Les jours étranges de Nostradamus

De
Publié par

Médecin protestant lyonnais, disciple de la médecine nouvelle d’Ambroise Paré, Philibert Sarrazin se rend à Paris pour participer à une dissection clandestine. Piégé, il se retrouve battu et enlevé par les hommes de main d’un mystérieux gentilhomme de la Cour. Ce proche du roi lui ordonne, parce qu’il est son beau-frère, d’aller espionner Michel de Nostredame, l’illustre Nostradamus. Emporté par un complot qui le dépasse, Philibert se lance sur les traces de l’astrologue, jusqu’à Salon, en Provence, terre de fantasmes et de sorcellerie, à travers la peste et la guerre civile. Là, il touchera du doigt le secret de Nostradamus, le secret de sa science et de ses mystérieux voyages, le secret de la mort de sa première épouse. Autant de révélations surprenantes. Dangereuses.
Deuxième roman de l’auteur, Les jours étranges de Nostradamus se lit comme un thriller et, au gré de son intrigue, éclaire d’une lumière inattendue les zones d’ombre de la vie du plus célèbre astrologue français. Il a reçu le prix Masterton 2012.
Publié le : jeudi 11 juillet 2013
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072493966
Nombre de pages : 654
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
F O L I OS C I E N C E-F I C T I O N
Jean-Philippe Depotte
Les jours étranges de Nostradamus
Denoël
©Éditions Denoël, 2011.
Scientifique de formation, passionné d’histoire et de littéra-ture, Jean-Philippe Depotte est né à Lille en 1967. Il a été inven-teur « breveté », éditeur de méthodes de langues et directeur de production de jeux vidéo. Il est l’auteur de quatre romans,Les démons de Paris,Les jours étranges de Nostradamus (prix Masterton 2012),Le crâne parfait de Lucien BeletLe chemin des dieux, tous parus aux Éditions Denoël.
à Léonard, à Gabriel,
à Véronique.
COMMENCEMENT
Étant assis de nuit secrète étude Seul reposé sur la selle d’airain : Flambe exiguë sortant de solitude, Fait proférer qui n’est à croire vain.
Première Centurie Premier Quatrain
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Molécules

de gallimard-jeunesse

Réparer les vivants

de gallimard-jeunesse

suivant