Les Aveux du parti révolutionnaire

Publié par

Impr. de Dubuisson (Paris). 1869. France (1852-1870, Second Empire). In-16. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : vendredi 1 janvier 1869
Lecture(s) : 2
Source : BnF/Gallica
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

LES AVEUX
DU
PARTI REVOLUTIONNAIRE
(Extrait du jornal la Patrie)
PARIS
IMPRIMERIE DUBUISSON ET Ce
5, RUE COQ-HÉRON, 5
1869
— 2 —
On ne néglige rien pour les présenter au-
jourd'hui comme des manoeuvres destinées
à enrayer les électeurs. Pendant qu'on vou-
drait à Paris rassurer l'opinion, on cherche
ailleurs à l'exciter.
Le 30 avril dernier paraissait à Bruxelles
une brochure intitulée : la Crise électorale de
1869. Cette brochure, signée par M. Ro-
geard, l'auteur des Propos de Labiénus,
bieni connu par ses relations avec MM. Hugo,
Baneel et les réfugiés de Bruxelles, contient
les passages suivants, que nous nous bor-
nons à citer pour l'édification du public :
Page 11.— « PAS DE VAINES PAROLES, L'AC-
» TION ! PAS DE TOURNOI, LA BATAILLE. ELEC-
» TEURS, ÉLIGIBLES, NE VOUS LAISSEZ PAS ACCRO-
" CHER AUX ENGRENAGES, NI ENTRAÎNER SOUS LES
» PORTES BASSES, NI TOMBER DANS LES FAUSSES
» POSITIONS ; RESTEZ EN FACE DE L' EMPIRE, DE-
» BOUT, LA TÊTE HAUTE, ARMÉS DE VOTRE PUR
» CIVISME.... PAS DE TRANSACTIONS, PAS DE CON-
» CESSIONS, PAS D'ÉLECTIONS ! »
Page 12. — « JE CROIS QU'IL VAUT MIEUX
— 3 —
» PROTESTER QUE DISCUTER, AGIR QUE PROTESTER
» ET CLORE L'EMPIRE QU'OUVRIR LA SESSION ; JE
» CROIS QUE LA RÉSISTANCE RÉVOLUTIONNAIRE EST
» PLUS EFFICACE QUE LA RÉSISTANCE LEGALE
" ET MÊME QU'ELLE EST URGENTE ET QUI PLUS
" EST FACILE. »
M. Rogeard, comme MM. Charles Hugo,
Rochefort, Vacquerie, Prévost-Paradol, Jules
Simon, Pelletan, est un homme de talent,
très-versé dans la littérature et la philo-
sophie. II sait la valeur des mots et tient à
les définir. Voici comment il entend la résis-
tance légale et la résistance révolutionnaire.
Page 19. — «J'APPELLE RÉSISTANCE LÉGALE
» LA REVENDICATION AU MOYEN DE LA LOI,
» ET RÉSISTANCE RÉVOLUTIONNAIRE LA REVENDI-
» CATION SANS LA LOI LOU MALGRÉ ELLE. »
On trouve en effet dans le Rappel la fa-
meuse liste intitulée depuis plusieurs jours
la liste de revendication. La brochure est
instructive.
Page 26. — « AVANT DE SONGER A FAIRE
» UN DÉPUTÉ, IL FAUT COMMENCER PAR DEFAIRE
" UN EMPEREUR. CHAQUE CHOSE A SON TEMPS, ET
— 4 —
" LE TIEN, ô SUFFRAGE, N 'EST PAS ENCORE
" VENU ! »
Page 65. — « LES HABILE , NOUS DISENT :
« VOUS ALLEZ VOIR, NOUS ALLONS BIEN L'ATTRA-
" PER. » — COMMENT CELA ? — NOUS ALLONS
. » PORTER AU MONSTRE UN COUP TERRIBLE. —
» QU'ALLEZ-VOUS FAIRE? — NOUS ALLONS LUI
» ENVOYER. M. THIERS, CATHOLIQUE, ET ROYALISTE
» ET CHAUVIN POUR LUI FAIRE DES DISCOURS. LES
" HABILES ME FONT TOUJOURS RIRE. ON DONNE
» CINQ FRANCS DE PRIME A QUI TUE UN LOUP,
» MAIS IL EST EXPRESSÉMENT DÉFENDU DE TUER
» UN ROI ET MÊME UN EMPEREUR. »
Voici, enfin, la conclusion de la brochure,
que l'on peut définir ainsi : l'aveu du parti
révolu tionnaire.
Page 72.— «N'ATTENDEZ PAS QUE VOS DÉ-
» PUTES VOUS DÉLIVRENT; AFFRANCHISSEZ-LES
» EUX-MÊMES; DÉLIEZ LES MAINS DE VOS DÉFEN-
" SEURS SI VOUS VOULEZ ÊTRE BIEN DÉFENDUS, ET
" SURTOUT DÉFENDEZ-VOUS VOUS-MÊMES; VOUS
» ÊTES LA FORCE, VOUS ÊTES LE NOMBRE. QUAND
» TOUT LE MONDE VEUT, TOUT LE MONDE PEUT.
- 5 —
» QUE CENT MILLE PARISIENS S'AVISENT DE CRIER :
» A BAS L'EMPIRE! ET L'EMPIRE EST A BAS. »
Page 73. — «LES ÉLECTIONS NE SONT QU'UNE
» OCCASION, MAIS CETTE OCCASION EST BONNE
" SAISISSEZ-LA ! QUE LA VIEILLE MACHINE ÉLEC-
" TORALE DÉTRAQUÉS DEVIENNE UNE MACHINE IN-
» FERNALE ENTRE VOS MAINS .
» METTEZ A L'ORDRE DU JOUR L'ACCUSATION,
» LA DÉPOSITION, LA DÉCHÉANCE DU PESPOTE ;
» QUE LA DISCUSSION SE FASSE ACTION ET L'É-
" LECTION RÉVOLUTION. DE L'AGITATION ELECTO-
" RALE FAITES SORTIR L'AGITATION RÉVOLUTION-
» NAIRE. »
La fondation du Rappel à Paris a coïn-
cidé ave c la publication de la Crise élec-
torale à Bruxelles. M. Regeard exposait le
plan que MM. Hugo et Rochefort se char-
geaient de faire exécuter à Paris par le
Rappel, en ayant bien soin de rester tous
deux à Bruxelles. Le Rappel se plaint d'a-
voir été saisi trois jours de suite, les 14,
15 et 16 mai, pendant qu'il accusait la police
d'organiser le désordre et de violer la loi.
On accusait la police de faire des victimes ;

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.