LES CYCLES ROMANESQUES DE JO JONG-NAE, OEUVRE-MONDE DE COREE

De
Publié par

Jo Jong-nae est souvent propos au Nobel de littérature (Core du Sud) pour avoir su fixer, dans une immense symphonie, publie en français chez L'Harmattan, le destin de la nation coréenne de la fin du 19e sicle aux années 80 du 20e. Il nous a paru pertinent de demander Georges Ziegelmeyer de conter les deux cycles que le lecteur français pourrait se procurer. Nous y trouverons un peuple la culture et aux traditions millénaires et une fresque romanesque exceptionnelle.
Publié le : lundi 1 juin 2009
Lecture(s) : 32
EAN13 : 9782296227217
Nombre de pages : 282
Prix de location à la page : 0,0141€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
DanielCohen éditeur www.editionsorizons.com
Profils d’un classique,une collection dirigée par DanielCohen
Profils d’un classiqueest une collection qui a pour vocation d’offrir au lecteur français, par voie de l’essai ou de l’œuvre plus personnelle, un éclairage nouveau sur des auteurs nationaux ou étrangers à qui lamaturi-té littéraire et la renomméenationale confèrent le statut de « classique ». S’il est vrai qu’elle vise plus spécifiquementdesauteurscontemporains, e eten toutcas nésauXXsiècle, elle pourrait s’ouvrir égalementà des e auteursplus anciens, nés auXIXsiècle notamment,maisdontl’œuvre s’est déroulée, à cheval entre les deux siècles, soit par son retentissement, soit par sa cristallisation. Claude Vigée a inauguré la collection avecMélancolie solaire. Des contributions originales, sur AlbertCossery,Boris Vian font partie de notre catalogue ; voici venu le tour duCoréen Jo Jong-nae ; d’autres parutions sont au programme, entre2009et2010.Des poésiesdAndré Gideillustréeségalement.
ISBN :978-2-296-08718-7
© Orizons, Paris,2009
LESCYCLES ROMANESQUES DEJO JONG-NAE, ŒUVRE-MONDE DE CORÉE
Surl’œuvre detraducteurde GeorgesZiegelmeyer,voir la biobiblio-graphie enfindevolume;des renseignementsprécieux surl’œuvre de Jo-Jongnaeyfigurentégalement.
Georges Ziegelmeyer
Lescycles romanesques de JoJong-nae Œuvre-Monde de Corée
2009
Introduction
elivrerelate deux romans-fleuves:Arirangd’unepart,La chaîne des C monts Taebaekdel’autre duCoréenJoJong-nae. Dans l’immense fresquequ’estArirang,l’écrivaindécritceque fut la e colonisationdela Coréeparle Japondurantlapremièremoitié du20siècle. Ilavaitjàprésenté dans un premier tempslescausesdela Guerre de Corée dansLa chaîne des monts Taebaekquicouvrelapériode allantdela liration obtenuele15août1945au27juillet1953, date delasignature de l’armistice. PourquoiM.Joa-t-ilcrudevoir porteràla connaissance desescom-patriotesle dramevécuparlepeuple coréenaucoursdelapremièremoitié e du20siècle?Commeil l’a dit lui-même dans l’épilogue duromanArirang, il voulaitàtraverscesdeux longs romansfaire connaître demanière concrète etdans sonensemblel’histoire dupayscoupé endeux parlesan-tagonismes.Il voulaitaussi lever levoilequi recouvrait l’histoire dela période colonialetronquéevolontairementparlescollaborateurs qui ont favorisélanégligence et l’oubli.Eneffet,les manuels scolaires rédisparles ancienscollaborateursfaisaient tout juste allusionà cettesombrepériode. Cescollaborateurs,quiaprèsl’inpendances’étaientemparésdes postesde commandementdanslesdomainespolitiques, économiques, éducatifs, sociauxetculturels, avaientpour objectifpremierde défendreleurposition encachantaux jeunesnérationslavérité historique.Par le fait même,ils espéraientéchapperauchâtiment méritépourleurcollaborationetau jugementdel’histoire.Pour leurdéfense,ils n’sitaientpasà direquela collaborationétait indispensable afindéviterau peupleun plusgrand
8
GEORGESZIEGELMEYER
malheur.Ils sontallés jusqu’à demanderavec aplomb : « Qui n’apascolla-borésous une formeou une autre?» Lelecteur peut se demander quels motifs ontguidé M.Jo pour qu’il consacreplusde dixannéesdesavie àl’écriture de cesdeux œuvres majeures qui,selon ses propres termes, furentdesannéesdeprison offertes aux innombrables victimesdela colonisationetdela guerrequi par lasuite déchiralepeuple?SelonM.Jo, «lesactes méritoiresdetousceux qui ont lutté et verséleur sangpour l’inpendance du paysdoiventêtrejusde manière équitable et traitésaveclaplusgrandeimpartialité» Pourcon-tribueràlaréunificationdelapatrie,l’auteuravoulu révéler le combat mené et les souffrancesendurées par lepeuple durantces longuesannéesde colonisation par le Japon. Ainsi, cetteoccupationdela Coréene fut pas un simple épisode,un tail sans importance del’histoire cinqfois millénaire du payset quel’on pourrait négliger ou ignorercommes’il s’agissaitd’unévénementaccidentel. Eneffet,lapartitiondela Corée est lerésultatdirectde cette colonisation. Jusqu’alors,personnen’avaitencoreosélever levoilesurcertaines réalités que beaucoupde Coréensdesnérationsdaprès-guerreignoraient parcequetropde honte etderessentimentavaientconduitàlescacheretà lesétouffer.Eneffet, commentaccepteret reconnaîtreque ce fut la colla-borationde beaucoupdeleurscompatriotesavecl’occupant japonais quia permis l’annexiondela Corée et laréductionàl’esclavage d’unemultitude de gensau service delapolitique coloniale? Conscientde cequelaréunificationet laréhabilitationdelanation ne peuvent sestructurer sur lemensonge,la haine et leressentiment, M.Jo veut faire connaîtrelesfaits trop longtemps occultéset lesfaire accepter.Pour lui,il nesauraitêtrequestiond’oublieretencoremoinsdepardonner. Commeil le dira à des journalistes venus l’interviewer,tant quele coupable, en l’occurrencel’tat japonaisen lapersonne des plushautes instancesdiri-geantesdel’État,n’aurapas publiquementet officiellementexpriméses re-gretsetdemanpardonau peuplepour lescrimescommis,il nepourray avoirdepardon.M.Jo pose également laquestiondesavoircombiende Coréens ontétémassacrés par l’armée et lapolicejaponaisesdurantces annéesd’occupation.mesi lesestimations parlentdequatre àsix millionsdepersonnes, aucunchiffre,même approximatif,n’ajamaisété révéléni officialisé.Etdeposer laquestion: « Pour quelleraisonavons-nous prisconscience dudrame du peuplejuif, commesi nousétionsdirectement concernés ?Et pourquoiest-il taboudeparlerdelatragédie denotrepeuple et pourquoifaudrait-il oublierce drame?Pourtant, certainsCoréens pré-
LES CYCLES ROMANESQUES DEJOJONG-NAE— ŒUVRE-MONDE DECORÉE9
tendent que cettepériode est révolue et qu’ilconvientdepenseràl’aveniren entretenantdes relationsdégalà égalavecl’ancien oppresseur.Ils oublient néanmoins quel’avenir nepeut se construirequesurdesbases sainesépu-réesdetout ressentiment.Cen’est pasen oubliant lepasséquel’on panseles blessures.Alors quelepeuplejuif a expriméses souffranceset renforsa cosion nationale,qu’a fait lepeuple coréen ?Ila honteusementcachéson drame et ses souffrances. PourM.Jo,ilestsormais tempsdeparleretde faire connaître,non seulementau peuple coréen maisaussiau monde entier,lavérité àpropos de ceque fut la colonisationet le dramevécu par lanationentière.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.