Brûlantes confidences (Harlequin Audace)

De
Publié par

Brûlantes confidences, Jo Leigh

Maintenant qu'elle avait accepté de retrouver Alex Rosten sur une île paradisiaque après des mois de correspondance sur Internet, Meg devait aller jusqu'au bout. Sans faillir. Pourtant, malgré ses efforts pour garder son calme en descendant de l'avion, tout son corps tremblait sous la tension. Comme si, tout à coup, elle ne savait plus ce qu'elle désirait. Bien sûr, elle souhaitait qu'Alex lui plaise, elle voulait se sentir irrésistiblement attirée par lui, qu'il lui tourne la tête. Et en même temps... il ne fallait pas que ce soit trop fort, car elle rêvait avant tout de retrouver l'ami à qui elle s'était livrée sans fard. Celui à qui elle avait confié ses secrets les plus intimes. Mais aussi ses fantasmes les plus osés.

Publié le : jeudi 1 février 2007
Lecture(s) : 33
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782280266574
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Préface

[Wsh-Obs] D’abord, ne te fâche pas, Meg.

[MtnVeto] Me fâcher ? Et pourquoi donc ?

[Wsh-Obs] Va ouvrir la porte.

[MtnVeto] La porte ? MA porte ?

[Wsh-Obs] Oui, la porte de chez toi. J’attends.

[MtnVeto] Je reviens.

[MtnVeto] Alex, qu’est-ce que c’est que ça ?

[Wsh-Obs] Dis-moi ce que tu as trouvé.

[MtnVeto] Des fleurs. Superbes, d’ailleurs. Et une grosse enveloppe.

[Wsh-Obs] Content que tu apprécies les fleurs.

[MtnVeto] Des arums blancs, tu penses ! Ce sont mes préférées. Comment as-tu fait pour t’en souvenir ?

[Wsh-Obs] Je m’intéresse à toi, tout simplement. Ouvre l’enveloppe, allez !

[MtnVeto] Alex !

[Wsh-Obs] C’est l’île, Meg. Notre île. Il y a tout ce dont on a parlé : les bungalows, le corail, les hamacs, la plongée…

[MtnVeto] On avait bu ! C’était le jour de l’an !

[Wsh-Obs] Je sais bien…

[MtnVeto] Ce n’était qu’un fantasme.

[Wsh-Obs] Qu’on peut réaliser ! Ça fait un an qu’on se parle sur Internet, non ?

[MtnVeto] Oui, à peu près.

[Wsh-Obs] Donc, voilà mon idée. Aujourd’hui, c’est ton anniversaire. Pour le mien, tu avais réussi à trouver cet incroyable album de Mingus, et je tenais à t’offrir quelque chose de spécial. Quand j’ai vu cette offre sur Escapades.com, j’ai su immédiatement que j’avais trouvé « notre » île ! Et voilà !

[MtnVeto] Alex, il y a un billet d’avion dans l’enveloppe. Et une réservation !

[Wsh-Obs] Cinq jours, quatre nuits. Mais ne t’inquiète pas : il y a deux pièces dans le bungalow. Tu vois, ça ne t’engage à rien.

[Wsh-Obs] Meg, tu es encore là ?

[MtnVeto] Oui, je suis là, mais je ne sais pas quoi dire. On ne se connaît pas. C’est une folie.

[Wsh-Obs] On ne se connaît pas ? On ne se connaît pas ? Mais tu es la personne qui sait le plus de choses sur moi ! Et ce que je sais de toi, ma chérie…

[MtnVeto] C’est vrai. Je t’ai confié de ces trucs… J’ai été terriblement bavarde, n’est-ce pas ?

[Wsh-Obs] Ne t’inquiète pas. Je ne répéterai à personne que tu apprécies les fessées…

[MtnVeto] Alex !

[Wsh-Obs] Je plaisantais.

[MtnVeto] Ça m’apprendra à confier mes fantasmes aux garçons.

[Wsh-Obs] Dis-moi oui, Meg. Je sais que tu as besoin d’une coupure : tu n’as pas pris de vacances depuis des siècles. D’ailleurs, je me demande comment tu arrives à faire tout ce que tu fais !

[MtnVeto] Je sais, mais… c’est dans deux semaines. Oh, en plus, ça tombe au moment de la Saint-Valentin !

[Wsh-Obs] Pas de conclusions hâtives ! C’était juste les seules dates où il restait de la place.

[MtnVeto] Je ne te crois pas, mais c’est adorable. Seulement… qui va s’occuper de mes patients pendant mon absence ?

[Wsh-Obs] Et Scott ?

[MtnVeto] Il n’a pas encore gagné leur confiance.

[Wsh-Obs] Eh bien, si tu pars, tes adorables patients et leurs maîtres n’auront d’autre choix que de s’en remettre à lui. Ce sera un excellent test, tu ne crois pas ?

[MtnVeto] J’imagine que tu as raison.

[Wsh-Obs] Ecoute, Meg, il faut absolument qu’on se rencontre. J’en ai assez de regarder ta photo : je veux te voir en chair et en os, entendre ta voix, ton rire. Mais je suis à Washington et toi à Los Angeles, alors…

[MtnVeto] Me connaître ? Tu veux di re… au sens biblique ?

[Wsh-Obs] Oh, là, là ! Toujours aussi tatillonne avec le vocabulaire !

[MtnVeto] C’est l’hôpital qui se moque de la Charité, non ? Es-tu vraiment prêt à faire chambre à part quand on sera sur l’île ?

[Wsh-Obs] Je suis un homme de parole. Tu peux me faire confiance.

[MtnVeto] Et il y a la télé dans ce bungalow ?

[Wsh-Obs] Je crains que non. Mais il y a des masseuses.

[MtnVeto] Mmm, ça fait rêver…

[Wsh-Obs] Alors, pourquoi s’en priver ?

[MtnVeto] Alex, et si on se déteste à première vue ?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi