Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 5,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Vous aimerez aussi

Erin McCarthy
En 2003, elle publie son premier roman. Aujourd’hui, elle compte une trentaine de livres Ā son actif. Auteur prolifique, elle s’adonne Ā l’criture de plusieurs genres de romances, tels que l’rotique et le paranormal, ainsi qu’Ā la littrature pour jeunes adultes. Des dialogues percutants, des personnages pleins de vie et des motions extrmes caractrisent ses romances rotiques. Sa toute derniÈre srie est consacre aux pilotes automobiles.
Carrment renversant
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
Sduction en ligne Nº 7657 Dans la chaleur des tropiques Nº 8202
Romance sur ordonnance Nº 8895
Carrment sexy Nº 9900
Carrment hot Nº 10061 Carrment dingue de toi Nº 10319 Carrment in love Nº 10614
ERIN McCARTHY
Carrment renversant
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anaïs Goacolou
Vous souhaitez être informé en avantpremière de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnezvous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouveznous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/jailu.pourelle
Titre original SLOW RIDE Éditeur original The Berkley Publishing Group, published by the Penguin Group (USA) Inc., New York Erin McCarthy, 2011 Pour la traduction française Éditions Jai lu, 2014
À mon père. Même après dix ans d’absence, tu nous manques toujours autant.
Prologue
Tuesday Jones gardait les yeux fixés sur le prêtre en face delle. Elle voyait ses lèvres bouger, mais narrivait pas à écouter ses paroles. Le soleil lui chauffait les bras, la brise faisait danser sa jupe, ses talons hauts senfonçaient dans lherbe humide. À côté delle, sa mère pleurait doucement. Rien de tout cela ne paraissait réel. Cétait comme si tout son corps et son cerveau sortaient dun bain danalgési ques. Elle regarda le cercueil de son père descendre en terre avec limpression dêtre complètement anesthésiée. Ça naurait pas dû arriver. Il aurait dû vaincre le cancer, devenir lun de ces miraculés dont on raconte lhistoire dans les médias. Au lieu de quoi il était mort trois mois après le diagnostic, et Tuesday ne parvenait toujours pas à y croire. Elle navait pas pleuré. Impossible. On aurait dit que toutes ses émotions étaient enfermées en elle et gelées. Il lui fallut un moment pour se rendre compte que son chapeau avait été emporté par un coup de vent. 9