Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les Enquêtes impossibles

De
464 pages
Comment, en Pologne, un écrivain a-t-il pu relater en détails, dans un roman, un meurtre non élucidé ? Pourquoi le voyage de noces d’une jeune et belle millionnaire indienne en Afrique tourne-t-il au traquenard et au drame ? Comment concevoir qu’en Italie, une mère puisse apprendre la mort de sa fille en direct à la télévision ?
Face à l’imagination délirante et à la perversité des meurtriers, les enquêteurs sont aujourd’hui dans l’obligation d’élaborer en permanence de nouvelles techniques d’investigation. Et de mobiliser l’ensemble des ressources que leur offre l’expertise scientifique.
Des assassins sans scrupules ou des policiers pugnaces, qui triomphera dans cette guerre sans merci ? Ayant pour cadre la France, l’Europe et de nombreux pays du monde, ces 25 enquêtes impossibles passionnantes, toutes authentiques, jamais relatées auparavant et hors du commun, décortiquent au scalpel les mécanismes par lesquels des hommes se sont métamorphosés en criminels. Et révèlent de quelle manière des enquêteurs se sont acharnés à les démasquer.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait de la publication
Les enquêtes impossibles
DUMÊMEAUTEUR
Derniers Voyages,Flammarion, 2013. Incroyable !, Flammarion, 2012. Enquête sur 25 trésors fabuleux, avec Jean-François Nahmias, Flammarion, 2012. Le bonheur est pour demain, avec Jérôme Equer, Flammarion, 2011. L’Enfer, avec Jean-François Nahmias, Flammarion, 2011. Ils ont marché sur la tête : 450 faits divers inouïs, impayables et désopilants, avec Jérôme Equer, Albin Michel, 2010. Kidnappings : 25 rendez-vous avec l’angoisse, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2010. Sur le fil du rasoir : quand la science traque le crime, avec Jérôme Equer, Albin Michel, 2009. La Terrible Vérité : 26 grandes énigmes de l’histoire enfin réso-lues, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2008. 26 dossiers qui défient la raison, avec Grégory Frank, Albin Michel, 2008. Mort ou vif : les chasses à l’homme les plus extraordinaires, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2007. Complots : quand ils s’entendent pour tuer, avec Jérôme Equer, Albin Michel, 2006. Ils ont osé ! : 40 exploits incroyables, avec Jean-François Nah-mias, Albin Michel, 2005. Crimes dans la soie : 30 histoires de milliardaires assassins, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2004. Destins sur ordonnance : 40 histoires où la médecine va du meilleur au pire, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2003. Sans laisser d’adresse, avec Grégory Frank, Albin Michel, 2002. Survivront-ils ? : 45 suspenses où la vie se joue à pile ou face, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2001. Je me vengerai : 40 rancunes mortelles, avec Jean-François Nahmias, Albin Michel, 2001. Les Dossiers extraordinaires, vol. 3, Éditions n° 1, 2001. Les Dossiers extraordinaires, vol. 2, Éditions n° 1, 2000. Les Dossiers extraordinaires, vol. 1, Éditions n° 1, 2000.
(Suite en fin d’ouvrage)
Pierre Bellemare Jérôme Equer
Les enquêtes impossibles
Documentation : Véronique Le Guen
Flammarion
Extrait de la publication
© Flammarion, 2013 ISBN : 978-2-0813-2469-5
AVANT-PROPOS
J’ai le plaisir de vous présenter depuis de nombreuses années « Les Enquêtes impossibles » sur la TNT, et, chaque fois que l’occasion m’est donnée de vous rencontrer, vous me faites part de votre intérêt pour ce programme. Avec Jérôme Equer, nous allons vous faire découvrir dans ce livre des enquêtes qui, pour la majorité, se situent hors des États-Unis et font intervenir des experts tout aussi effi-caces que leurs collègues d’outre-Atlantique. Si des individus à l’esprit particulièrement torturé réa-lisent des actes abominables sur le territoire américain, vous vous en rendrez compte, nous possédons en Europe, hélas, des personnages tout aussi effrayants et capables des pires atrocités. Bonne lecture .
Pierre BELLEMARE
1
SEPPUKU
Le 8 juillet 2005, à 17 heures, l’auxiliaire de police Naoko Araki, affectée à la circulation, remarque qu’une feuille de papier a été pliée et glissée sous l’essuie-glace d’une camionnette en stationnement. Imaginant que son propriétaire a signalé de cette manière que son véhicule était en panne, elle la détache du pare-brise. Le message a été rédigé artistiquement à l’encre et au pinceau sur un wagami, un luxueux papier fabriqué à partir de fibres de mûrier. Ce détail intrigue la policière. En lisant le texte, ses beaux yeux se débrident.Un corps a été déposé dans le secteur est du jardin du Palais impérial, près des douves, à 200 mètres de l’entrée réservée au public. La femme glisse la missive dans une poche de son uni-forme. « Les plaisantins ne savent vraiment plus quoi inventer pour se rendre intéressants », pense-t-elle en souriant. Naoko poursuit sa tournée, rédigeant çà et là quelques contraventions. Au bout d’un moment, elle s’éponge le front et reprend son souffle. En cet après-midi estival, l’air marin, saturé d’humidité, et la pollution atmosphérique semblent avoir établi un pacte maléfique pour liquéfier l’énergie des Tokyoïtes. Une heure plus tard, prise d’un doute, Naoko relit l’étrange message. Elle réfléchit, hésite, puis compose sur
9
Les enquêtes impossibles
son téléphone portable le numéro de sonkoban, le poste de police de quartier auquel elle est affectée. Multipliant les formules de politesse et s’excusant du désagrément qu’elle suscite, elle informe son supérieur de sa découverte. — Apportez-moi ce papier tout de suite, ordonne son chef en raccrochant sèchement.
*
Peu après, le message est entre les mains de Hiro Hitomi, inspecteur de la première division d’enquêtes, en charge des meurtres, des agressions et des coups et bles-sures. Il se rend à l’endroit indiqué en compagnie de son adjoint, Eta Fuyuki. Tandis que les deux hommes s’apprêtent déjà à rebrousser chemin, Fuyuki remarque qu’un pied violacé dépasse d’une touffe de fougères. Les policiers s’approchent. Ce qu’ils découvrent les fige sur place. Une jeune femme gît dans l’herbe, nue, renversée sur le dos. Son visage exprime une indicible terreur. Des mouches bourdonnent par grappes autour de sa bouche, ses yeux, ses oreilles et son sexe. Et un flot de sang a coagulé sur son ventre lacéré. Le corps est aussitôt acheminé dans le service médico-légal de la Division générale des Affaires criminelles et examiné par un médecin. — La rigidité cadavérique a disparu, faisant place à la putréfaction des chairs, informe le praticien. J’ai recueilli des larves de mouches à viande. Elles appartiennent à la première escouade des insectes nécrophages. Elles mesurent 3 millimètres, ce qui indique que la victime a succombé il y a trois jours. Mais, compte tenu de la chaleur qui règne à Tokyo, je dirais plutôt que le meurtre remonte à deux jours. — Qu’avez-vous constaté de significatif ? demande l’inspecteur Hitomi, qui maintient pressé sur son nez un grand mouchoir.
1
0