Le Détroit de Behring

De
Publié par

Entre Uchon (Saône-et-Loire) et Uckange (études historiques), il n'y a rien. Dans le catalogue des matières de la Bibliothèque Nationale, tout au moins. Il devrait pourtant y avoir le mot Uchronie, désignant l'histoire de ce qui aurait pu se passer et ne s'est pas passé. Le Détroit de Behring vise à combler cette lacune. Voilà qui est donc fait. L'obligation du dépôt légal et la sagacité des bibliothécaires chargés d'établir les fiches font qu'Uchronie figure désormais entre Uchon et Uckange. Supposez cependant que cet infime événement bibliographique ne se soit pas produit. Et tâchez d'en tirer les conséquences : vain dépit de l'auteur ou troisième guerre mondiale, tout dépend de votre imagination, de vos intérêts, de l'idée que vous vous faites de la causalité.
Penser l'Histoire au conditionnel passé, se figurer l'état du monde si le nez de Cléopâtre avait été plus court, si Napoléon avait vaincu à Waterloo ou si l'inconnue rencontrée hier dans l'autobus avait répondu à votre sourire, c'est un jeu comme un autre. Emmanuel Carrère en expose ici les règles, en décrit les plus fameuses parties, donne voix aux regrets qui poussent à s'y livrer.
Publié le : mercredi 10 septembre 2014
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846829182
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LeDétroitdeBehring
DUMÊMEAUTEUR
Chezlemêmeéditeur
BRAVOURE,PrixPassion1984,PrixdelaVocation1985 LAMOUSTACHE,1986 LEDÉTROITDEBEHRING,GrandPrixdelascience-fiction1987, PrixValeryLarbaud1987 HORSD'ATTEINTE?,PrixKléberHaedens1988 LACLASSEDENEIGE,PrixFemina1995 L'ADVERSAIRE,2000 UNROMANRUSSE,PrixDuménil2007
L'AMIEDUJAGUAR,2007
Chezd'autreséditeurs
WERNERHERZOG,Edilig,1982
JESUISVIVANTETVOUSÊTESMORTS Seuil,1993
PHILIPK.DICK,1928-1982,Le
EmmanuelCarrère
LeDétroitdeBehring
Introductionàl'uchronie
PO.L 33,rueSaint-André-des-Arts,Paris6e
©PO.Léditeur,1986 ISBN978-2-86744-070-0 www.pol-editeur.fr
GiovanniPapini,audébutdecesiècle,préconisaitd'ou-vriràl'universitédeschairesd'Ignorétique,quiestlascience detoutcequenous nesavonspas.Sionavaitsuivison conseil,l'étudedel'Uchronieseraitaujourd'huiplusavancée. Elleresteàfaire.Lemotlui-mêmeestpeuusité.Les spécialistesdelascience-fictionl'emploientàl'occasion,les historiensguère,ets'ilfiguraitdansleGrandLaroussedu XIXesiècle,leséditionsactuellesl'ontécarté.Ilaétéforgéen 1876parlephilosophefrançaisCharlesRenouvier,surle modèledel'Utopieàlaquelle,troiscentsoixanteansplustôt, leChancelierd'AngleterreThomasMoredonnaunnom promisàunefortuneplusgrande.Al'Utopiedugrec ou-toposquin'estenaucunlieuréponddoncl'Uchro-nieou-chronosquin'estenaucuntemps.Aunespace et,parsuite,àunecité,àdeslois,àdesmœursn'existant quedansl'espritdelégistesoud'urbanistesinsatisfaitsse superposeuntempségalementrégiparlecapriceet,par suite,unehistoire.Lepréfixeprivatif,cependant,estsource
d'égarementetl'analogieentrelesdeuxdémarchesmoins évidentequ'ilneparaît. LelivrefondateurdeRenouvier,intituléUchronie,porte deuxsous-titres,l'unbon,l'autremoins.Lebondéfinit clairementladisciplinequejevoudraisexaminericiEs-quisseapocryphedudéveloppementdelacivilisationeuro-péenne,telqu'iln'apasété,telqu'ilauraitpuêtre.Voilàde quoiils'agitdel'histoiresielles'étaitdérouléeautrement. Lemoinsbonsous-titre,c'estL'utopiedansl'histoire,qui m'asouventservipourexpliquercequejefaisaisEngros, l'uchronie,c'estcommel'utopie,maispourletemps.Ah bon?»),maisappelledesobjections.. Supposonsun hommemécontentdesacité.Ilyaquel-quessiècles,ilpouvaits'imaginerqu'ilenexistaitdemeilleu-resdansunmondequioffraitencoredes espacesinexplorés. Lesutopiesclassiquesusentpresquetoutesdumêmeartifice narratifellesprétendentêtrelarelationd'unvoyage.Dans uneîleéloignée,ignoréeparlescartes,lesnavigateurstrou-ventlaRépubliqueidéale.C'estUtopia.MaisThomasMore, il enfabriquantsonmot,nousprévientetnousnavren'y apasd'illusionsàsefaire,lacitéparfaiten'estnullepart. Si,unefoisexploréelasurfaceduglobeetvérifiéquenulle partcen'estspécialementplusréussiquechezsoi,onveut encoréfeindrequecettecitéexisteneserait-cequepour ladonnerenexemplerestentdeuxrecours.Puisqu'elle n'estpassurterre,ellepeutêtreailleursdansl'espace interstellaire.Puisqu'ellen'estpasdansleprésent,ellepeut êtreailleursdansletemps.Elleaexistédanslepassé,eton évoquel'âged'or.Elleexisteradanslefutur,etl'utopie devientanticipation.Aucunedecesaffirmationsnecontredit formellementcequenoussavonsdenotremonde.Nul n'éprouvelebesoindefairecoexisterdeuxuniversdansun mêmeespace.Ilyasuffisammentdeplaceailleurspour
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

À bas l’utile

de publie.net

Le rythme de la vie

de editions-de-la-table-ronde

suivant