Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Les narrateurs d'Auschwitz

De
202 pages
Prendre l’Histoire à rebrousse-poil pour faire entendre les voix de ses victimes ; exposer la barbarie que cachent la culture et le progrès technique ; montrer que la mémoire n’est pas l’affaire du passé, mais du présent et que l’écriture peut et doit faire justice. Telle est l’entreprise d’Esther Cohen, qui s’inscrit entre autres dans le sillage de Walter Benjamin et Jacques Derrida. Son livre se veut, comme les oeuvres qui le nourrissent, un acte de résistance contre le silence et l’indifférence qui ont été les complices de la Shoah comme des nombreux massacres qui ont continué de dévaster le monde contemporain.
Primo Levi, Jean Améry, Jorge Semprun, Imre Kertész, mais encore Hannah Arendt, Albert Camus ou même Franz Kafka : les auteurs rassemblés dans cet ouvrage ont vécu les camps, en ont été les témoins historiques, ou en ont eu le sombre pressentiment. En les réunissant, Esther Cohen fait entrer en résonance quelques-unes des oeuvres capitales du XXe siècle. Préface de Silvestra Mariniello
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Seraphin, c'est la fin !

de editions-de-la-table-ronde

les narrateurs dauschwitz
E s t h e r C o h e n
CHAMP LIBRE
Extrait de la publication
Extrait de la publication
les narrateurs d’auschwitz
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Esther Cohen
LES NARRATEURS D’AUSCHWITZ
Traduit de l’espagnol par Yael Weiss Solis
Préface de Silvestra Mariniello
Les Presses de l’Université de Montréal
Extrait de la publication
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Cohen, Esther
Les narrateurs d ’Auschwitz
(Champ libre) Traduction de : Los narradores de Auschwitz. Comprend des réf. bibliogr.
isbn978-2-7606-2133-6
1. Holocauste, 1939-1945, dans la littérature. e 2. Littérature juive – 20 siècle – Histoire et critique. 3. Écrits de détenus de camp de concentration – Histoire et critique. 4. Auschwitz (Pologne : Camp de concentration) dans la littérature. I. Titre. II. Collection : Champ libre (Presses de l ’Université de Montréal). pj5012.h65c6414 2010 892.4’09358044 c2010-940879-9
isbn(version imprimée) 978-2-7606-2133-6 isbn(version numériquepdf) 978-2-7606-2663-8
e Dépôt légal : 3 trimestre 2010 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Lilmod, 2006, pour l ’édition originale © Les Presses de l’Université de Montréal, 2010, pour la traduction fran-çaise
Les Presses de l ’Université de Montréal reconnaissent l ’aide financière du gouvernement du Canada par l ’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs activités d ’édition. Elles remercient de leur soutien financier le Conseil des arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).
La presente traducción fue relizada con sustendo del Programa de Apoyo a la Traducción de Obras Mexicanas a Lenguas Extranjeras (ProTrad). Cette traduction a été réalisée avec l ’appui des institutions culturelles mexicaines, par l ’entremise du Programme d ’aide à la traduction d ’œuvres mexicaines en langues étrangères (ProTrad).
imprimé au canada en août 2010
Aux chers membres de ma tribu unique : Flora, Concha, Pepe, Salomon, Chavo,Ruthy, Beto, Lalo et Silvia.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Fugue de la mort
Paul Celan
Lait noir de l’aube nous le buvons le soir nous le buvons à midi le matin nous le buvons la nuit nous buvons et buvons nous creusons une tombe dans les airs là-bas on n’est pas à l’étroit Un homme vit dans la maison il joue avec les serpents il écrit il écrit quand le ciel s’assombrit en Allemagne tes cheveux dorés Marguerite il écrit cela et vient au seuil de la maison et des éclairs tombent des étoiles il siffle ses molosses qu’ils viennent au pied il siffle ses juifs qu’ils sortent il leur fait creuser une tombe dans la terre il nous donne des ordres jouez maintenant et que ça danse
Lait noir de l’aube nous te buvons la nuit nous te buvons le matin à midi nous te buvons le soir nous buvons et buvons Un homme vit dans la maison il joue avec les serpents il écrit il écrit quand le ciel s’assombrit en Allemagne tes cheveux dorés Marguerite Tes cheveux cendrés Sulamithe nous creusons une tombe dans les airs là-bas on n’est pas à l’étroit Il crie creusez plus profond dans la terre et vous autres chantez et jouez il prend la chose métallique à sa ceinture il la brandit ses yeux sont bleus
plus profond les bêches et vous autres jouez encore et que ça danse Lait noir de l’aube nous te buvons la nuit nous te buvons à midi le matin nous te buvons le soir nous buvons et buvons un homme vit dans la maison tes cheveux dorés Marguerite tes cheveux cendrés Sulamithe il joue avec les serpents
Il crie la mort jouez-la plus douce la mort est un maître allemand il crie plus sombres les violons ensuite vous irez en fumée dans les airs ensuite vous aurez une tombe dans les nuages là-bas on n’est pas à l’étroit
Lait noir de l’aube nous te buvons la nuit nous te buvons à midi la mort est un maître allemand nous te buvons le soir le matin nous buvons et buvons la mort est un maître allemand son œil est bleu il t’atteint d’une balle de plomb il t’atteint dans le mille un homme vit dans la maison tes cheveux dorés Marguerite il lance ses molosses sur nous il nous offre une tombe dans les airs il joue avec les serpents et rêve la mort est un maître allemand
tes cheveux dorés Marguerite tes cheveux cendrés Sulamithe
(Traduction de Maël Renouard)
Extrait de la publication