignorances. La première des ignorances c’est le fait de ne pas chercher à savoir pourquoi l’on est sur la terre des hommes, d’où l’on vient et où l’on va quand on quitte la Terre. C’est cela l’ignorance des ignorances. À cette préoccupation, pour la première fois de l’histoire des hommes, un auteur a réussi à démontrer l’existence d’un créateur de l’univers sans recourir aux livres saints. Mieux sans passer par la religion. Cette grande première est une innovation de l’auteur. En effet, il attire l’attention sur quelque chose en apparence banale : la dualité de la créature. Ainsi, il conclut que comme le diable existe, Dieu existe. Par ailleurs, dans ‘’l’Odyssée de l’auteur’’ de ce livre, il est mordu par un serpent et s’en sort sain et sauf sans prise d’aucun médicament. Nous qui l’avons un peu côtoyé, pendant que les uns l’appelaient ‘‘Nfoufoub Épinglé’’, nous l’appelions spontanément ‘‘président des présidents’’, alors qu’il n’occupait pas un poste de chef, encore moins celui de secrétaire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.