Dédicace

De
Publié par

Paul est un jeune appelé qui a quitté le village de pêcheurs de son Nord natal, pour effectuer son service militaire en Provence. Une nuit, il est retrouvé mort carbonisé dans la caserne. Sa mère, puis son frère, vont chercher à connaître la vérité sur la mort de Paul : meurtre ? accident ? suicide ? Mais ils se heurtent à des gradés qui confondent le théâtre et la réalité, à un aumônier pour le moins singulier et à une directrice de communication qui a plus d'un tour dans son sac pour noyer le poisson. Dans ces conditions la vérité pourra-t-elle se faire ?
Publié le : samedi 1 mai 2004
Lecture(s) : 301
EAN13 : 9782296359086
Nombre de pages : 116
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Dédicace

Théâtre des 5 Continents Collection dirigée par Kazem Shahryari et Robert Pouderou
Déjà parus 148 - Randal DOUC, Les hommes désertés, 2004. 147 - Alain-Kamal MARTIAL, La rupture de chair, 2004. 146 - Claude DES PRESLES, La dame de Coventry, 2004. 145 - Michel ECOFFARD, Commediante Tragediante, 2004. 144 - François BESSET, Parole gardée, 2004. 143 - Robert POUDEROU , Un pavé dans les nuages, 2004. 142 - Jean-Mac WEBER, Ce que vivent les loups, 2004 141 - Didier MERlLHOU, Au seuil de l'éternité, 2004 140 - Marc TAMET, Morceaux de Sucre.' corps et désaccords,2003 139 - KANG BECK LEE, Chaos et ordre dans un musée et Bijou etfemme (Tome II), 2003 138 - KANG BECK LEE, Trois, L'oeuf et le Guetteur (Tome 1),2003 137 - Oscar MANDEL, Le triomphe d'Agamemnon, 2003. 136 - Claude BROUSSOULOUX, Trilogie sécuritaire. Courtes pièces,2003. 135 - Olivier APERT, A la vie, à la nuit, 2003. 134 - V AROUJAN, A Plus, 2003. 133 - Hafedh DJEDIDI, Les sept grains du chapelet, 2003. 132 - Robert POUDEROU, La tranchée, 2003. 131 - Vijay TENDULKAR, Le don d'une fille, 2003. 130 - VISHÂKHADA TT A, Le ministre et la marque de l'anneau (Mudriiriikshasa),2003. 129 - Victor KA THÉMO, Le requiem de la colombe, suivi de Le train de Bellville, 2003. 128 - Loïc PICHON, Voix de garage, 2003. 127 - Jean-Marie FLORES, La tourmente, 2003. 126 - Oscar MANDEL, Amphitryon, ou le Cocu béni, 2003. 125 - Joëlle DAVE, Le ventre, le rêve et la raison, 2003. 124 - Jaime Salazar SAMP AIO, L'Illustre génération, 2003. 123 - Claude DES PRESLES, La tentation, 2003. 122 - Hafedh DJEDIDI, Les vents de la nostalgie, 2003. 121- Jean-Pierre PELAEZ, Monsieur Calixte, Ou De la réalité, 2003. 120 - Yoland SIMON, Flora, 2003.

Laurent CONT AMIN

Dédicace

Du même auteur

Brèches
Nouvelles, éd. Eclats d'Encre Chambreà Air Théâtre, éd. du Théâtre Jeune Public de Strasbourg (co-écrit avec Grégoire Callies)
Fasse le Ciel que nous devenions des Enfants

Théâtre, éd. du Théâtre Jeune Public de Strasbourg (co-écrit avec Grégoire Callies)

@

L'Harmarran,

2004

5-7, rue de J'École-Polytechnique

75005 Paris
L'Harmattan, 10124 L'Harmarran

- France
Italia s.r.l. 15

Via Degli Artisti Torino

Hongrie

Hargita u. 3
1026 Budapest ISBN: EAN 2-7475-6370-7 : 9782747563703

« Voici nos ennemis écrasés, allons purijier le sanctuaire etfaire la dédicace )).

Premier Livre des Maccabées

A André de Baecque, Enzo Connann et Jean Torrent

Brûler les planches

«( Les

corps-voix surgissent et brillent devant nous, comme des
flammes, fabuleusement offertes à notre désir, puis s'engloutissent dans la figuration de la mort )).

Antoine Vitez

Il Y a quelques années, dans une caserne du sud de la France, un jeune appelé mourait en pleine nuit, carbonisé. L'affaire fit un peu de bruit (il faut dire qu'on était dans un contexte médiatiquement porteur: c'était pendant l'affaire des disparus de Mourmelon), puis assez vite on n'en parla plus. Mais moi, ce fait divers a continué à m'habiter, et des personnages, réels ou imaginaires, se sont mis à naître, à vivre, à parler, à bouger, à mourir... Il Y avait ce jeune appelé, que j'ai appelé Paul; assez vite il a eu un frère, une mère; et puis l'institution militaire, incontournable, et puis, et puis... huit personnages au total. Un octuor de théâtre. Je les ai écoutés, je les ai regardés. Des espaces se sont dessinés, une géographie s'est trouvée, des modes de langage se sont imposés. Quelques mois plus tard, Dédicace était écrite. C'est Paul, le héros de la pièce, figure du Juste immolé sur l'autel du sacrifice, qui a décidé de la structure de la pièce: il m'est apparu, au cours de l'écriture, que si je me devais d'être précis sur un certain nombre de données drama9

turgiques (l'intrigue, les lieux, les personnages), je pouvais en revanche Ge devais)assumer deux libertés: celle du temps et celle du statut vivant/mort concernant Paul. Concernant la question du temps, l'ordre des scènes n'est donc pas nécessairement chronologique. Au sein d'une même scène, le temps peut également sefeuilleter. Quant à Paul, il est là, tout simplement. Parfois il est vivant, parfois il est mort, mais il est là, de toute façon, personnage de théâtre, corps.:.voix subjectivement vivant. Laurent Contamin

10

Dédicace a été lue en public, sous la direction d'Enzo Cormann, au Centre National d'Art Contemporain de Grenoble. Une version radiophonique, réalisée par Jean-Mathieu Zahnd, a été diffusée sur France Culture; Une lecture publique a eu lieu au Théâtre Essaion de Paris. Dédicacea été créée au Théâtre de l'Aventure, à Ermont (Val d'Oise), le 30 avril 2004, dans une mise en scène d'Olivier David, avec: Sandrine Macedo, Laurent Lederer et Olivier David. Pascale Blaison en a réalisé la scénographie et Philippe Lacombe la lumière.

11

Personnages
LAfamille Harduin : PAUL appelé aussi Petit-Paul, Pitipol, PetitPilou, Chickenshit : un jeune appelé FABRICE son frère aîné leur mère ALMA
Les gradés du 35imt :

JEAN-GAB COME ATHANASE
Les envqyés :

appelé aussi sœurJean-Gab, Jean-Gabriel: aumônier caporal-chef mère supérieure

sergent Gab,

LE MESSAGER MADAME directrice de la communication au Ministère de la Lutte contre l'Ennemi intérieur

L'histoire se passe en automne, à la fin du vingtième siècle en France, dans différents lieux: un village de pêcheurs dans le Nord, le Ministère de la Lutte contre l'Ennemi intérieur à Paris, une caserne en Provence.

13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.