//img.uscri.be/pth/50d5a5b4a68f0fa7fe3e65d25cba753ccff55640
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Les Deux Marie

De
109 pages

Dans les derniers jours de décembre 18..., la petite Marie de Monclair était fort intriguée de savoir ce qu’elle aurait pour ses étrennes au 1er janvier suivant.

« Tâchez donc, dit-elle un jour à Mlle Dornoy, sa gouvernante, de savoir ce que maman veut me donner.

— Je n’aurai pas l’indiscrétion de le lui demander, répondit Mlle Dornoy, et Madame sans doute se garderait bien de me le dire, surtout si elle se doutait que c’est pour vous le répéter, parce qu’elle pense avec raison que ce serait vous ôter le plaisir de la surprise, et c’est précisément ce plaisir-là qui donne le plus de prix à ces sortes de cadeaux.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.


Voir plus Voir moins
Illustration

À propos de Collection XIX

Collection XIX est éditée par BnF-Partenariats, filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des prestigieux fonds de la BnF, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques de la littérature, mais aussi des livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou livres pour la jeunesse…

Édités dans la meilleure qualité possible, eu égard au caractère patrimonial de ces fonds publiés au XIXe, les ebooks de Collection XIX sont proposés dans le format ePub3 pour rendre ces ouvrages accessibles au plus grand nombre, sur tous les supports de lecture.

Illustration

Just-Jean-Étienne Roy

Les Deux Marie

Ou Les Étrennes

I

L’ÉLÈVE ET SA GOUVERNANTE

Dans les derniers jours de décembre 18..., la petite Marie de Monclair était fort intriguée de savoir ce qu’elle aurait pour ses étrennes au 1er janvier suivant.

« Tâchez donc, dit-elle un jour à Mlle Dornoy, sa gouvernante, de savoir ce que maman veut me donner.