Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

C'est pour mieux placer mes rides fiston

De
63 pages
La brise souffle en continu sur la gare abandonnée. Max, un vieil homme, attend le train. Il se rend à Délice, un village situé sur la côte, là où la mer n'a plus d'eau, cette source de vie. Délice, c'est le terminus. Max est forcé de se débarrasser de la dernière larme, sa fragilité. L'attente, c'est la vie, une sagesse où il faut cuisiner la distance. (...) La naïveté, c'est Sam, le jeune homme prétentieux qui défie Dieu. Il court après quelqu'un, quelque chose ou l'image. Max et Sam sont des tueurs à gages, il n'y a qu'un seul billet. Ils se retrouvent sur ce quai pour détruire.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

C’est pour mieux placer mes rides, fiston
© L’Harmattan, 2011 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris KWWSZZZOLEUDLULHKDUPDWWDQFRP GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1   ($1  
Yakoub Abdellatif
C’est pour mieux placer mes rides, fiston
L’Harmattan
À mon père Abdellah ABDELLATIF Et à mon grand frère Haroun ABDELLATIF qui ont pris le train. À Malik TILLIER-ABDELLATIF et Adeline DURIEZ qui attendent sur le quai les vagues d’émotions pour voir si la mer a encore de l’eau, cette source de vie... À ma femme
À Éric LAINE
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin