Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les Grands Textes

De
508 pages
En 1900, il est le géographe le plus célèbre au monde et une gloire nationale. Grand voyageur, anarchiste militant venu du calvinisme, admirable écrivain que l’on compara à Buffon ou à Michelet, végétarien et sensuel, communard et taulard, féministe et défenseur de l’union libre, intellectuel autodidacte sans œillères ni frontières trois fois parti en exil, Élisée Reclus (1830-1905) est, enfin, en passe de devenir un classique.
Le lecteur d’aujourd’hui s’empare d’Élisée Reclus pour jouir de la beauté de sa langue et mieux comprendre les enjeux de notre époque. Le chantre de la libre association des individus selon leur « bon vouloir », d’une mondialisation égalitaire, d’une fraternité humaine d’échelle planétaire, qui a toujours refusé d’appartenir au « monde banal des classes gouvernementales », ne s’impose pas à nous comme un maître. Il fait bien mieux : son tact et sa passion nous éclairent et nous inspirent. Il demeure aujourd’hui ce « phare dans le lointain » évoqué par son neveu, l’historien de l’art Élie Faure.
Cet ouvrage est ce que l’on nommait au XVIIIe siècle un « esprit », une distillation de l’ensemble des écrits d’Élisée Reclus.
Il invite à goûter la qualité exceptionnelle d’une œuvre et celle de l’encyclopédiste lumineux qui la composa.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

LES GRANDS TEXTES
Élisée RECLUS
LES GRANDS TEXTES
Choisis et présentés par Christophe Brun
Également en Champs : la biographieÉlisée Reclus, géographe, anarchiste, écologiste, de JeanDidier Vincent (Champs o n 1113)
© Flammarion, 2014. ISBN : 9782081289901
ABRÉVIATIONS UTILISÉES DANS LES NOTES
BSHPF:Bulletin de la Société d’histoire du protestantisme français. Corr. : Élisée Reclus,Correspondance, 3 t., 19111925. ERIA: Élisée Reclus,L’Évolution, la révolution et l’idéal anarchique, 1898. FEER: Michel et Jacques Reclus (éd.),Les Frères Élie et Élisée Reclus ou du protestantisme à l’anarchisme, 1964. H&T: Élisée Reclus,L’Homme et la Terre, 6 t., 1905 1908. NGU: Élisée Reclus,Nouvelle Géographie universelle, 19 t., 18761894. RDM:Revue des Deux Mondes.
IL A DIT
1 Je vis parce que j’agis . La théorie de la marche, c’est de marcher, la théorie 2 de la bonté, c’est d’être bon . Celui qui ne veut pas ne fera jamais rien, celui qui veut fera toujours un peu plus, et le peu qu’il fera l’aidera 3 à faire davantage . En général, ceux qui parlent ne sont pas ceux qui agissent. À cet égard, il y a dans la société une véritable 4 division du travail . Je ne puis m’empêcher d’éprouver une certaine honte, car enfin, nous étions défendus par un avocat, ce qui est 5 d’un mauvais exemple . 6 Pas moyen d’éviter les reporters .
1. Lettre à Clara Mesnil, 25 déc. 1904 (Corr., III, 291). 2. Lettre à Antonine de Gérando, 18 sept. 1881 (Corr., II, 232). 3. Lettre à Henri Roorda van Eysinga, 10 sept. 1892 (Corr., III, 127). 4. Lettre à Richard Heath, 22 juin 1882 (Corr., II, 249). 5. Lettre à sa sur Louise Dumesnil, 20 fév. 1893 (Corr., III, 137). Élisée vient d’assister à Florence au procès fait à des compa gnons italiens qui avaient traduit et imprimé son opuscule anarchiste de 1891,Évolution et révolution; les prévenus ont été acquittés. 6. Lettre à sa compagne Ermance Gonini, de Vienne le 22 mars 1883 (Corr., II, 283).
10
LES GRANDS TEXTES
Moi qui ai été porteur, portefaix, menuisier, marchand de morue, moi qui ai brigué d’un cordonnier l’honneur 1 de devenir un de ses commis . Voici trois mois que je suis un consommateur inutile ; 2 il me tarde de redevenir un producteur . 3 Travaillons à nous rendre inutiles . Ils me croient un peu fou ou, comme ils le disent 4 poliment, monomane . Je suivais de préférence les couples amoureux : je cher chais à démêler dans les regards et les sourires ce qu’il y avait de vrai et ce qui était faux, l’amour sincère et 5 l’imposture . J’ai dû ordonner mes rêves de la nuit de manière à les faire servir à ma besogne : je me réveille souvent enrichi 6 d’une idée que je crois bonne . 7 Le travail et l’industrie ne sont rien sans la liberté . Je viens de recevoir une lettre d’un esclavagiste, me qualifiant de « digne successeur de Marat et de 8 Robespierre ».
e 1. Lettre à sa mère, s.d., 2 sem. 1857 (Corr., I, 172). 2. Lettre à sa sur Louise et son beaufrère Alfred Dumesnil, de la prison de Quélern, 15 juin 1871 (Corr., II, 45). 3. « Devise » d’Élisée selon son neveu Paul Reclus, « Extraits des souvenirs personnels sur Élie et Élisée Reclus »,FEER, 1964, 192. 4. Lettre à son frère Élie, à propos des Fortier chez qui Élisée est précepteur, début 1855 (Corr., I, 102). 5. Lettre à son épouse Clarisse Brian, de Béziers, 1860 (Corr., III, 25). 6. Lettre à l’éditeur PierreJules Hetzel, 28 janv. 1881 (Federico Ferretti (éd.),Élisée Reclus et PierreJules Hetzel, correspondance (1867 1881), Lardy, À la frontière, 2012, 137). e 7. Lettre à sa mère, s.d., 2 sem. 1857 (Corr., I, 170). 8. Lettre à sa bellesur Noémi Reclus, s.d., 1865 (Corr., I, 251).