//img.uscri.be/pth/90a34cf4153535862ece457801482fd55106eb70
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB

sans DRM

Bâton de Seydr

De
460 pages
Je suis un Völvo !
Voilà la bombe qu’a lâchée mon père, juste avant de mourir.
Non, je ne suis pas une voiture suédoise, mais un sorcier, qui vit seul dans la maison familiale sur l’île de Sandhamn.
Après qu’une de mes semblables a essayé de me tuer, Thomas, un séduisant et mystérieux jeune homme, accepte de m’aider dans ma quête.
Le danger rôde et je deviens une proie, traqué par une ancienne organisation qui veut ma mort.
Mon pouvoir est la clé. Vais-je réussir à le maîtriser avant qu’il ne soit trop tard ?

Voir plus Voir moins
Gay

Vous aimerez aussi

Bâton de Seydr Sebastian Bernadotte
Synopsis Un peu de musique Chapitre 1 Chapitre 2 Chapitre 3 Chapitre 4 Chapitre 5 Chapitre 6 Chapitre 7 Chapitre 8 Chapitre 9 Chapitre 10 Chapitre 11 Chapitre 12 Chapitre 13 Chapitre 14 Chapitre 15 Chapitre 16 Chapitre 17 Chapitre 18 Chapitre 19 Chapitre 20 Chapitre 21 Chapitre 22 Chapitre 23 Chapitre 24 Chapitre 25 Chapitre 26 Chapitre 27 Chapitre 28 Chapitre 29 Chapitre 30 Chapitre 31 Chapitre 32 Chapitre 33 Chapitre 34 Chapitre 35 Chapitre 36 Chapitre 37 Chapitre 38 Chapitre 39 Chapitre 40 Chapitre 41 Chapitre 42 Chapitre 43 Chapitre 44 Chapitre 45 Chapitre 46 Chapitre 47 Chapitre 48 Chapitre 49
Chapitre 50 Chapitre 51 Chapitre 52 Chapitre 53 Chapitre 54 Chapitre 55 Chapitre 56 Chapitre 57 Chapitre 58 Chapitre 59 Les notes d’Erik
Synopsis Je suis un Völvo ! Voilà la bombe qu’a lâchée mon père, juste avant de mourir. Non, je ne suis pas une voiture suédoise, mais un sorcier, qui vit seul dans la maison familiale sur l’île de Sandhamn. Après qu’une de mes semblables a essayé de me tuer, Thomas, un séduisant et mystérieux jeune homme, accepte de m’aider dans ma quête. Le danger rôde et je deviens une proie, traqué par une ancienne organisation qui veut ma mort. Mon pouvoir est la clé. Vais-je réussir à le maîtriser avant qu’il ne soit trop tard ?
© Sebastian Bernadotte, 2017 © Sidh Press, 2017 © Illustration : Thibault Benett Corrections : Françoise Rodary Ceci est une œuvre de fiction. Les personnages, lieux et évènements décrits dans ce récit proviennent de l’imagination de l’auteur ou sont utilisés fictivement. Toute ressemblance avec des personnes, des lieux ou des évènements existants ou ayant existé est entièrement fortuite. Les auteurs reconnaissent que les marques déposées mentionnées dans la présente œuvre de fiction appartiennent à leurs propriétaires respectifs. Tous droits réservés. Cette œuvre ne peut être reproduite, de quelque manière que ce soit, partiellement ou dans sa totalité, sans l’accord écrit de la maison d’édition, à l’exception d’extraits et citations dans le cadre d’articles de critique. Avertissement sur le contenu : Cette œuvre dépeint des scènes d’intimité entre deux hommes et un langage adulte. Elle vise donc un public averti et ne convient pas aux mineurs. La maison d’édition décline toute responsabilité pour le cas où vos fichiers seraient lus par un public trop jeune. ISBN : 9782373871142 Dépôt légal : Septembre 2017 www.sidhpress.com 59 Rue de Paris 60000 Beauvais
Un peu de musique Are You Reapy to Fly - Rozalla Father - Tooji Feeling Goop - Nina Simone Wickep Game - Peter Jöback Broken String- James Morrison & Nelly Furtapo Scarep of Yourself - Zornik Free Me - Jenny Beggren Hurt the One That I Love - The Sounps Statue - Smith & Thell Try - Pink Change for You - Rasmus Hagen We Are Your Tomorrow - Davip Linpgren Bara Få Va Mig Själv - Laleh Lost In Your Eyes - Jessica Fölcker For The First Time - Gravitonas WTF Love Is - Tove Lo Unconpitional - The Corrs Teleathy - Christina Aguilera Feat. Nile Ropgers Note géograhique au sujet pe l’île pe Sanphamn : même si pe nombreux lieux pécrits pans ce roman existent, certains lieux ublics sont le fruit pe mon imagination. Aux habitants pe Sanphamn, je pemanpe arpon our ces quelques libertés fictionnelles que j’ai rises avec votre charmante île
Chapitre 1 La bibliothèque était un véritable sanctuaire. Enfin, ça l’était pour moi. Plusieurs dizaines d’ouvrages de référence étaient éparpillés sur la table devant moi. J’étais presque caché par tous ces manuels. Parmi toutes ces informations, j’aurais pourtant dû trouver quelque chose. Je refermai bruyamment celui que j’avais entre les mains. Ce qui fit se retourner le type aux cheveux frisés à côté de moi, qui me lança un regard assassin. — Désolé, murmurai-je, en souriant. Il se contenta de répondre par un soupir avant de reprendre sa lecture. C’est à ce moment-là que Dix, le chat de Jenny Jonsson, ma meilleure amie, en profita pour me sauter sur les genoux. Il était gris anthracite et adorait se blottir dans mes bras. Aussitôt installé, il se mit à ronronner. Jenny et moi nous étions rencontrés il y avait quatre ans, à l’université d’Oxford, en Angleterre. Nous faisions partie du même programme d’échange, Erasmus. À cette époque, elle avait déjà son félin dodu qui m’avait tout de suite adopté. C’était un peu grâce à lui qui nous avions fait connaissance. — Ça va, Erik? me demanda Jenny en s’approchant de moi. Je hochai la tête en guise de réponse. Ma meilleure amie était certainement la bibliothécaire la plus jeune du monde. Elle avait toujours rêvé de faire ce métier qui la passionnait. Vous pouviez lui dire trois mots, et elle était capable de trouver le livre qui allait vous plaire. Elle préférait très largement la compagnie des ouvrages à celle des humains. Depuis que mon père était mort, elle et Dix étaient la seule famille qui me restait. — Tu trouves ton bonheur? — Tu plaisantes? Tu es certaine que ce sont des livres d’histoire et pas des romans que tu m’as refilés? — Je vois ce que tu veux dire. Je vais voir ce que j’ai d’autre. Jenny avait repris la bibliothèque quand son prédécesseur était parti à la retraite. Elle était encore en train de faire l’inventaire qui n’avait pas été fait depuis une dizaine d’années. — Tu trouveras sans doute ce que tu cherches dans celui-ci. Elle me tendit un ouvrage dont la couverture était en cuir. — Mais, tu sais, poursuivit-elle, tu pourrais rester vague sur certains évènements. Tu n’as pas non plus besoin d’être précis à ce point, si? — C’est-à-dire que je ne vais pas réécrire l’histoire, répondis-je. — Tu es quand même bizarre. Ce n’est qu’un roman que tu écris, pas une thèse. Plutôt que de lui répondre, je lui adressai un sourire un peu forcé. Je détestais lui mentir, mais je n’avais pas vraiment le choix. Je ne pouvais pas lui révéler que le monde dans lequel elle vivait n’était pas aussi simple. Si on pouvait le qualifier de simple. Elle passa sa main sur la tête de Dix, qui se leva pour se retourner. — On dirait bien qu’il n’a pas envie de tes caresses, mais des miennes, ironisai-je. — Je crois bien, rétorqua-t-elle. L’étrange sensation que je ressentais au creux de mon ventre depuis le réveil se fit un peu plus forte. Je caressai doucement le doux poil de Dix. Il ronronnait de plus en plus fort. — Ce n’est pas possible! Tu n’es pas un chat, mais une tondeuse à gazon, dis-je. Jenny attrapa le félin qui s’accrochait à moi comme si sa vie en dépendait. — Mais non, tu n’es pas une tondeuse à gazon, ajouta ma meilleure amie. Allons, viens ici. La sonnerie de la petite cloche sur le bureau à l’entrée de la bibliothèque retentit. — C’est une blague? s’exclama Jenny. Mais où est encore passé Charlie? Elle déposa son chat sur la table pour aller voir au comptoir de prêt.