Le silence assourdissant

De
Publié par

Ce roman raconte l'histoire d'une trahison entre Ali, brillant ingénieur, et Makhou, son meilleur ami et époux de sa soeur. Il a beau mener une vie à tous égards magnifique, le sort s'y mêle et Ali doit réapprendre sa condition d'homme en souffrant. Un accident de la circulation le met en état de ne plus pouvoir satisfaire tous les désirs de Nabou, une femme qu'il chérit beaucoup. Leur union tiendra-t-elle ? La fatalité, la trahison, les diverses facettes de l'amitié et les dommages collatéraux des choix de l'homme construisent ce récit.
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 11
Tags :
EAN13 : 9782336353357
Nombre de pages : 128
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Elhadji Seydou DIOP
Le silence assourdissant Roman
P r é f a c e d e A d i o u m a B O H
Le silence assourdissant
roman
ELHADJISEYDOUDIOP
Lesilence assourdissant
roman
 LHarmattan, 2014 5-7, rue de lcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99871-1 EAN : 9782296998711
 celle qui sest toujours battue pour moi  celle qui me sert toujours de toit Tu es enterre en moi Je vis toujours en toi  Maman Khoudia Sarr NGOM Quand le glas sonne, tout le monde se retourne tandis que seule une personne est cible par cette mobilisation dattention. Mais seul un dsign courageux y rpond dignement, Moussa Diop mes salamalecs  Serigne Babacar SY. REPOSEZ EN PAIX. Ce roman est ddi  lami, au confident, au camarade, au parrain spirituel… enfin au pre, PA merci pour tout.  mon pouse chrie Mossane Gueye DIOP,  toute ma famille,  la C.D.M.D. Et merci  Grand Moussa THIAM.
7
PRFACE
Les relations interhumaines ont toujours pos dnormes difficults dans lorganisation des socits africaines. Les sentiments constituent un baromtre essentiel dans les rapports sociaux et dterminent les affinits. Mais lamour, parmi tout ce panorama affectif, est certainement le sentiment qui continue  tre une question dont les extrmits et les mystres flanquent  lhomme une terreur  la fois psychique et pathologique. Lamour dirait Voltaire est le conservateur de lunivers. Il est vrai que sans sa bndiction, le Monde naurait certainement pas exist puisque Dieu ordonna sa cration par amour pour lhomme. Mais lamour du Tout-Puissant dpasse toute mesure et sa perfection ne saurait tre remise en question surtout par lhomme. Ainsi, si ce sentiment si pur manant dun tre aussi magnanime existe dans notre monde, la question quil faudrait se poser est de savoir si lhomme a russi  respecter ses engagements vis--vis du Crateur (en prenant bien soin de ses cratures, car toute chose mane de Dieu). Et si la rponse est non, notre ahurissement face aux consquences de cette lourde trahison envers Dieu serait-il sans fondements ? Dans ce cas, lhomme se pose en victime, mais quand le tratre est  son tour trahi, o peut bien tre le mal ? Cela devrait-il nous amener  dcrter la fin dfinitive de lamour, ou son non existence ? Si la trahison met fin  lidylle, elle permet aussi de jauger la profondeur des sentiments. La trahison dans ce cas devient un mal ncessaire puisquelle aide lamour  mieux prendre conscience de son existence,  saffirmer
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.