//img.uscri.be/pth/0eb6512bb9350edcfc1ee0667173a649fab31334
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Léon-Gontran Damas

De
276 pages
Léon-Gontran Damas a vécu une Négritude entière en faisant concorder remarquablement sa pensée et ses actions. Sa primauté et son entièreté dans le mouvement de la Négritude sont indéniables. Pourtant, sa contribution poétique et idéologique reste minorisée et reléguée aux rangs de négligeable. Ainsi, tout en amplifiant le savoir sur la poésie particulière de Damas et sur celle de la Négritude en général, cette série d'appréciations critiques et correctives des exégètes les plus érudits de l'oeuvre de Léon-Gontran Damas, propose d'abolir définitivement la minoration et relégation.
Voir plus Voir moins
S o u s l a d i r e c t i o n d e H a n é t h a V  C É T É O N G O L O
LéonGontranDamasUne Négritude entière
Espaces EL Littéraires
Léon-Gontran Damas Une Négritude entière
Espaces Littéraires Collection fondée par Maguy Albet Dernières parutions Naïma RACHDI,L’art de la nouvelle entre Occident et Orient, Guy de Maupassant et L’Égyptien Mahmûd Taymûr, Influence de la littérature française sur la littérature arabe moderne, 2015. Augustin COLY,Duplications et variations dans le roman francophone contemporain, 2015. Marie-Denis SHELTON,Eloge du séisme, 2015. Marie-Antoinette BISSAY et Anis NOUAIRI,Lorand Gaspar et la matière-monde,2015. Thierry Jacques LAURENT, Le roman français au croisement de l’engagement et du désengagement,2015. Moussa COULIBALY et Damien BEDE, L’écriture fragmentaire dans les productions africaines contemporaines,2015. Jean Xavier BRAGER, De l’autre côté de l’amer, Représentations littéraires, visuelles et cinématographiques de l’identité pied-noir,2015. Isabelle CONSTANT,Le Robinson antillais. De Daniel Defoe à Patrick Chamoiseau, 2015. Tiannan LIU,L’image de la Chine chez le passeur de culture François Cheng, 2015. Jakeza LE LAY, Le Parnasse breton. Un modèle de revendication identitaire en Europe, 2015.Servilien UKIZE,La pratique intertextuelle d’Alain Manbanckou. Le mythe du créateur libre, 2015. Elena BALZAMO,». Dix essais sursuis un vrai diable « Je Strindberg, 2014. Fatima AHNOUCH,Littérature francophone du Maghreb. Imaginaire et représentations socioculturelles, 2014. Céline BRICAIRE,Une histoire thématique de la littérature e russe du XX siècle. Cent ans de décomposition, 2014. Elisabeth SCHULZ,Identité séfarade et littérature francophone e au XX siècle, 2014. Jelena NOVAKOVIĆ,Ivo Andrić. Lalittérature française au miroir d’une lecture serbe,2014.
Sous la direction de Hanétha VETE-CONGOLOLEON-GONTRANDAMASUNENEGRITUDE ENTIEREL’Harmattan
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07581-5 EAN : 9782343075815
Remerciements Nous remercions les collègues et amies, Fardin Liliane et Ebosse Cécile Dolisane qui ont bien voulu lire et commenter les articles pour aider leurs auteurs à en affirmer encore plus la portée.
AVANT-PROPOS
1 DAMAS, L’ÉCLAIREUR O my friend hold me strong  hold me tight  hold me well. Léon Damas Ce qui survit au poète est sa voix. Léon Gontran Damas est mort à Washington D.C. en 1978 mais pas avant que sa vision et que ses idées ne changent les perceptions sur la Négritude. En tant que membre important de ce qui est maintenant défini comme le mouvement de la Négritude, Léon-Gontran Damas a aidé à démanteler les murs psychologiques érigés par le colonialisme. Avec la publication dePigments en 1937, ses poèmes ont explosé dans la tête des Noirs.Pigments sera finalement banni en France et dans certaines parties de l’Afrique. Cela doit nous rappeler la manière selon laquelle nous devrions voir Damas cent ans après sa mort. La voix de Damas continue d’être la voix de la résistance. Lorsque j’ai rencontré Damas en 1970, il était universitaire et n’évoluait plus dans le monde de la diplomatie. À l’université d’Howard où nous étions tous les deux employés, Damas était le guide d’universitaires comme le Dr. Stephen Henderson. Il était proche de Mercier Cook et de Sterling A. Brown. Quoiqu’il ait été petit de taille, Damas fut un géant dans sa participation au processus qui permit de reformuler le monde qui avait perdu sa forme. Damas nous dirigea de nouveau vers l’Afrique. Ce fut un enfant du retour. Ce fut un homme capable de rejeter la fragmentation de sa culture que les Afro-descendants de la diaspora sont trop souvent forcés d’accepter. En 1975, j’ai lu des textes en compagnie de Léon Damas à la bibliothèque Martin Luther King Jr. Mémorial Library à Washington D.C. J’avais vingt-cinq ans et je fus surpris lorsqu’il m’appela et me demanda de lire les traductions anglaises de ses poèmes. Il s’agissait de quelques-uns des poèmes que j’avais vus dans un numéro duBlack Worlden 1972 de même qu’un essai sur Damas écrit par Ellen Conroy Kennedy. En m’appelant, Damas contribuait à l’avènement d’un jeune poète et pas seulement dans le domaine de la poésie
1 Traduit de l’anglais par Hanétha Vété-Congolo.
9