Le meilleur de madmoizelle.com

De
Publié par

MadmoiZelle.com est le premier magazine web de référence auprès des jeunes femmes de 18 à 30 ans. Fort de ce positionnement ultra-ciblé, il alimente depuis octobre 2005 son contenu avec une ligne directrice claire : les madmoiZelles ne sont pas celles que vous croyez ! Mode, beauté, bons plans, culture (musique, cinéma, littérature, télé…), actualité, … sont traités avec un ton décalé et impertinent.
Un an d'articles, de liens, de vidéos, d'illustrations, de comentaires, de blagues vaseuses, de conseils beauté/mode…
Pour une année qui n'est pas celle que vous croyez !
Publié le : mercredi 14 janvier 2015
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782822211321
Nombre de pages : 211
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
s complexes an ée s Une ann de Le meilleur
É D I T O R I A L
Depuis dix ans que madmoiZelle.com existe, nos lectrices nous réclament une version papier. Mais voilà, nous, on aime Internet. On aime cette instantanéité de pouvoir écrire un truc et le diffuser à notre lectorat dans la minute qui suit, de recevoir des avis dans les deux minutes qui suivent… une spontanéité que le papier ne permet pas vraiment.
Aussi, quand Wandrille et Jungle nous ont proposé de sortir un «annual» de madmoiZelle, qui reprendrait les articles les plus marquants de l’année écoulée, on s’est dit que ça pourrait être un parfait compromis et l’occasion d’immortaliser le magazine sur du beau papier.
Alors bien sûr, c’est un très gros condensé. Pour vous donner une idée, sur l’année 2014, on a publié près de 6 000 contenus. Imaginez si on avait voulu mettre tous ces mots sur le papier, ça aurait donné l’équivalent de quelques bottins !
On a aussi découvert les contraintes liées à ce médium : la place. Les plus attentives auront remarqué qu’on a coupé nos articles pour qu’ils tiennent dans l’espace qui leur est réservé. C’est une prise de tête quotidienne pour les magazines papier et les journaux, dont on ne se soucie guère sur le Web...
Enfin, on a aussi décidé de vous rendre « hommage », à vous, nos lectrices, qui postez des commentaires par milliers sur le forum. À côté des articles, vous pourrez retrouver quelques-uns de vos coms publiés tout au long de l’année !
Depuis dix ans, vous avez posté près de 500 000 commentaires pour 25 000 articles publiés ; ça fait près de 20 commentaires par article en moyenne, qui précisent, critiquent, remercient nos contenus. Merci à vous, ça nous est extrêmement précieux au quotidien !
On vous souhaite bonne lecture à toutes et à tous, une belle année 2015 en compagnie de madmoiZelle et merci encore pour votre fidélité !
Fab et toute l’équipe madmoiZelle
S O M M A I R E
J A N V I E R 8 - Les cinq commandements des révisions de partiels 11 - Anatomie de ton vieux Skyblog : archéologie du Web 16 - Petits conseils beauté à destination des fumeuses 19 - Ces trucs complexants qui s’ignorent
F É V R I E R 22 - Le kakapo, cet animal extraordinaire(ment con) 25 - Guide beauté pour buzzer dans une télé réalité 27 - Steven Moat, ses séries adulées et... sa misogynie 31 - Comment porter le jean taille haute ? 33 - Typologie des recherches à ne JAMAIS faire sur Internet 35 - Médaille d’or du sexisme pour les commentateurs de France Télévisions
M A R S 41 - Les prochaines inventions du marketing genré 44 - Le normcore, la nouvelle non-tendance mode complètement WTF 45 -Free Sex: Rémi Gaillard, « les prudes et les cons » te saluent 50 - Chasse gardée : le dessin de Cy. 53 - La cellulite, ton amie pour la vie AV R I L 57 - Trois créatures légendaires qui méritent d’être aussi connues que les zombies 61 - Mon voile, ma liberté : mon slam et mes explications 64 - Ma jalousie, le corps des autres et moi 67 - Je suis en couple avec un séropositif : témoignage et éclairage 73 -Un, Dos, Tresou le kitsch à l’espagnole M A I 76 - Gynéco & consentement : mon corps, mon choix ! 81 - Les Gougères aux épinards de Kronk 84 - Votre homophobie me rend « malade » 87 - Entre FN et abstention, la révolte pantouarde de la jeunesse française 91 - J’étais homophobe, mais je suis guérie J U I N 95 - L’urbanisme « anti-SDF » fait scandale... mais pas partout 99 - Je suis féministe et parfois, je me déteste 102 - J’ai la peau pâle (et un bronzage façon Reptincel) 105 - Les maillots de bain à découpes et le bronzage raté – WTF Mode
J U I L L E T 108 - Guide beauté pour survivre dans les transports en commun en été 112 - Ma sexualité, de la frustration à la compétition 116 - 5 astuces pour réussir des vacances malgré la pluie 120 - « Femmes contre le féminisme » : décryptage d’un paradoxe 125 - Japan expo : le compte rendu dessiné
S O M M A I R E
A O Û T 131 - L’achat des fournitures scolaires : récit d’une épreuve inoubliable 134 - Ces bêtises beauté qu’on commet (presque) impunément 137 - Que se passe-t-il à Ferguson, aux États-Unis ? 142 - Culpabilité sexuelle : le dessin de Cy. 147 - Typologie des vêtements jolis mais relous S E P T E M B R E 152 - J’ai quitté mon mec il y a un an : l’heure du bilan 154 - L’appel d’Emma Watson aux « féministes introverti(e)s » : l’égalité se fera grâce à vous 158 - J’ai deux copains, ils le savent et tout va bien 161 - Libérons le téton ! : le dessin de Cy. O C T O B R E 166 - L’Instant Putassier : les Pousse-à-la-Grossesse 170 - Lettre ouverte à la dame du RER B qui m’a redonné foi en moi 173 - Culture du viol, consentement et « zone grise » 178 - Ces trucs un peu bêtes qui me rendent triste malgré moi
N O V E M B R E 182 - L’Instant Putassier : lesAttention Whores 184 - Lettre ouverte à mes amis Facebook « décomplexés » 187 - Je suis en relation libre : témoignage 190 - Josée l’Obsédée et la soupape de décompression D É C E M B R E 194 - Les malheureux hasards du calendrier 197 - Comment survivre en beauté aux fêtes de In d’année 200 - Josée l’Obsédée et la bête du Gévaudan 204 - Sélection de livres à lire au coin du feu
J A N V I E R
J A N V I E R
LILOO DALAS
7 janvier 2014
Aheum… Je suis bibliothécaire, et je rêve d’un lieu silencieux ! Enfin bon, c’est une médiathèque aussi… Mais si vous saviez le nombre de sonneries de téléphone (volume sur 10 bien sûr) que j’entends par jour !
8
pepparshoes
Les cinq commandements des révisions de partiels
Toujours dans tes révisions de partiels ? Tu n’es pas seule Voici quelques conseils fort judicieux pour les mener à bien.
!
Le mois de janvier, c’est peut-être le temps de la galette des rois mais c’est aussi et surtout celui des partiels. Si tu as le nez en plein dedans et que tu stresses parce que tu en as un demain à 8 heures, deux après-demain et trois la semaine prochaine, tu es sans doute encore en plein dans tes révisions.
Je te propose cinq commandements à suivre pour décrocher le fameux semestre sans décéder.
FLe plein de bouffe, tu feras
Lorsque tu révises, ton cerveau s’échauffe car il fonctionne beaucoup plus. Un gros afflux sanguin a alors lieu au niveau de ta tête, et si tu ne fais rien, elle explose. Et hop, tu recouvres le sol de ton lieu de révision de sang et de débris de crâne. C’est pas propre. Pour éviter ce désordre, la meilleure solution est de mastiquer : le sang migre alors dans ta mâchoire et tu es sauvée.
Ce que je viens de dire est complètement faux. Si tu m’as crue, c’est que tu es quelqu’un de crédule. Par contre c’est effectivement pratique de faire le plein de nourriture et de jus de fruits avant de commencer une session révisions !
Il n’y a pas que l’activité physique qui donne faim, et que celle qui n’aura pas le ventre qui gronde comme un camion au moteur rouillé à la fin de quatre heures de révisions me jette la première pierre.Avoir à manger à portée de main, Ç’est pouvoir subvenir à un besoin vital sans se lever de sa Çhaise ! Alors bosse, petite étudiante ! Tu feras des pauses quand tu seras morte.
FToute forme d’amusement, tu banniras
Le but de ces commandements, c’est un peu que tu ne lèves pas les fesses de ta chaise jusqu’à ce que tu aies atteint tes objectifs de révisions. Mais le danger reste réel : quand tu fais un truc aussi ennuyeux, n’importe quoi peut te distraire et te donner un prétexte pour changer d’activité.
Tu pourrais décider d’attacher tes chevilles à ta chaise (pas tes poignets parce que ça restreindrait un poil tes mouvements), et de répéter en boucle « travailler travailler travailler travailler » dès que tu sens ton esprit dériver. Par contre, cela risque d’être un peu dangereux pour ta santé mentale.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi