Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 3,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
Préface

[Wsh-Obs] D’abord, ne te fâche pas, Meg.

[MtnVeto] Me fâcher ? Et pourquoi donc ?

[Wsh-Obs] Va ouvrir la porte.

[MtnVeto] La porte ? MA porte ?

[Wsh-Obs] Oui, la porte de chez toi. J’attends.

[MtnVeto] Je reviens.

[MtnVeto] Alex, qu’est-ce que c’est que ça ?

[Wsh-Obs] Dis-moi ce que tu as trouvé.

[MtnVeto] Des fleurs. Superbes, d’ailleurs. Et une grosse enveloppe.

[Wsh-Obs] Content que tu apprécies les fleurs.

[MtnVeto] Des arums blancs, tu penses ! Ce sont mes préférées. Comment as-tu fait pour t’en souvenir ?

[Wsh-Obs] Je m’intéresse à toi, tout simplement. Ouvre l’enveloppe, allez !

[MtnVeto] Alex !

[Wsh-Obs] C’est l’île, Meg. Notre île. Il y a tout ce dont on a parlé : les bungalows, le corail, les hamacs, la plongée…

[MtnVeto] On avait bu ! C’était le jour de l’an !

[Wsh-Obs] Je sais bien…

[MtnVeto] Ce n’était qu’un fantasme.

[Wsh-Obs] Qu’on peut réaliser ! Ça fait un an qu’on se parle sur Internet, non ?

[MtnVeto] Oui, à peu près.

[Wsh-Obs] Donc, voilà mon idée. Aujourd’hui, c’est ton anniversaire. Pour le mien, tu avais réussi à trouver cet incroyable album de Mingus, et je tenais à t’offrir quelque chose de spécial. Quand j’ai vu cette offre sur Escapades.com, j’ai su immédiatement que j’avais trouvé « notre » île ! Et voilà !

[MtnVeto] Alex, il y a un billet d’avion dans l’enveloppe. Et une réservation !

[Wsh-Obs] Cinq jours, quatre nuits. Mais ne t’inquiète pas : il y a deux pièces dans le bungalow. Tu vois, ça ne t’engage à rien.

[Wsh-Obs] Meg, tu es encore là ?

[MtnVeto] Oui, je suis là, mais je ne sais pas quoi dire. On ne se connaît pas. C’est une folie.

[Wsh-Obs] On ne se connaît pas ? On ne se connaît pas ? Mais tu es la personne qui sait le plus de choses sur moi ! Et ce que je sais de toi, ma chérie…

[MtnVeto] C’est vrai. Je t’ai confié de ces trucs… J’ai été terriblement bavarde, n’est-ce pas ?

[Wsh-Obs] Ne t’inquiète pas. Je ne répéterai à personne que tu apprécies les fessées…

[MtnVeto] Alex !

[Wsh-Obs] Je plaisantais.

[MtnVeto] Ça m’apprendra à confier mes fantasmes aux garçons.

[Wsh-Obs] Dis-moi oui, Meg. Je sais que tu as besoin d’une coupure : tu n’as pas pris de vacances depuis des siècles. D’ailleurs, je me demande comment tu arrives à faire tout ce que tu fais !

[MtnVeto] Je sais, mais… c’est dans deux semaines. Oh, en plus, ça tombe au moment de la Saint-Valentin !

[Wsh-Obs] Pas de conclusions hâtives ! C’était juste les seules dates où il restait de la place.

[MtnVeto] Je ne te crois pas, mais c’est adorable. Seulement… qui va s’occuper de mes patients pendant mon absence ?

[Wsh-Obs] Et Scott ?

[MtnVeto] Il n’a pas encore gagné leur confiance.

[Wsh-Obs] Eh bien, si tu pars, tes adorables patients et leurs maîtres n’auront d’autre choix que de s’en remettre à lui. Ce sera un excellent test, tu ne crois pas ?

[MtnVeto] J’imagine que tu as raison.

[Wsh-Obs] Ecoute, Meg, il faut absolument qu’on se rencontre. J’en ai assez de regarder ta photo : je veux te voir en chair et en os, entendre ta voix, ton rire. Mais je suis à Washington et toi à Los Angeles, alors…

[MtnVeto] Me connaître ? Tu veux di re… au sens biblique ?

[Wsh-Obs] Oh, là, là ! Toujours aussi tatillonne avec le vocabulaire !

[MtnVeto] C’est l’hôpital qui se moque de la Charité, non ? Es-tu vraiment prêt à faire chambre à part quand on sera sur l’île ?

[Wsh-Obs] Je suis un homme de parole. Tu peux me faire confiance.

[MtnVeto] Et il y a la télé dans ce bungalow ?

[Wsh-Obs] Je crains que non. Mais il y a des masseuses.

[MtnVeto] Mmm, ça fait rêver…

[Wsh-Obs] Alors, pourquoi s’en priver ?

[MtnVeto] Alex, et si on se déteste à première vue ?