//img.uscri.be/pth/7cb1909b875a398993298f8a36f736ba4eb0a902
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La question du picaresque dans la littérature africaine

De
338 pages
Peut-on parler d'une écriture picaresque dans le champ littéraire africain ? Serait-ce opérationnel ? Si tel est le cas, comment est-il mis en scène ? Comment se manifeste-t-il ? Les auteurs de cet ouvrage interrogent l'architecture, la scénographie, le discours et, dans une certaine mesure, les enjeux d'une écriture picaresque africaine. Ce serait à la fois un mode d'écriture et un outil remarquable d'analyse littéraire, étant donné l'ampleur des productions à étudier.
Voir plus Voir moins
Bidy Cyprien BODO
LA QUESTION DU PICARESQUE DANS LA LITTÉRATUREAFRICAINE
CULTURE AFRICAINE
THÉORIES ET PRATIQUES
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com ISBN : 978-2-343-10663-2 EAN : 9782343106632
/D TXHVWLRQ GX SLFDUHVTXH GDQV OD OLWWpUDWXUH DIULFDLQH Théories et pratiques
Culture africaine Cette collection regroupe des monographies et travaux d’études divers sur la vie culturelle en Afrique. Organisée par thèmes, elle concerne l’ensemble du continent africain du nord au sud.Déjà parus Ahmad Taboye,Panorama critique de la littérature tchadienne en langue française, 2016. Kadar Ali Diraneh,Regards croisés entre colonisateurs et colonisés. Français et Djiboutiens dans la littérature, 2016. Liss Kihindou,Négritude et Fleuvitude, Et autres observations littéraires, 2016. Gabriel Danzi et Maryvonne Palessonga,Makombo Bamboté et le royaume centrafricain de Banga-Sù-ulè. Histoire ou complexe généalogique ?,2016. Massoumou Omer (dir),Questions de littérature et de langue française, 2015 Noël Bertrand Boundzanga et Achille-Fortuné Manfoumbi-Mvé (dir.), Controverse et signification. Mélanges offerts à Fortunat Obiang Essono, 2015. Dieudonné Mukundila Kembo,Le pagne africain et sa symbolique, 2015. Mamadou Kalidou Ba, Mbouh Séta Diagana et Mamadou Ould Dahmed (dir.),La poétique de l’histoire dans les littératures africaines,2014. Anicet Etou Nianga, Papa Wemba,La voix de la musique congolaise moderne, Contribution et odyssée, 2014. ^^Ces derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
%LG\ &\SULHQ %2'2/D TXHVWLRQ GX SLFDUHVTXH GDQV OD OLWWpUDWXUH DIULFDLQH Théories et pratiques
'X PrPH DXWHXU /HV pFULWXUHV GH O¶KRUUHXU HQ OLWWpUDWXUHV DIULFDLQHV 3DULV /¶+DUPDWWDQ 

,QWURGXFWLRQ $X FKDSLWUH ;;,, GXDon Quichotte,&HUYDQWHV IDLVDLW DOOXVLRQ © j  /D]DULOOR GH 7RUPHV HW j WRXV FHX[ GX PrPH JHQUH pFULW RX j pFULUH ª 3DUOj LO H[SULPDLW OD FRQVFLHQFH GH O¶H[LVWHQFH G¶XQ JURXSH GH OLYUHV VXIILVDPPHQW DSSDUHQWpV SRXU rWUH UHJURXSpV GDQV XQH PrPH HVSqFH VRXV XQH PrPH pWLTXHWWH &¶HVW XQ DFWH GH UHFRQQDLVVDQFH GX SLFDUHVTXH FRPPH JHQUH DX YX GH FULWqUHV VWDWLTXHV GHV LQYDULDQWV TXL GpWHUPLQHQW FHW HQVHPEOH GH WH[WHV $GMHFWLI VXEVWDQWLYp HQ IUDQoDLV OH SLFDUHVTXH GH O¶DGMHFWLI HVSDJQRO © SLFDUHVFR D ª HVW IRUPp j SDUWLU GH OD UDFLQH HVSDJQROH © SLFDUR ª /H SUHPLHU GLFWLRQQDLUH GH O¶$FDGpPLH HVSDJQROH GH  TXL UHIOqWH O¶XVDJH GH VRQ pSRTXH GpILQLW OH PRW © SLFDUR ª FRPPH © EDV PLVpUDEOH GRORVLI GpSRXUYX G¶KRQQHXU VDQV KRQWH ª &HWWH LGpH HVW FRUURERUpH SDU O¶KRPRORJLH VpPDQWLTXH TX¶pWDEOLW 4XLQWLOODQR HQWUH OH VXEVWDQWLI SLFDUR  HW G¶DXWUHV  © 3LFDUR HVFODYH GpJXHQLOOp DIIDPp SDUHVVHX[ ª ,O HQ UHVVRUW TXH OD SDXYUHWp HVW OD FDUDFWpULVWLTXH GX SLFDUR ,O HVW SDXYUH GH OLEHUWp HVFODYH  GH YrWHPHQWV GpJXHQLOOp  GH QRXUULWXUH DIIDPp HW GH YRORQWp SDUHVVHX[  /H SLFDUR HVW DLQVL XQ KRPPH PDUJLQDO TXL YLW DX EDV GH OD VRFLpWp $YHF OH WHPSV FHW rWUH VRFLDO GHYLHQW XQ SHUVRQQDJH OLWWpUDLUH 2Q OH UHWURXYH GDQV GHV WH[WHV FRPPHLa vie de Lazarillo de Tormes  $QRQ\PH  HWLa vie de Guzman d’Alfarache GH 0DWHR $OHPiQ SUHPLqUH SDUWLH    GHX[LqPH SDUWLH    7UDQVSRVp GDQV OH GRPDLQH OLWWpUDLUH OH SLFDUR GpVLJQH pFULW 0DXULFH 0ROKR © XQ SHUVRQQDJH GH EDVVH H[WUDFWLRQ VDQV PpWLHU IL[H VHUYLWHXU DX[ QRPEUHX[  PDvWUHV LQFHVVDQW YR\DJHXU YDJDERQG YROHXU PHQGLDQW OkFKH ª $X YX GH FH TXL SUpFqGH OH SLFDUHVTXH HVW O¶pFULWXUH O¶© HVWKpWLVDWLRQ ª GX SLFDUR VD PLVH HQ IRUPH URPDQHVTXH VD © ILFWLRQQDOLVDWLRQ ª  © &¶HVW XQ JHQUH OLWWpUDLUH Qp HQ (VSDJQH DX  L’ingénieux Don Quichotte de la manche 3DULV *DUQLHU)ODPPDULRQ 7   S   6DOGDQD 4XLQWLOODQR © (O SLFDUR HQ OD OLWHUDWXUD \ HQ OD YLGD HVSDĖROHV ª LQNuestro tiempo 0DGULG  9RO ;;9 S  SS    0DXULFH 0ROKR © /H URPDQ SLFDUHVTXH ª LQEncyclopaedia Universalis 3DULV (G ( 8  9RO  S