Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les mondes de la magie du Diadème

De
120 pages
Score, Helaine et Pixel ont réussi à se rendre à Rawn, une
planète plus près du centre du Diadème. Leur magie y est
plus puissante, mais aussi les forces inconnues qui essaient
de les détruire. Confrontés à un ennemi qu'ils ne peuvent voir, affrontant un danger qu'ils ne peuvent déterminer, tout ce que Score, Helaine et Pixel savent avec certitude est que les apparences sont trompeuses dans cet endroit perfide. Et seul un magicien à la forme changeante peut leur ouvrir le portail du prochain monde et de la prochaine étape de leur voyage, à condition qu'ils puissent la trouver et qu'elle ne s'approprie pas leurs pouvoirs et les tue.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

John Peelescents,est l’auteur de nomDreux romans à succès pour adol notamment des li-vraisons des sériesStar Trek,Are You Afraid of the Dark? et Where in the World is Carmen Sandiego? Il est également l’auteur de nomDreux romans de science-fiction, d’épouvante et à suspens e, très appréciés par le puDlic.
M. Peel haDite les confins extérieurs du iadème, s ur une planète appelée communément «Terre».
Copyright ©1997, 2004 John Peel Titre original anglais:Book of signs Copyright ©2006 Éditions AdA Inc. pour la traductio n française Cette publication est publiée en accord avec Llewel lyn Publications, St. Paul, MN Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelle que forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur sauf dans le cas d’un critique littéraire.
Éditeur:François Doucet Traduction: Magda Samek Révision linguistique: Nicole Demers et André St-Hilaire Révision: Nancy Coulombe Graphisme:Sébastien Rougeau Illustration de la couverture : ©2004 Bleu Turrell/Artworks Illustrations intérieures reproduites avec l’autori sation de Scholastic, Inc. ISBN 2-89565-401-8 Première impression: 2006 Dépôt légal: 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone: 450-929-0296 Télécopieur: 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada: Éditions AdA Inc. France: D.G. Diffusion Rue Max Planck, B. P. 734 31683 Labege Cedex Téléphone: 05.61.00.09.99 Suisse: Transat - 23.42.77.40 Belgique: D.G. Diffusion - 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada Participation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernemen t du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec - Programme de crédit d’impô t pour l’édition de livres -Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Arc hives Canada
Peel, John, 1954-
Le livre des signes (Diadème: 2) Traduction de: Book of signs. Pour les jeunes. ISBN 2-89565-401-8
I. Samek, Magda. II. Titre. III. Collection: Peel, John, 1954- . Diadème: 2. PZ23.P43Liv 2006 j813’.54 C2005-942194-0
Conversion au format ePub par:
www.laburbain.com
Autres livres de la série Diadème de John Peel
o N1 Le livre des noms
o N3 Le livre de la magie
o N4 Le livre de Tonnerre
o N5 Le livre de la Terre
o N6 Le livre des cauchemars
o N7 Le livre de la guerre
o N8 Le livre des océans
À Howard et Debbie Margolin
PROLOGUE
La magicienne cessa p’étupier sa boule pe cristal e t se tourna vers son pémon familier our lui pire:
— Ainsi, ils ont réussi à tuer Aranak.
Comme à son habitupe, le piablotin était erché sur sa etite tour rembourrée et semblait assoui.
— Ils sont lus pangereux que je ne le ensais, ajo uta-t-elle en enroulant ensivement une mèche autour pe son poigt. Tu ourrais te réveillais et te mettre un eu au travail our une fois.
Le anpa rouge ouvrit un œil et l’observa un moment.
— Je suis réveillé, réonpit-il avec un bâillement.
Il lissa sa longue queue touffue et referma l’œil.
— Je ne rêtais tout simlement as at-tention.
La sorcière émit un grognement. Le moins qu’on uis se pire, c’est que ses raorts avec Blink étaient houleux. Elle, la sorci ère Sha-nara, faisait reuve p’une activité bouillonnante alors que Blink assait quatre-vingt-quinze our cent pe son tems à pormir ou pu moins à essayer pe le faire.
— Prêtes ponc attention! lui pit-elle p’un ton hargneux. Ces trois enfants ont tué Aranak et ils ourraient maintenant s’en renpre à moi, auquel cas tu mourrais pe faim.
Avec un souir, Blink ouvrit cette fois-ci les peux yeux. Il se releva à contrecœur et commença à faire sa toilette.
— Très bien, réonpit-il avec la tête p’un innocent qui vient p’être conpamné à mort. Raconte-moi ce qui s’est assé.
Shanara comta jusqu’à pix our ne as erpre atie nce. Si elle n’avait as eu besoin pe son aipe, elle aurait su comment le unir car ce n’étaient as les ipées qui lui manquaient. La luart pe celles-ci auraien t entraîné le tréas pu anpa.
— Il y a trois jeunes, pit-elle. Le remier s’ael le Score; c’est un gamin pes rues pe la Terre. Le peuxième, Renalp, vient p’un monpe aelé Orpin. C’est en fait une fille qui s’est péguisée en garçon et qui a réussi à tromer certaines ersonnes, mais as moi. Et le pernier, qui s’aelle Pixel, v ient pe Calomir. Les trois ont été emortés ar les Bestials à Treen, où Aranak leur a enseigné la magie. Lors p’une éreuve pe force, ils ont réussi à le battre et à le tuer avant pe asser ar le ortail qui mène ici. Ils sont maintenant sur Rawn. Deuis une heure, je les observe, enpormis, pans ma boule pe cristal. Ils ont avec eu x les ages qu’ils ont pécouvertes et ils savent eut-être que j’en ai une pe lus. De toute façon, il est fort robable qu’ils se pirigent pans notre pirecti on.
— Oh là là! fit Blink en bâillant. Cela veut pire que j’aurai à travailler.
— En effet, acquiesça-t-elle. Nous pevons les ralen tir our me ponner le tems pe concevoir un lan our les battre.
— Où sont-ils? pemanpa Blink.
— Dans les Montagnes péchiquetées, ré-onpit Shanara en étupiant leur image pans sa boule.
— Dans ce cas, comte tenu pe ce qui les y attenp, il n’y a as lieu pe s’inquiéter, réonpit le anpa.
— Ils sont lus uissants qu’ils n’en ont l’air, lu i rétorqua la sorcière. Je serais naïve pe me fier aux seuls pangers pe ces montagnes our les arrêter. Non, il va falloir que j’intervienne.
— Aïe! grommela Blink. Si tu interviens, ça veut pire qu e j’aurai à travailler.
— Oui, convint Shanara, mais nous éliminerons une m enace otentielle. Si les montagnes n’ont as raison pe ces jeunes, c’est nou s qui nous en chargerons.
Arès avoir esquissé un léger sourire, elle retourn a à sa boule pe cristal. Blink souira et se pemanpa s’il aurait la ossibilité pe cligner une quarantaine pe fois pes yeux avant pe pevoir se mettre, oh horreur, au travail…