Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

eXercices stylistiQues

De
36 pages

Quand cinq plumes s’adonnent à un jeu littéraire où les consignes associent érotisme et contrainte de mots, ce sont des eXercices stylistiQues...



Au sommaire : Cours particulier de Flo, Équation amoureuse d’Isabelle Lorédan, Escalier pour l’inconnu de Monsieur Noir, Humeur coquine de Piko et Vive le foot ! de Roselys DesDunes



Des auteurs novices ou plus confirmés, tous amateurs d’érotisme, se donnent rendez-vous dans cette collection dynamique : des textes inédits adaptés à des lectures d’aujourd’hui, à parcourir avec délectation sur l'écran de vos smartphones, tablettes et autres liseuses.



Une nouvelle collection, e-ros, dirigée par ChocolatCannelle, qui va se décliner à l’envi au fil des publications : des écrits courts, érotiques et numériques !



Ouvrez dès à présent les premières pages d’e-ros & bagatelle, des récits érotiques tout en légèreté, des nouvelles délicatement excitantes. Ce premier volume est offert.

Collection e-ros & bagatelle.



Roman numérique, 36 pages, couverture en couleurs illustrée par Solo.

Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

eXercices stylistiQues
Collectione-ros&bagatelle
DOMINIQUE LEROYebook
Ouvrage publié sous la direction de ChocolatCannelle
Couverture illustrée par Solo
Dans la même collection :
Flo La Véritable Histoire de Jeanneton
Miriam Blaylock ; Jérémy Kartner Le Petit Chaperon vert,
Si vous désirez être tenu au courant de nos publications, il vous suffit de nous adresser un courrier électronique à l'adresse suivante :
Éditions Dominique Leroy 3, rue Docteur André Ragot, B.P. 313, 89103 Sens, France Tél. : 33 (0)3 86 64 15 24 - email :domleroy@enfer.com
Le code de la propriété intellectuelle n'autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'Article L. 122-5, d'une part que "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective" et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration, "toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite" (Article L. 122-4) Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les Articles 425 et suivants du Code Pénal. All rights reserved. No part of this book may be reproduced in any form, by any means, without the prior written consent of the publishe r.
© 2011 by Éditions Dominique Leroy, France pour l’édition numérique.ISBN 978-2-86688-470-3 (format PDF) Parution : août 2011
Préface
SOMMAIRE
Cours particuliers, Flo
Équation amoureuse, Isabelle Lorédan
Escalier pour l'inconnu, Monsieur Noir
Humeur coquine, Piko
Vive le foot !, Roselys DesDunes
Préface
L’écriture est un jeu, la littérature érotique se joue des émotions et des sensationsdu lecteur, et c’est naturellement pour un jeu d’écriture que j’ai opté récemment sur mon blog, concours réalisé en partenariat avec la boutique sexy Neoplaisir.com.
Un jeu de contraintes, puisque j’ai demandé à chaque participant de composer un texte érotique court comprenant les quatre mots suivants, sans ordre imposé :triangle, escalier, plume etbouteille. Chaque mot pouvait faire l’objet d’interprétations et d’environnements divers.
Allait-on plumer quelqu’un dans un polar? Faire dévaler des escaliers à un personnage emporté par la passion? Sortir une bouteille de champagne ou d’eau minérale ? Et quelle signification donner au triangle ? Géométrie, acrobatie, anatomie ?
Dix-sept participations ont été reçues dans le temps imparti et une gagnante désignée. Difficile choix que celui de déterminer quel était le texte le plus convaincant, original, émouvant, excitant, amusant aussi... Vous trouverez ce texte gagnant au début de ce recueil, et puis quatre autres aussi, parce qu’ils y trouvent naturellement leur place...
Nous sommes heureux de vous proposer une nouvelle collection de textes courts, érotiques toujours, numériques c’est certain:e-ros, parce que l’on peut faire court, érotique et numérique. Et bien, de préférence.
Bienvenue à vous dans cette collection. Nous vous offrons ce premier titre... ChocolatCannelle
Cours particulier
Flo
Écrire de manière anonyme fait partie de ses fantasmes. Nul ne saura donc qui est l’auteure de ce récit...
J’aivingt-neuf ans, je me suis inscrite au concours de recrutement interne pour le poste d’experte. Ce sera dur, à cause des maths. J’ai contacté cet « étudiant doctorant en mathématiques donne cours particuliers tous niveaux». Oh que j’ai bien fait!
J’ouvreporte. Je le vois, là, un peu plus jeune la que moi, avec sa bonne tête, son sourire, sa barbe de trois jours, ses cheveux en bataille, carré, assez grand, assez large, assez tout : je fonds, je fonds instantanément sur place. Comme un léger choc, cela me prend au creux du ventre puis ça descend dans ma culotte. Jamais entendu parler d’un truc comme ça auparavant.
« Florence ?». Je bredouille « oui », mais je ne sais même pas à quoi je réponds oui. À tout : oui saute-moi dessus, oui embrasse-moi, oui à ce que tu veux. Je le dévorerais tout cru là sur le pas de la porte.
Je pense « Flo, ma fille, contrôle-toi… du calme…». En vrai, je n’en pense pas un mot. Je pense qu’en moins d’une seconde ce mec m’a rendue dingue-folle.
Je le fais entrer. Je le guide dans l’escalier étroit qui monte vers ma chambre-bureau. Je n’ai qu’une idée en tête, que nous allons devoir nous frôler ici où là, «qu’il me touche, mon Dieu, faites qu’il me touche».
Il est assis devant mon « bureau ». Il lit le fascicule avec programme et exercices de mise à niveau. Je voudrais préciser que je suis nulle et que ce ne sera
pas facile. Je bredouille que je suis « bulle » et « fille facile ». De toute façon, y a rien à faire, ce mec m’électrise, j’ai mal aux seins et je suis toute mouillée.
Il parcourt la liste des exercices, l’air de rien, tranquille et serein en apparence. Je bous à côté de lui. Putain, j’en peux plus, j’ai envie de lui! Son tee-shirt mal ajusté est complètement distendu sur sa peau bronzée. Ma langue sur mes lèvres, soif. Je serre les cuisses. Putain, s’il ne bouge pas, c’est moi qui le viole.
Je ne le fais pas exprès, je le jure : je veux désigner un sujet particulier, mon doigt se pose sur sa main, sur son avant-bras, ma main saisit son bras, mon buste se colle contre son dos, mes lèvres embrassent ses cheveux, mon autre main passe sous son tee-shirt. De toute façon, j’allais exploser.
Il en était à « Exercice 5 :calculer le volume d’un chargement de plumes d’oie, sachant que…»
Je me jette sur lui etmerci mon Dieu !, il se jette sur moi. Il me mange la bouche. Je mords ses lèvres. Off le tee-shirt ! Oh le bel homme, je parcours son torse, j’embrasse, j’aime sa peau, je croque ses tétons. Envolé mon débardeur, enfin libres mes seins qui étouffaient, enfin offerts, prends-les, oh prends-les bien. Je crois bien que je jouis déjà à ce moment-là.
Enlève tout ! On se mélange, on tombe sur le lit, ses mains partout, mes mains partout. On perd du temps pour se déshabiller, trop enchevêtrés.
On devrait en être à « Exercice 12 : une bouteille de base circulaire de rayon 5 cm…»
Envolée ma culotte ! Ses mains sa bouche sa cuisse entre mes cuisses trempées. Et puis sa bite ! Oh sa bite ! elle est comme lui, droite, franche, carrée, assez grande, assez large, et là, solide, radieuse, un appel ! Elle est dans ma bouche, dans mon dos, dans mon cou, dans mes reins, dans mes mains, je fais connaissance, je la veux partout.
Bouches, cuisses, sexes, doigts, mains, langue, fesses, reins, mains encore, lèvres, genoux, cous, cailloux, hiboux, je ne sais plus du tout où il commence ni où je finis. Il est partout, je suis envahie, sa bouche surtout, elle me mord l’oreille, elle cherche mon clitoris, elle me suce le ventre, elle m’enveloppe le téton, puis ses mains font le parcours inverse, puis sa bouche....
« Exercice 27 (je connais les énoncés presque par cœur): Un parallélépipède trapèze ABCD…».
Rien à foutre du trapèze ! fuck ABCD ! je suis un grand Y aux branches aussi écartées que possible. Viens, je n’en peux plus. Lentement, gigantesquement, il me pénètre, franchement, complètement, jusqu’au bout. Grand écart, je crois que je le voudrais bien tout entier en moi. À pleines mains je pétris ses fesses, à pleines mains je le pousse en moi, je marque la cadence, quel délice ! Oh putain quel pied! Mais pourquoi on ne m’a jamais donné ça avant aujourd’hui? Je lui mords l’épaule pour ne pas hurler. Il me lèche le cou, les seins, les lèvres. J’en suis sûre maintenant, ce type est un extra-terrestre
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin