Le Temps d'une vie

De
Publié par

Dans le tome 2 de ce roman autobiographique, Alain Schmitz quitte l'armée de l'air belge et l'Europe pour rejoindre l'Afrique où il est engagé comme pilote au service d'une société minière. Dans cette nouvelle vie, rude et aventureuse, soumise aux brutales variations météo qui rendent dangereuse la navigation aérienne, les rencontres humaines sont riches et variées. Elles constitueront pour lui un éclairage sur ce monde inconnu en proie à de profonds changements.
Publié le : dimanche 6 mars 2016
Lecture(s) : 0
EAN13 : 9782140002632
Nombre de pages : 206
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Graveurs de Mémoire
G
Alain Le temps SCHMITZ d’une vie Pilote de brousse
d’une vie
Tome 2
Le temps
Graveurs de Mémoire
LE TEMPS D’UNE VIE Pilote de brousse
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus
Schmitz (Alain),Le temps d’une vie, Les ailes, tome1,2016. Jacquemart (Anne),Quand le clairon sonne, Mémoires de guerre d’une petite fille sage de paris (1939 – 1945),2016. Ozwald (Michel),Parcours d’un combattant, La revanche d’un pupille de l’Assistance publique,2016. Sigalas-Royer (Raymonde),! 1940, MémoiresSauve qui peut d’une jeune fille sous l’occupation,2016. Taïeb (Yves),L’enfant et la boutargue, Souvenirs,2015. Bessard (Xavier),Un directeur export au travers des continents, Pérégrinations d’un expert,2015. Chebrou (Jacqueline),Une jeune fille raconte…, Carnet de guerre, 1939-1945,2015.
Flepp (Monique),Dans la courbe de la vague, 2015. Esposito (Bernard),Propos de Gérald Bloncourt, Je n’ai rien à cacher, Un peintre et photographe haïtien se souvient,2015. Kalifa (André),Pièces d’identité, Récits autobiographiques,2015. Bost (Jérôme),Fenêtre sur le collège et sur l’éducation, Témoignage,2015. Chabih (Jilali),De Fès à Marrakech via Paris, Du bled au doctorat d’État,2015.
AlainSCHMITZ
LETEMPS D’UNEVIE Pilotede brousse
Tome 2
© L'HARM ATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 ParisKWWSZZZKDUPDWWDQIU GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1   ($1  
$YHUWLVVHPHQW
/¶KLVWRLUH UDFRQWpH GDQV FH UpFLW DSSDUWLHQW j OD UpDOLWp HW UHWUDFH OD YLH DYHQWXUHXVH GH O¶DXWHXU 7RXWHIRLV O¶LGHQWLWp GHV WLHUV D pWp SUpVHUYpH 6¶LO DGYHQDLW HQ FRQVpTXHQFH TXH O¶XQ RX O¶DXWUH SURWDJRQLVWH SUpWHQGH VH UHFRQQDvWUH j OD OHFWXUH GH FH UpFLW FHOD QH SRXUUDLW rWUH TXH IRUWXLW HW UHOqYHUDLW GH VD VHXOH UHVSRQVDELOLWp 3RXU OHV PrPHV UDLVRQV GH FRQILGHQWLDOLWp FHUWDLQV pYpQHPHQWV FHUWDLQV OLHX[ FHUWDLQHV GDWHV RQW pWp SDUIRLV PRGLILpV GpFDOpV RX LQWHUYHUWLV 'DQV OH PrPH VRXFL FHUWDLQHV LQIRUPDWLRQV QRWDPPHQW GH QDWXUH PLOLWDLUH TXL QH IRQW SDV RX SDV HQFRUH SDUWLHV GX GRPDLQH SXEOLF Q¶RQW SDV pWp UpYpOpHV
© /HV $LOHV ª SUHPLHU WRPH GH OD VpULH UDFRQWDLW O¶KLVWRLUH GH TXHOTXHV SLORWHV GH FKDVVH DX WHPSV GH OD JXHUUH IURLGH
'DQV OD SUpVHQWH VXLWH LQWLWXOpH © 3LORWH GH %URXVVH ª O¶DXWHXU YLW HQ $IULTXH XQH QRXYHOOH H[LVWHQFH DYHQWXUHXVH HW H[DOWDQWH TXL LOOXVWUH OHV SDUFRXUV GLIILFLOHV GHV SLORWHV TXL GpIULFKHQW HQ TXHOTXH VRUWH XQ LPPHQVH WHUULWRLUH DX[ EHDXWpV VXUSUHQDQWHV PDLV DXVVL VXOIXUHXVHV HQ SURLH DX[ FRQYXOVLRQV GH OD WHUUH TXDQG OHV YROFDQV VH GpFKDLQHQW HW GHV KRPPHV TXDQG LOV VH IRQW OD JXHUUH
/H URQURQ GHV TXDWUH UpDFWHXUV GX %RHLQJ  YHQDLW EUXVTXHPHQW GH FKDQJHU GH UpJLPH HW GpMj OH FRSLORWH DQQRQoDLW OH GpEXW GH OD GHVFHQWH YHUV O¶DpURSRUW GH .LQVKDVD %LHQ FDOp GDQV PRQ VLqJH SDVVDJHU MH VDYRXUH PRQ SUHPLHU MRXU GH YLH FLYLOH HW WRXW O¶LQFRQQX TXL P¶DWWHQG +LHU HQFRUH SLORWH GH FKDVVH j OD )RUFH $pULHQQH %HOJH DLOLHU GDQV OD SDWURXLOOH DFUREDWLTXH QDWLRQDOH MH YLYDLV XQH H[LVWHQFH VLQRQ H[HPSWH GH GDQJHUV SDUIDLWHPHQW VDQV VRXFLV  XQ SLqWUH VDODLUH PDLV OH SUHVWLJH HW OD VpFXULWp GH OD IRQFWLRQ SXEOLTXH DYHF GH EHOOHV SHUVSHFWLYHV &H VRLU MH YDLV GpEDUTXHU GDQV XQ SD\V pTXDWRULDO SRXU \ SLORWHU GHV DYLRQV GDQV GHV FRQGLWLRQV UpSXWpHV GLIILFLOHV DX ILQ IRQG GHV PRQWDJQHV TXL ERUGHQW OHV JUDQG ODFV GH O¶(VW 0RQ F°XU WDPERXULQH GDQV PD SRLWULQH /H JUDQG SDWURQ &\ULO . GX FRQVRUWLXP PLQLHU GRQW GpSHQG OD 6\PpWDLQ PRQ QRXYHO HPSOR\HXU P¶D FODLUHPHQW DQQRQFp OD FRXOHXU ORUV GH QRV UHQFRQWUHV  © /D PLQH D EHVRLQ GH WRXW HW LO Q¶\ D ULHQ RX SUHVTXH 9RXV DFKqWHUH] OH PDWpULHO QpFHVVDLUH SRXU VXEYHQLU DX[ EHVRLQV GHV SRSXODWLRQV  H[SDWULpV HW OHXUV IDPLOOHV VRLW  EODQFV HW  WUDYDLOOHXUV DIULFDLQV HW GHV H[SORLWDWLRQV 9RXV GLVSRVH] SRXU O¶LQVWDQW G¶XQ SHWLW ELPRWHXU 3LSHU $]WHF TXL YRXV DWWHQG j .LQVKDVD HW G¶XQH SLVWH GH IRUWXQH DX SRVWH PLQLHU SULQFLSDO j .DOLPD  YRXV DOOH] FUpHU OH UHVWH HW YRXV GpEURXLOOHU 9RWUH VHXO LQWHUORFXWHXU VXU SODFH VHUD OH 'LUHFWHXU *pQpUDO LO YRXV

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.