Le troubadour de l'Ardenne

De
Publié par

Dans cet ouvrage, le troubadour Enguerrand de Castrice, sire de Manicourt, écrit la biographie de son maître Giraud de Borneilh mais trace aussi son propre parcours au milieu du XIIIe siècle. Natif des Ardennes, il fait ses classes de poésie à Excideuil en Dordogne, puis devient le précepteur du prince Thibaud, futur roi de Navarre, à Troyes. Il accompagne ce dernier en Espagne et supervise l'organisation de l'Ecole des poètes de l'Institut littéraire catalan de Barcelone. De retour chez lui, il vit une aventure courtoise étonnante...
Publié le : mercredi 2 septembre 2015
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782336390277
Nombre de pages : 196
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
'
L
L
etL
Paul DUNEZ Le troubadour de l’Ardenne
Enguerrand de Castrice Seigneur de Manicourt
Roman historique
Le troubadour de l’Ardenne
Paul DUNEZ
Le troubadour
de l’Ardenne
Enguerrand de Castrice,
Seigneur de Manicourt
Roman historique
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06136-8 EAN : 9782343061368
Avant-propos
Par Franz Van Der Motte Avocat, Professeur à l’école des Barreaux
Il n’est guère d’usage d’écrire un avant-propos devant un pré-texte de l’auteur. Cependant, en tant que propriétaire du château d’Excideuil, en Périgord Vert, quelques brefs commentaires sur ce travail inédit me semblaient nécessaires. C’est à l’occasion de l’ouverture au public, en 2012, de cet ensemble médiéval, que j’avais fait appel à Paul Dunez pour écrire un ouvrage 1 historique de ce castrum. Exigence amicale faisant loi de nécessité, me voilà donc, à sa demande, le piétineur incongru de ses plates-bandes littéraires. Après la sortie du livre* sur Excideuil, accueilli avec enthousiasme par la presse et par les premiers visiteurs, l’auteur a voulu continuer l’histoire des grands seigneurs d’Excideuil, par un récit d’aventures étonnantes. En effet, l’ami Paul nous fait revivre avec bonheur quelques troubadours du Limousin dans une période troublée, avec le « maestre dels trobadors », Guiraud de Borneilh. .
1 Excideuil, au pays des troubadours : Editions du Périgord
Mais il raconte aussi le parcours d’un trouvère natif de l’Ardenne, le seul connu à ce jour : le gentilhomme Enguerrand de Castrice. Il fut le jongleur de Guiraud de Borneilh et fit ses classes littéraires en langue d’oc, dans le Limousin. Certains documents que l’on retrouve dans les chartes médiévales écrites en langue d’oïl, par des poètes du Septentrion témoignent des nombreux contacts qui s’établissaient entre les civilisations du Nord, rugueuses et austères, et celles du Midi, colorées et tolérantes, dans la période du gai Moyen-Âge, entre 1150 et 1250. Pour ma dernière plaidoirie, on ne peut, sous prétexte de rechercher la vraie vérité (existe-t-elle ?) nous priver de la littérature si sucrée des troubadours et autres trouvères. Ce conte de faits vrais, où Paul Dunez sait mêler la petite histoire à la grande, le fictif et le réel permet de rendre vivant un passé difficile à appréhender. En cela, il nous livre un roman épique ; tout semble avéré dans ce récit où l’on sent le souffle frais qui gonfle les voiles du mystère. C’est une œuvre légendaire par certains côtés, mais cette légende conserve ses valeurs propres de charme et de poésie.
6
« Ce n’est pas toujours la légende qui ment » disait feu Bernard de Lussigny, dernier gentilhomme du château-fort de Montcornet dans les Ardennes.
« Un poète doit laisser des traces, non des preuves historiques. Seules, les traces nous aident à rêver. »  René Char
7
Pré-texte
Quand le « marquis » Franz Van der Motte m’a demandé d’écrire un guide historique sur la forteresse d’Excideuil, lieu fortifié bâti sur un éperon rocheux, un mont cornu, surplombant son bourg castral, je ne m’attendais pas à découvrir une histoire locale si riche et si passionnante. D’autant que mes recherches 2 furent entrecoupées de coïncidences heureuses qui allaient me transporter d’un pays fait d’eaux, de forêts et de fer à un autre de la même trinité ; de la Dordogne à l’Ardenne, d’un Colisée médiéval à un autre !
Ce pré-texte, doublé d’un bon prétexte m’a conduit à aborder après la parution de mon ouvrage sur Excideuil, à écrire un autre récit, une histoire de faits vrais, coloré d’un imaginaire médiéval. Tout est parti de plusieurs évènements rapprochant ces deux terroirs géographiquement très éloignés, mais si proches par l’histoire grâce aux alliances familiales et par le jeu des héritages. L’on trouvera par exemple Anne de Croÿ, princesse de Chimay en Ardenne, devenir Dame suzeraine d’Excideuil en Dordogne par
2 Voir en annexes
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.