//img.uscri.be/pth/a2bb565636c8e8e07632551d7c988c70a2989e46
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les rêveries d'un imploseur solitaire suivi Des euphorismes

De
112 pages
Dominique Vital vit dans son univers qui est aussi le nôtre. Son imaginaire rejoint celui de Jarry où "l'aberrance est universelle". Tout est bon pour lui ; de Fiasco, le premier président empaillé, aux "philousophes" qui parlent de tout et surtout de rien. Seul avec sa plume, il couche avec ses mots dans le melting-pot du tragique et contemple la comédie humaine d'un regard sans doute ironique et sans complaisance mais toutjours humaniste. (Josiane Garnier)
Voir plus Voir moins
témoignages poétiques
Dominique Vital Les rêveries d’un imploseur solitaire suivi Des euphorismes
témoignages poétiques
Les rêveries d’un imploseur solitaire
Témoignages poétiques Collection dirigée par Philippe Tancelin Parce que la langue poétique constitue une exploration, elle revêt parfois son visage de "témoin" des chamboulements de notre société, des mondes qui nous entourent, au gré des voyages, des rencontres. Parce qu'elle explore l'intime, qu'elle épouse une fonction dénonciatrice ici et ailleurs, elle bouleverse aussi notre vision du politique. Accueillons ces textes qui nous aident à cheminer et modifier notre regard... Déjà parus Georges DE RIVAS,La Poésie au péril de l’Oubli,2014. Julien de CORNIERE,Outre-mer, 2014. Clément COLLIGNON,Slogan, 2014. Régis ROUX,La terre lointaine, 2013. Françoise et Sonia DELMAS,Le désordre des jours, 2013. Denis LEMAÎTRE,La cité restitués,2013. Denis LEMAÎTRE,D’errance en Arrée,2013. Félix MONGET,Frères! Extraits des carnets de voyage d’un passant, 2013. Marguerite BAUER-BENIDIR,L’attente, 2013. Alexandre MASSIPE,Geneviève Clancy : son enseignement, 2013. Jean-Luc POULIQUEN et Philippe TANCELIN,Paroles de poètes, poètes sur parole, 2013. Michel POMMIER LE PARC, La mare aux joncs, suivi de Aurère, 2013. François AUGÉ,Hors je, 2013. Jean-Luc POULIQUEN,Sofia en été, 2012. Tristan CABRAL,Dernier tango à Salta, 2012. Karim KOUROUMA,Le masque et le cheval. Nostalgie d’une terre lointaine, 2012. Flavia COSMA,Le miel trouble du matin, 2012. Yves Patrick AUGUSTIN,Mon île est une absente…, 2012. Marguerite JARGEAIX,Rendez-vous après la pluie, 2011.
Dominique Vital
Les rêveries d’un imploseur solitaire
suivi
Des euphorismes
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03878-0 EAN : 9782343038780
À Denis Parmain
Cette implosion dans les creux de la folie douce avec poésie et truculence, et avec mes félicitations pour toi l’insigne petit frère du grand Jean L’Anselme
Notr’ bon Fiasco cache nos sous sous ton dodo tu s’ras un chou.
Chanson Populaire
Les entrées
Les radis électriques sont au ver luisant ce que la bourse est à la vie courante.
Négociez son ombre avec le diable vauvert n’ouvre pas les yeux d’un compte en banque.
Quand les bénéfices toussent prenez une gélule de force ainsi qu’un verre d’eau lourde et dormez dans votre coffre-fort.
Sachez que les navets sont à la vie ce que les miracles sont à Dieu, un rien de rêves fous de joie, qui attendent une naissance.
Quel est ce feu policier en goguette qui cherche l’indice des prix dans le cœur de l’action et s’étonne encore d’exploser.
7
Pour sortir il faut entrer disait l’obsédé sexuel à son lit en portefeuille d’un marocain du plus bel effet.
La méfiance
Méfiez vous d’un postier qui bouffe les lettres et d’une crémière au lait qui ne tourne pas rond d’un essuie-glace qui s’amourache de pleurs en berne et se lave les dents de la mère avec un baiser volé.
Méfiez vous du temps qui passe sans aucun permis de conduire
Méfiez vous des crises de boutons qui ne pensent qu’à s’habiller à la mode.
Embrassez votre montre qui bronze au soleil d’une plage publicitaire et couche avec le temps.
Prenez un bain de billets aussi doux que liquides et bombez votre torse devant votre banquier.
Soyez heureux dans votre paradis de l’argent facile et que la lumière éclaire votre compte en banque et que la colonne crédit se dresse devant vous pour le pire et le meilleur.
Au nom du père, du fisc et du saint Crédit Ainsi prend-il.
9