//img.uscri.be/pth/f13bae3f5f98d8543d348ed01216efffd61e2d98
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 0,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Paris-Bruxelles

De
9 pages

Dans le train, une femme fait l'amour avec son amant devant un inconnu.





Voir plus Voir moins
couverture
Géraldine Zwang

Paris-Bruxelles

12-21

Lorsque le train quitta la gare du Nord, je me réjouissais d’être seul dans mon compartiment de première et je pris mes aises.

Ma joie fut de courte durée. Un couple prit place sur l’autre banquette. La femme était plus âgée que l’homme, blonde, distinguée, environ 40 ans, avec beaucoup d’allure et de très belles jambes gainées de bas noirs. Elle portait un tailleur élégant de marque qui lui donnait un air de grande bourgeoise. Ses traits étaient très fins et doux, et j’appréciais le dessin parfait d’une bouche pulpeuse qu’augmentait un rouge à lèvres intense.

L’homme, lui, devait avoir à peine une trentaine d’années et contrastait avec sa veste et son pantalon en jean.

À peine les contrôleurs furent-ils passés qu’elle tira les rideaux du compartiment et se rua sur son compagnon pour l’embrasser à pleine bouche, agitant avec fougue sa tête et laissant aller sa main sur la poitrine de son amant. Elle le recouvrait littéralement de son corps et, dans son mouvement, l’arrière de sa jupe remonta, laissant apercevoir la lisière de ses bas.

J’étais gêné et j’envisageais de changer de compartiment lorsqu’elle lâcha sa proie, se laissa aller sur son siège et soupira, comme pour elle-même :

— Je suis toute mouillée à présent.

J’eus la désagréable impression de ne pas exister. Elle ne me regardait pas et parlait sans aucun trouble. L’homme semblait moins à l’aise et se forçait visiblement à paraître naturel. La femme continua, imperturbable :

— Je devrais enlever ma culotte, j’ai l’impression d’avoir fait pipi dedans. Tu rentrerais ta queue comme dans du beurre et après tu mettrais un doigt dans mon cul, j’adore ça.

C’en était trop, je me levai pour partir, mais la femme me barra le passage en se levant et en posant son pied sur ma banquette.

— Restez, monsieur, vous ne le regretterez pas.

Elle avait dit cela d’une voix suave où se mêlaient désir et prière.

— S’il vous plaît, monsieur.

Très lentement, debout face à moi, elle remonta sa jupe, découvrant progressivement ses jambes. Elle continua et je vis la chair de ses cuisses au-dessus des bas, puis la minuscule culotte de dentelle noire.

Une ambiance électrique régnait dans le compartiment. L’homme me regardait sans animosité, guettant ma réaction.

Je ne bougeai pas, fasciné par ces jambes et ce sexe voilé à quelques centimètres de mon visage.

Délicatement, elle écarta le devant de sa culotte et je pus voir sa chatte entièrement épilée. Les grandes lèvres étaient écartées et laissaient émerger un clitoris très long qu’elle avait dû souvent branler. Je constatai, à la brillance humide de son sexe, qu’elle mouillait. Tout en tenant sa jupe relevée, elle passa plusieurs fois son majeur sur toute la longueur de sa fente, s’attardant davantage sur son clitoris qu’elle pinçait du bout de ses ongles vernis.

L’homme, assis en face de moi, caressait son sexe par-dessus son pantalon. La femme le vit et l’encouragea :

— Vas-y, fais-toi bander fort, que nous donnions un beau spectacle à monsieur.

Puis, s’adressant à moi :

— Êtes-vous excité ?

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.