Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 9,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Elhadji Seydou DIOP
Le silence assourdissant Roman
P r é f a c e d e A d i o u m a B O H
Le silence assourdissant
roman
ELHADJISEYDOUDIOP
Lesilence assourdissant
roman
 LHarmattan, 2014 5-7, rue de lcole-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99871-1 EAN : 9782296998711
 celle qui sest toujours battue pour moi  celle qui me sert toujours de toit Tu es enterre en moi Je vis toujours en toi  Maman Khoudia Sarr NGOM Quand le glas sonne, tout le monde se retourne tandis que seule une personne est cible par cette mobilisation dattention. Mais seul un dsign courageux y rpond dignement, Moussa Diop mes salamalecs  Serigne Babacar SY. REPOSEZ EN PAIX. Ce roman est ddi  lami, au confident, au camarade, au parrain spirituel… enfin au pre, PA merci pour tout.  mon pouse chrie Mossane Gueye DIOP,  toute ma famille,  la C.D.M.D. Et merci  Grand Moussa THIAM.
7
PRFACE
Les relations interhumaines ont toujours pos dnormes difficults dans lorganisation des socits africaines. Les sentiments constituent un baromtre essentiel dans les rapports sociaux et dterminent les affinits. Mais lamour, parmi tout ce panorama affectif, est certainement le sentiment qui continue  tre une question dont les extrmits et les mystres flanquent  lhomme une terreur  la fois psychique et pathologique. Lamour dirait Voltaire est le conservateur de lunivers. Il est vrai que sans sa bndiction, le Monde naurait certainement pas exist puisque Dieu ordonna sa cration par amour pour lhomme. Mais lamour du Tout-Puissant dpasse toute mesure et sa perfection ne saurait tre remise en question surtout par lhomme. Ainsi, si ce sentiment si pur manant dun tre aussi magnanime existe dans notre monde, la question quil faudrait se poser est de savoir si lhomme a russi  respecter ses engagements vis--vis du Crateur (en prenant bien soin de ses cratures, car toute chose mane de Dieu). Et si la rponse est non, notre ahurissement face aux consquences de cette lourde trahison envers Dieu serait-il sans fondements ? Dans ce cas, lhomme se pose en victime, mais quand le tratre est  son tour trahi, o peut bien tre le mal ? Cela devrait-il nous amener  dcrter la fin dfinitive de lamour, ou son non existence ? Si la trahison met fin  lidylle, elle permet aussi de jauger la profondeur des sentiments. La trahison dans ce cas devient un mal ncessaire puisquelle aide lamour  mieux prendre conscience de son existence,  saffirmer
9