Les mots de ma psy

De
Publié par

Domitille ne vit que pour Patrick. Rien ne pourrait la détourner de l'objectif qu'il s'est fixé : faire fleurir son entreprise. Mais à quarante ans, un bilan s'impose car Domitille n'est pas bien, elle le sait. Elle a décalé tous ses projets dans le temps, dont celui de donner la vie. Qui sait ? Il n'est peut être pas trop tard… Mais Patrick n'est pas du tout de cet avis. Être père l'effraie et il a ses raisons. Heureusement, Mme Maupral est là. Domitille le sait, elle ne peut plus se passer de ses séances hebdomadaires chez sa psy. Dans ce cabinet si sombre, elle se sent écoutée. Enfin. Elle qui en a tant besoin. Mais derrière son regard clair et sesŠgrosses lunettes, Maupral est-elle réellement en mesure de l'aider ?
Publié le : lundi 1 septembre 2014
Lecture(s) : 31
EAN13 : 9782336353418
Nombre de pages : 176
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Cécile LEMEYRE
Les mots de ma psy
Roman
Les mots de ma psy
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus Gordon (Gino),Ça fait deux jours, 2014. Beaumont (François Jean),La Consigne, 2014. Faribault (Thierry),Le Bal des muets, 2014. Blanchet (Marie-Pierre),Intrépide Marie Chaussette, 2014. Texier (Nadine),Je suis myopathe… mais je me soigne !, 2014. Duriot (Pierre),La Croisade des chiens de guerre, 2014.
Sireygeol (Robert),Chemin des pas perdus, 2014. Narèce (Francine), François-Élie (Mandy),De l’olympisme au handisport, 2014. Malka (Jean),Le désir d’apprendre, 2014. Martory (Yvon),Le Syndrome de Blas, 2014. Larbodière (Marie-Flore),Une année singulière, 2014. Bastien (Barbara),Carnets de femmes, 2014. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Cécile LEMEYRELes mots de ma psy * Roman
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03557-4 EAN : 9782343035574
Remerciements : A Olivier, sans qui ce roman n’aurait jamais vu le jour, A Romane et Côme, pour leur patience, A Ingrid et Frédéric, pour leurs encouragements.
 Les rideaux tirés, la pièce baignait dans la pénombre et seule une lampe posée sur une étagère murale lui procurait un teint diaphane. Elle se leva pour ouvrir la fenêtre puis se rassit dans un fauteuil voltaire, telle une reine sur son trône. L’air me fit du bien, il passa comme une bise me caresser la joue et me permit de reprendre mes esprits. Je ne savais plus trop bien où j’en étais dans mon récit, mais je tentais de reprendre le cours de mon histoire ou plutôt devrais-je dire le fil de ma vie. L’ambiance était calme, le silence semblait avoir imprégné la pièce, des murs aux plafonds. Je me mouchai et le bruit que j’émis, accrut la sensation de malaise que j’éprouvais, une impression de solitude. Je ne percevais qu’à peine son visage, mais je devinais sous la chevelure courte et grise, les grosses lunettes noires que je connaissais si bien. — Et vous l’aimez ?  Les larmes jaillirent, je reniflai de plus belle. Bien sûr que je l’aimais, quelle question, après dix ans de vie commune. Comment pouvait-il en être autrement ? Si je ne l’aimais plus, je ne serais plus là. Et lui non plus d’ailleurs. — Euh, oui...  J’attendais alors la suite de notre entretien, mais les mots étant pesés, l’attente me paraissait toujours interminable entre chaque échange. Le temps me semblait élastique, les minutes se convertissaient en heures. Et là, c’était le cas. — Réfléchissez bien et répondez à ma question, aimez-vous encore votre mari aujourd’hui ?  Je pris le temps de répondre, je ne souhaitais pas d’une réponse laissée au hasard, mon objectif étant d’avancer dans ma thérapie et d’être mieux dans ma peau, dans mon quotidien. Alors, je lançai d’une traite : — J’ai pour mon mari une affection sans bornes, envie d’être avec lui tous les jours, de l’écouter, de discuter, bref de partager des moments de tendresse. J’aime quand il veille sur moi, me prend la main, m’embrasse sur les tempes…
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.