Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les identités lourdes à porter

De
244 pages
Ce récit a pour décor les différents périples que l'auteur a effectués tout au long de son exil. Du Rwanda, son pays natal, au Canada, sa deuxième patrie, en passant par le Burundi, l'Italie et la Belgique. Il rend compte du malaise, des souffrances et des tourments liés à ses multitudes appartenances identitaires. Texte socialement engagé, cet ouvrage se veut un combat contre la discrimination sous toutes ses formes dont sont l'objet des milliers de gens à travers le monde.
Voir plus Voir moins
JeanMarie VIANNEYRUR ANGWA
Les identités lourdes à porter
Essai sur les tourments identitaires
Les impliqués É d i t e u r
Les identités lourdes à porter
Les Impliqués Éditeur Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire. Déjà parus Kamanda (Kama Sywor),On peut s’aimer sans se comprendre, Théâtre,2016. Tongele (Tongele N.),Le chemin de la renaissance techno-socio-économique en RDC et en Afrique, essai, 2016. Lerond (Michel),Quel foutoir la nature !, mini-nouvelles, 2016. Gerhart (Pierre),Protee I, II, III,romans, 2016. Versini (Charles),Une conversation en montagne, récit, 2016. Perret (Jacques-Adrien),Mémoires d’un cosmos-terrien,essai, 2016. Joulain (Marion),Carnets d’ailleurs, récit de voyage, 2016. Aguénounon (Arnaud Éric),Lumière sur les racines organiques des peurs au Bénin, essai, 2016. Urban (Jean),Fantômes en exil,roman, 2016. Verdol (Joëlle), Verdol (Philippe),La voie de la fusion, essai, 2016.
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
Jean-Marie VIANNEYRURANGWALES IDENTITES LOURDESA PORTEREssai sur les tourments identitaires
Avec la subvention du Conseil des Arts du CanadaLes impliqués Éditeur
Du même auteur « Afrika, vem är du? » [Afrique qui es-tu], essai philosophique et poétique, in Alfredo Jaar,Emergencia,Bild Museet, Umea Universitet, Suède, 2000 Leà un étranger,génocide des Tutsi expliqué essai, ÉditionsLeFiguier, Bamako/Fest’ Africa, Lille,2000 Un Rwandais sur les routes de l’exil,récit autobiographique, L’Harmattan, Paris, 2005 Au sortir de l’enfer,roman, L’ Harmattan, Paris, 2007«Lorsque la langue devient une arme prônant la destruction de l’autre : parcours diachronique », essai,inCatalina Sagarra, Le génocidedes Tutsi. Rwanda, 1994 : lectures et écritures. Presses del’Université Laval, 2009 « Mémoires de l’exil et Mémoire du génocide.Itinéraire d’un écrivain », essai et poésie,in Jean-Pierre Karegeye,Rwanda : Récits du génocide. Traversée de la Mémoire. Éditions Espace de libertés, Paris, 2009 La question de l’ethnicité au Rwanda. Idéologie raciste et pouvoir,thèse demaîtrise,Editions Presses Académiques Francophones, Saarbrücken, 2014© Les impliqués Éditeur, 2016 21 bis, rue des écoles, 75005 Paris . www.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr ISBN : 978-2-343-10316-7 EAN : 9782343103167
Dédicace
A tous ces braves gens qui, un peu partout dans le monde, ont tout sacrifié pour que leurs prochains ne soient point victimes ou n’aient point honte d’être ce qu’ils n’ont pas choisi d’être,
A tous mes compatriotes qui ont lutté et luttent encore aujourd’hui pour qu’un jour au pays de mes aïeux l’identité civique passe avant l’identité ethnique et que le rêve d’un « homo rwandensis » devienne réalité,
A tous ceux qui depuis la nuit des temps combattent la discrimination sous toutes ses formes parce que celle-ci produit, chez les individus qui en sont l’objet, des effets devastateurs au-delà de toute imagination,
Je dédie ce livre.
Remerciements
Je remercie très vivement le Conseil des Arts du Canada qui a généreusement subventionné la rédaction de ce livre.
Mes remerciements vont également à mon épouse Illuminée Kanazayire qui a attentivement relu le manuscrit et en a fait un prêt-à-clicher.
Que mon camarade de cours à l’Université d’Ottawa, Marc-Albert Bohémier, qui m’a suggéré de demander une subvention au Conseil des Arts du Canada en vue d’écrire ce livre, trouve dans celui-ci l’expression de ma très profonde gratitude !
PROLOGUE : Genèse du livre
J’ai depuis longtemps deux grandes passions: la lecture et les voyages. De façon tout à fait lapidaire, la femme politique française Arlette Laguiller définit la lecture comme une bonne façon de s’enrichir sans voler personne. Elle a mille fois raison. Il y a en effet des gens qui pour toute richesse n’ont que des livres et qui pourtant disent qu’ils se rangent parmi les plus fortunés de ce monde pour avoir lu bien des choses. Je pourrais dire que je suis de ceux-là. Oui, la lecture procure aux personnes qui la font des richesses et des plaisirs infinis. Voltaire dit qu’elle agrandit l’âme et la console. Pour Montesquieu, une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts et les chagrins de la vie. Selon ce même auteur, il n’y a vraiment que deux choses qui puissent faire changer un être humain : un grand amour ou la lecture d’un grand livre. Je suis tout à fait d’accord aussi bien avec l’auteur deCandidequ’avec celui desLettres persanes.
Je ne sais pas exactement quand m’est venu le goût de la lecture mais je me rappelle que déjà à l’école primaire catholique dans un camp de réfugiés rwandais tutsi au Burundi, j’aimais lire les contes et les chantefables rwandais dans des livres que notre directeur qui était en même temps curé de notre paroisse avait rapportés du
9