Le Discours aux animaux

De
Publié par

Un homme parle à des animaux, c'est-à-dire à des êtres sans réponse. Il prononce Le Discours aux animaux qui est une suite de douze «promenades», une navigation dans l'intérieur – c'est-à-dire d'abord dans sa langue et dans ses mots. Un homme parle à des animaux et ainsi il leur parle des choses dont on ne parle pas : de ce que nous vivons, par exemple, quand nous sommes portés à nos extrêmes, écartelés, dans la plus grande obscurité et pas loin d'une lumière, sans mots et proches d'un dénouement. Les autres siècles appelaient ça «crise intérieure», le nôtre «dépression». Valère Novarina pense que c'est un état très nécessaire, très salutaire, à ne pas soigner : l'homme a encore beaucoup à se parler à lui-même...
Publié le : mardi 26 janvier 2010
Lecture(s) : 26
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846826051
Nombre de pages : 340
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LeDiscoursauxanimaux
LEDRAMEDELAVIE.
DUMÊMEAUTEUR
Chezle mêmeéditeur
VOUSQUIHABITEZLETEMPS. THÉÂTREL'AteliervolantLe Babil desclassesdangereusesLeMono-logued'AdramélechLaLuttedesmortsFalstafe. LETHÉÂTREDESPAROLESLettreauxacteursLeDramedanslalangue françaiseLeThéâtredesoreillesCarnetsImpératifsPourLouis deFunèsChaosNotreparoleCedontonnepeutparler,c'est celaqu'ilfautdire. PENDANTLAMATIÈRE.
JESUIS. L'ANIMALDUTEMPS,versionpourlascèneduDiscoursauxanimaux. L'Inquiétude,versionpourlascèneduDiscoursauxanimaux. LACHAIRDEL'HOMME. LEREPAS,versionpourlascènedespremièrespagesdeLaChairde l'homme.
L'AVANT-DERNIERDESHOMMES,versionpourlascèneduchapitreXVIIde LaChairdel'homme. L'ESPACEFURIEUX,versionpourlascènedeJesuis. LEJARDINDERECONNAISSANCE. L'OPÉRETTEIMAGINAIRE
DEVANTLAPAROLE.
L'ORIGINEROUGE.
ValèreNovarina
LeDiscoursauxanimaux
PO.L 33,rueSaint-André-des-Arts,Paris6e
0P.O.Léditeur,1987 ISBN2-86744-080-7
l
J'aivécupourmevengerd'être. Jerecommenceraitoujourslemondeavecl'idéed'un ennemiderrièremoi. Sioncrachetoutessespenséesparterre,d'oùvient qu'ellestombentrienqu'enparoles? Halte-là,quigît?Hiceticiestlatombedel'enfant Ecarniciendutempsquejefusdetempsentemps.Cecrâne, auboutdemesdentsest-ilceluid'enfantsquiexistent?Hic estlatombedel'enfantCharnicièmedunom.Rienplane au-dessous,rienplaneau-dessus.Hé,pauvreRic,dissalutà l'espacegrandSalutespacepetit,toutfroidsoleil,hau-teurstoutesbasses,plafondsousplanchesJ'aivécudansdes lieuxdontonconnaîtpluslesendroits. Alaviequivaille,aucuncimetièrevautrienpourrien. IcitombaLouis,iciluttaJeanBref.Icisouffritl'enfant Pénultérin.IcipensalerecteurTénébron.Icijemependis moi-mêmeenmevoyantd'avion.Iciaucunhommeniplus marcha,n'amarché,nin'entra,ninefut.Ici,danscette
toutepetitechoseenterredeparterre,entral'hommede Lutta-Huchaquifutunquisepritvingtansde suitepour moi-même.Ditescequ'iladitsivousêteslui Parolesd'unmuet,chantéesdanssatête«Quandtu entends,demandeautrouquiparles'ilestautrementqu'en nous,etdis-luiqu'ilnousperceparsacavité.»Parolesd'un aveugle«SituvoisDieu,méfie-toideluic'estluiquivoit partoutdanslenoir, quitedistingueenfourminoiresurune pierrenoiredanslanuitnoire.»Parolesd'unnu«Alors l'hommeavalasanuditéetilvitqu'elleestlà.»Ilditàsa bouchequ'elles'élèveetseparletouteseuleàelle-même,cent centimètresau-dessusdes chosesdubas.logeait-il?Nous sommesfermésdansuncarréfaisantmillecentimochesde tourderien,plusdesvirgulesmonométriquesquinous assaillentdepartenpart. J'aifaitlescentpasj'aireconnuaucundesnombresde mesactionsj'aiconstruitenpenséeunlieutoujoursn'êtrepasj'aivoulumourirpourmevengerd'avoirété.J'ai retenuaucundesnomsquiparlenttoutseulsdanslanuée. Toutairquenouslançons,nousnel'entendonsquequand ilrésonnehorsdenous-mêmes.Animauxmuseliers,ani-maux,musicièresinarticulées,rusicièressanssons,venez nousarracherlereste denosoreillesrestantesNousenten-dronsenfingarçons,l'airquisonnedansl'airnous trouveronsleseultrouparoù desbêtesqui viennentpour-rontentendreparler. Plancher,cessedecoucheràl'horizonPlanche,resteen basmaintenantsousmespas.C'estsurtoiquejedois maintenantentrerl'HommedeTrouauMilieu.Matière, viensdiresij'ailecadavreassezdiviséparleenmoi.Entre
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.