Amants et rivaux - Le secret de Sasha (Harlequin Passions)

De
Publié par

Amants et rivaux, Michele Dunaway

Patriarche autoritaire et homme d'affaires redoutable, Joe Jaeobsen a décidé de marier son petit-fils Harry Sanders à Megan MacGregor qui, comme Harry, travaille pour lui. Mais entre les deux collègues, la relation est très tendue : Harry ne voit en Megan qu'une opportuniste avide de pouvoir et d'argent ; Megan considère Harry comme son principal rival dans la société et, surtout, comme un vulgaire play-boy collectionneur d'aventures féminines. Ignorant les projets de leur patron, ils s'évitent soigneusement. Jusqu'au jour où, sous le prétexte d'un contrat à négocier, Joe les envoie ensemble à New York. Afin de les rapprocher malgré eux...

Le secret de Sasha, Patricia Kay

Lorsque Susan Pickering lui demande d'enquêter sur les vols mystérieux commis dans sa boutique depuis des mois, Brian Murphy est immédiatement séduit par le charme de la belle antiquaire. Au fil des jours, tandis que son désir ne fait que croître, Brian sent que Susan partage son attirance. Mais, bientôt, il fait une terrible découverte : Sasha, la jeune sœur de Susan, est la coupable qu'il recherche. Abasourdi, déchiré entre son amour et son sens du devoir, Brian se retrouve face à un terrible dilemme. Car s'il révèle ce qu'il sait, s'il trahit le secret de Sasha, il perdra Susan...

Publié le : samedi 1 décembre 2007
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280261715
Nombre de pages : 480
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Prologue

Jacobsen Entreprises — Mémo interne

De : Joe Jacobsen, directeur général

A : Harry Sanders

Cc : Andrew Sanders, P.-D.G.

Re : Programme Jacobsen Stars

Harry,

Juste quelques précisions sur le dernier programme de Jacobsen Entreprises, Jacobsen Stars, destiné à recruter et à fidéliser nos cadres supérieurs.

Ta sœur est à New York depuis un an déjà, et il devient d’autant plus impératif, pour les perspectives de croissance et la stabilité de notre entreprise, de nous assurer que les collaborateurs de talent que nous avons formés nous-mêmes restent avec nous. L’expérience débutera dans deux semaines. Tu trouveras ci-joint un descriptif détaillé de ma proposition. J’aimerais que tu t’impliques personnellement dans le projet en tant que tuteur. Si tu as des questions, n’hésite pas à m’appeler.

J.J.

Jacobsen Entreprises — Mémo interne

De : Joe Jacobsen, directeur général

A : Andrew Sanders, P.-D.G.

Re : Harry/Jacobsen Stars

Comme tu as pu le constater dans mon mémo précédent, j’ai informé ton fils du prochain début de l’opération Jacobsen Stars, et je lui ai demandé d’assumer le rôle de tuteur.

J’ai personnellement sélectionné Megan MacGregor pour travailler en binôme avec lui. Je passerai voir Harry lundi matin pour l’informer de mon choix. Mlle MacGregor est actuellement affectée au service Fusions et Acquisitions.

J.J.

Jacobsen Entreprises — Mémo interne

De : Andrew Sanders, P.-D.G.

A : Joe Jacobsen, directeur général

Re : Harry/ Jacobsen Stars

Espèce de vieil intrigant ! La seule fusion qui t’intéresse, c’est le mariage de ton petit-fils. Mais crois-tu vraiment que Megan MacGregor soit l’épouse qu’il lui faut ? A mon avis, elle le dévorera tout cru. Ne cesseras-tu donc jamais de jouer les entremetteurs ?

A.S.

Jacobsen Entreprises — Mémo interne De : Joe Jacobsen, directeur général

A : Andrew Sanders, P.-D.G.

Re : Harry/Jacobsen Stars

Jamais. C’est plus fort que moi.

J.J.

- 1 -

Bien que l’on fût un lundi, cette journée s’annonçait sous de merveilleux auspices. Seul dans la cabine de l’ascenseur, Harry sifflota durant toute la montée jusqu’au vingt-deuxième étage du siège mondial de Jacobsen Entreprises, où se trouvait son bureau.

— Vous voilà bien guilleret, ce matin, monsieur Sanders, remarqua Peggy, sa secrétaire personnelle.

— Absolument ! répondit-il, prenant la pile de courrier qu’elle lui tendait sans ralentir.

— Il y a un mémo de votre grand-père ! lança Peggy dans son dos.

« A la bonne heure », songea-t-il, souriant d’un air satisfait.

Il entra dans son bureau, situé dans le coin ouest du building, et s’attarda une minute devant la baie vitrée. C’était une magnifique journée de mai, mais le panorama qu’il voyait de sa fenêtre n’avait rien de particulièrement excitant. Devant lui, la sortie de la voie rapide rejoignait l’avenue Jefferson. Les bureaux du côté est du building jouissaient d’une vue bien plus intéressante, dominant les principaux monuments de la ville et les berges du Mississipi.

Non, décidément, son bureau n’était pas tout à fait le plus désirable. Mais tout cela allait bientôt changer.

Et il était grand temps que cela change.

Harry repoussa une mèche de cheveux tombée sur son front. Voilà deux ans qu’il attendait sa chance. Et, maintenant que Darci ne lui barrait plus le chemin, son heure de gloire semblait être enfin arrivée.

Certes, il adorait sa brillante sœur, diplômée de Harvard. Mais bien qu’elle soit sa cadette de trois ans, Darci avait occupé un poste plus élevé que le sien dans l’entreprise, ce qui lui avait laissé un goût amer dans la bouche. Puis elle avait démissionné pour aller vivre à New York avec Cameron O’Brien, l’homme qu’elle avait épousé un an auparavant.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi