7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou
Achetez pour : 1,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF - EPUB - MOBI

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Sous sa coupe

de evidence-editions

Les roses et les oranges

de evidence-editions

Mon coeur t'appartient à jamais

de evidence-editions

suivant
EVA DE KERLAN APPARENCES llustration : Néro Publié dans la collection Indécente, Dirigée par Eva Adams
© Evidence Editions 2017
L’ART & LA MANIERE
La route des sens, Josh Il pousse la porte délicatement, sans faire de brui t, espérant certainement passer inaperçu – c’est raté, cependant : je l’ai entendu. Je n’esquisse néanmoins aucun geste pour le rejoindre ou me manifester : ce soir, comme presque tous les soirs, il est encore rentré tard. Trop tard ! Je tourne rageusement la page de mon livre, resserre ma nuisette sur moi. Hors de question qu’il croit que je l’ai attendu et espéré… Il monte les marches de l’escalier sans faire de bruit, franchit le chambranle de la porte. Je feins de l’ignorer. — Claire, me dit-il d’une voix contrite. Je rive mes yeux à la page imprimée. — Écoute, chérie… Josh s’assoit sur le bord du lit, dénoue cravate et chemise. Ôte ses chaussures et s’étire. Je sais ce qu’il va me dire : « qu’il a eu une longue journée, beaucoup de travail, d’importants clients! » mais je m’en moque! Ce que je veux, c‘est être avec lui! Il se relève, retire sa chemise, dégrafe sa ceinture. Je lui accorde un regard d’un quart de seconde, visage fermé et lèvres pincées. — Claire, répète-t-il en se penchant sur le lit. À quatre pattes, il me rejoint et avance une main p our me retirer mon bouquin. Je lui lance une œillade furibonde mais accepte de lâcher mon livre. Il le dépose délicatement à terre, revient à moi et pointe un furtif baiser contre mon épaule. D’un mouvement brusque, je m’écarte, furieuse. Josh ébauche un sourire un peu triste et se redresse. Après un instant, il s’assoit à côté de moi et me contemple. — Il m’est arrivé une chose étrange, ce soir, me dit-il alors. Tu veux savoir quoi? Je hausse les épaules et croise les bras. Ce n’est pas avec de belles paroles qu’il fera passer ma colère! — On dira que c’est un oui. Imagine donc, commence-t-il. Il se penche et frôle mon épaule du bout du doigt. — Je sors du bureau et emprunte le couloir qui mène à l’ascenseur. Josh caresse mon épaule, descend vers mon bras et s e lève. Il me regarde, l’œil étincelant, puis se tourne. S’étirant, il atteint le variateur… — D’un coup… plus de lumière! … qu’il bascule en position jour. La nuit envahit i nstantanément la pièce. Un peu surprise, je décroise les bras et me redresse. Que me réserve-t-il? — Je me retrouve comme un imbécile dans le noir complet, continue Josh sur le même ton. Je n’y vois plus rien! Je tâtonne sur le mur, et heureusement pour moi, après avoir
tourné, il y a enfin une lueur provenant du dehors qui éclaire l’intérieur. Je tourne la tête vers la fenêtre : j’y devine la lumière du réverbère qui limite l’obscurité dans notre chambre. Josh tapote le lit, me trouve et me palpe. Je réprime un sourire. Josh continue de sa voix virile. — J’avance donc ainsi du bout des doigts… Et ses doigts progressent sur ma peau. Ils me font frissonner, d’un frisson délicieux qui ne demande qu’à perdurer. — …jusqu’à atteindre l’ascenseur. Qui ne vient pas. Je commence à m’impatienter. Je descends donc par les escaliers… Sa main glisse sur mes côtes, s’arrête sur mon ventre. Nouveau frémissement, intérieur cette fois-ci. — …jusqu’à la voiture, au sous-sol de l’immeuble. Q uatre étages, tu imagines! s’exclame-t-il. Et me voici à rouler sur le périph, impatient de te rejoindre. Je refoule un rire, car ses doigts décrivent de dél icieuses courbes sur mon ventre, resserrant ma nuisette en même temps. Il me frôle la peau, la caresse tendrement, revient errer de-ci, de-là, effleurant mes courbes, dessinant mes formes. Je commence à apprécier sa façon de me raconter son retour épique. — Les voitures sont vraiment nombreuses, reprend Josh d’une voix malicieuse, mais je suis chanceux : à cette heure-ci, heureusement, il n’y a aucun véritable embouteillage! Je progresse ainsi rapidement, j’avale la distance à toute allure pour te retrouver! Quand un ralentissement m’oblige à freiner, et à rouler plus lentement… Et sa main s’attarde longuement sur mes hanches. — Sorti du périph, je me dis : enfin! Je vais arriver! Il se penche, frôle ma joue avec ses lèvres, et de la main rejoint le haut de ma cuisse. Je réprime une exclamation, tant son contact est électrisant. — Quand bam! Des obstacles imprévus! Ses doigts entortillent à présent l’élastique de mo n string. Je lui retourne un sourire coquin, qu’il ne voit évidemment pas. Ce jeu commence à me plaire… — Ah oui? Quels obstacles? Josh se redresse, amusé très certainement, avant de faire coulisser la bretelle de ma nuisette. — Une ligne continue, me répond-il en effleurant ma peau. Première véritable étincelle de désir réprimée. J’ai envie de voir jusqu’où il va aller… — Quoi d’autre? — Une colline à contourner, explique-t-il en faisan t glisser mon vêtement vers mes hanches, avant de caresser l’arrondi de mon sein. Mmmmm… Deuxième étincelle au ventre. Je me mords la lèvre. Arriverais-je à lui résister? — Ensuite? — Ensuite… une vallée à traverser. La nuisette dévoile mon ventre, qu’il embrasse pleinement des lèvres et de la langue. — Une gorge abrupte à escalader.
Sa main trouve mon genou, l’enserre, remonte doigt après doigt sur ma cuisse, en affole la sensibilité. Je ferme les yeux, prête à lui céder. Mais en même temps, une part de moi a envie de savoir où il m’emmène et comment il compte achever son récit. — Une côte à aborder. Je tressaille lorsqu’il touche brièvement les lèvre s de mon sexe. Une palpitation me transperce, qui me vrille le ventre de manière délicieuse. — Un mont à franchir. Je pousse une exclamation quand son pouce se pose sur mon bourgeon et y décrit de petits cercles incandescents. C’est insupportablement bon. — Et… et encore? balbutié-je. — Un archipel inconnu et mystérieux à découvrir! Ses doigts se referment sur moi et me caressent, m’ explorent, me parcourent. Je retiens mon souffle. Chacun de ses gestes électrise mon corps et crispe mon ventre. Je me remplis d’un brasier intense qui me dévore sans répit. J’étouffe un cri lorsque sa bouche passe de mon bas-ventre à l’intérieur de mes cuisses et remonte vers mon intimité. Je sens sa langue chercher et trouver, enlacer et titiller par à-coups mon bourgeon si sensible, qui enfle et gonf le et se tord d’envie. Il passe et repasse furtivement sur moi, m’amenant avec une rap idité désarmante à une envie foudroyante. Je tends le bassin vers lui, impatiente d’être comblée dans ce désir qu’il a allumé. Et je manque de défaillir lorsqu’il s’intro duit pour me parcourir de l’intérieur avec sa langue, tandis que ses mains remontent sur moi e mpoigner mes hanches puis mes seins. Il me goûte, me lèche, me picore et moi je ne suis plus que cris, plaisirs, envie débordante et tordante qui cambre mon dos et m’amèn e à relever une nouvelle fois le bassin. Plaçant sa main sous mes fesses, il fouaille plus encore en moi. M’entraine à la limite du supportable, dans un plaisir dévorant et, alors que la première vague de jouissance se forme au fond de mon corps et menace de déborder, il se retire et me remonte jusqu’à mon visage. Je plonge dans ses yeux. — Rien… rien d’autre? demandé-je, bravache. Ses doigts s’entremêlent dans mon abondante chevelure. — Une cascade imprévue, dense et profonde, me répond Josh. Rapide baiser sur mes lèvres. Il s’écarte pour se défaire de son pantalon et de son slip, mettant à nu son pénis impressionnant de taille et de dureté. Mon homme est membré comme un cheval… Mon envie monte en flèche, vers de s sommets défiant toute concurrence, et je me retiens de ne pas lui sauter dessus pour assouvir ce désir enflammé qui me dévore de l’intérieur – et que lui seul saura apaiser. — Et ce pieu dressé au milieu de mon ascension, ajoute-t-il malicieusement. — Ton ascension? répété-je, intriguée. J’étends la main et caresse l’obstacle en question. Il se redresse encore contre ma paume et cela m’affole. J’ai envie qu’il s’enfonce en moi pour occuper tout entière la place qui lui est réservée au creux de mon corps. Je le l ui fais savoir en déplaçant ma jambe pour l’entourer. — Mon ascension vers le septième ciel, précise Josh avec un rire dans la voix. Une
sacrée escalade! Mais j’ai fini par comprendre que cet obstacle… De la main, il saisit son sexe et l’amène frôler mes lèvres, mon bourgeon. Je suis trempée d’envie. Je le veux en moi : maintenant. Je me relève pour lui faire face. — Cet obstacle? — N’était en fait que le moyen de parvenir à mes fins. Les bras de Josh se referment sur moi, m’élèvent su r mes genoux, et me repoussent vers son membre durci. Je m’offre à lui, et laisse échapper un râle de plaisir satisfait lorsqu’il s’enfonce en moi. Sa puissance m’emporte et m’enveloppe, sa langueur m’emplit. Mon ventre se tend, se contracte. Je m’effondre sur lui, le laisse guider la danse de ses mains fermes et décidées. Pliant les genoux, j’écarte plus encore les jambes et l’enfourne jusqu’à la garde. Il en gémit de plaisir. Me bascule et se contorsionne pour me prendre de côté, embrassant ma peau et caressant mes formes. Je m’enflamme. Débute un va-et-vient extatique le long de sa hampe brûlante, goûte le plaisir ineffable de sentir sa peau frotter mon bourgeon et l’exciter plus encore. Par vagues et déferlantes impitoyables, le plaisir monte en moi. Déborde d’un coup et me submerge, raz-de-marée de sensations, de crispations et déferlement d’une extase unique et toute-puissante. Je m’affaisse sur sa verge dressée, dur membre de chair et de chaleur, qu’il maintient en moi pour son propre plaisir. Ses mains se referm ent sur mes hanches, ses reins s’activent à me marteler d’une envie sans faille, et de son corps il me recouvre pour mieux me posséder. Je jouis une deuxième fois, tsunami irrépressible – irrésistible. Le plaisir de Josh le consume, le possède, et son p ieu n’a de cesse de vouloir s’enfoncer...

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.