Le ruisseau de cristal

De
Publié par

Le nouveau roman de Dermot Bolger, Le ruisseau de cristal (The Woman's Daughter), commence avec l'histoire d'une jeune fille vivant recluse et caché dans une petite chambre. Elle ne fait l'expérience du monde qu'à travers sa fenêtre et les histoires que lui raconte sa mère : l'arrivée de sa famille dans ce quartier résidentiel de banlieue, les jeux avec son frère, qui se muent en un amour incestueux dont on devine les conséquences tragiques, sa vie dans l'Irlande des années 1960, des usines aux salles de bal. Le tour de force du roman est d'inclure cette vie d'isolement et de solitude dans une histoire plus vaste, qui commence au XIXe siècle avec la relation d'un jeune tuteur et de Bridget, une femme de chambre, en pleine ère victorienne, pour se poursuivre avec Joanie, une jeune femme contemporaine, hantée par un passé qu'elle n'a pas connu.
Publié le : jeudi 16 octobre 2014
Lecture(s) : 6
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072485954
Nombre de pages : 264
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
ROMAN
EdïïosJoÉllÉLosfÉld lîRàURÈRàGRÈ
Du même auteur chez le même éditeur :
Finbar’s HotelRoddy Doyle, Anne Enright, Hugo Hamilton, Jennifer (avec Johnston, Joseph O’Connor, Colm Toíbín), 1999. Une suite au Finbar’s Hotel (avec Mave Binchy, Claire Boylan, Emma Donoghue, Anne Haverty), 2000. Toute la famille sur la jetée du Paradis, 2008 (« Folio » nº 5033). Une seconde vie, 2012 (« Folio » nº 5594). Une illusion passagère, 2013.
Le ruisseau de cristal
COLLECTION DIRIGÉE PAR JOËLLE LOSFELD
Illustration de couverture : Photo © GS / Gallery Stock (détail).
La première partie de ce livre a paru aux Éditions Le Passeur en 1994 sous le titre Le ventre de l’ange.
Titre original :The Woman’s Daughter
L’éditeur a bénéficié pour cet ouvrage d’une subvention de l’Ireland Literature Exchange (fonds pour la traduction), Dublin, Irlande. www.irelandliterature.com info@irelandliterature.com
© 1987, 1992 by Dermot Bolger. © Éditions Gallimard, 2014, pour la traduction française.
Dermot Bolger
Le ruisseau de cristal Roman
Traduit de l’anglais (Irlande) par Marie-Hélène Dumas
ÉDITIONSJOËLLELOSFELD
In memoriam
« Bien que, pris dans son sens strict,finnindique une couleur, il est aussi utilisé pour désigner l’eau claire ou transparente. Ainsi a été formé le nom Finglas, à partir definnet deglais, ruisseau :Finnglaiss (écrit de cette manière dans plusieurs textes anciens faisant autorité) signifie : Ruisseau de cristal. » P. W. Joyce The Origin and History of Irish Names of Places, vol. II, 1883
« Mais tu devrais demander à ces mêmes quatre personnes qui sont toujours blotties chez ton cabaretier, étant donné qu’elles sont les meilleures reliques du colonel O’Daniel, qui a écritFinglas depuis le déluge. Cela doit être quelque royale œuvre en cours. » James Joyce Finnegans Wake, trad. de Ph. Lavergne, Gallimard, 1991
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Si le noir existe encore

de editions-edilivre

Les jeûneurs

de publie.net

suivant