//img.uscri.be/pth/6eea95425a830bb58e3673f22670f2ba92cb9a14
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Deux femmes pour l'éternité

De
92 pages
Deux femmes, deux destins opposés partagent la même cellule. L'une religieuse, l'autre prostituée, elles vont s'observer, se raconter dans un langage jubilatoire ou dévastateur. Mais dans ce huis clos tragicomique situé hors des formats conventionnels, dans un environnement entremêlant imaginaire, fantasmes et réalité, l'auteure aborde des sujets graves comme la maltraitance des enfants et des femmes, et montre que, sous les différences, se cachent souvent des souffrances qui rapprochent.
Voir plus Voir moins
Jacqueline Zinetti
Deux femmes pour l’éternité
Deux femmes pour l’éternité
Collection « Théâtres » dirigée par Denis Pryen et Jérôme Martin Déjà parusJean-Marie SIRGUE,Capitaine Le Jan, 2013. Daniel BOUKMAN,Liwa Lajan. L’argent roi. Adaptation en langue créole de Martinique du Plutus d’Aristophane, 2013. Bernard BACHELOT,L’Alibi. Un échec de Louis XIV en Algérie, 2013. Eve NUZZO,Fragments d'une petite comédienne de campagne suivi deOuf, 2013. Nicky ATTIKI,Le fils du psychiatre. Pièce en trois actes, 2013. Laurence HUARD,J’étais Comtesse en mon pays…, 2012 Claire CARLUT,Dans la grâce des Ténèbres, 2012. Moni GRÉGO,Un père pied-noir. Suivi de Hier, 2012 Stéphane PATRICE,L’île d’Arros, 2012. Bernard H. RONGIER,L’impromptu de San Lorenzo, 2012. Maud TRIANON,Humains, au travail !, 2012. Marie GULLA et François-Henri SOULIE,Une bicyclette pour la liberté, 2012. Michel CORNELIS,Marelle, 2012. Henri Michel BOCCARA,Pièces à conviction, 2012. Henri Michel BOCCARA,Pièces fragiles, 2012. Jean-Marie APOSTOLIDÈS,Trois solitudes, 2012. Bernard Allombert, Jeanne et Jean,2012. Farid PAYA,Rostam et Sohrâb, 2012. Martine THINIÈRES,Le Grand Large, 2012. Nassuf DJAILANI,Se résoudre à filer vers le Sud,2012. Valentin POTIER,Pyongyang, 2012. Jean-Marc BAILLEUX,Hôtel de l’Europe, 2012. KWON Ho-ung,Le Parachute, 2011.PARK In-bae,Le Combat des journalistes du DongA, 2011.Christophe ROHMER,Moi, Alexandre, 2011. Georges BONNAUD,Electr & Prot. Roméo et Juliette du Cosmos. Vie et transposition théâtrale d’un électron et d’un proton. Aventures et avatars du premier atome d’hydrogène léger, 2011.
Jacqueline Zinetti
Deux femmes pour l’éternité
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-00408-2 EAN : 9782343004082
Personnages – Rosalie, la religieuse – Pétula, la prostituée l’Ange
5
Acte I Scène 1 Pétula, la quarantaine, tenue hyper sexy, entre au purgatoire, accompagnée de l’ange qui reste sur le pas de la porte ; elle marche à petits pas précautionneux qui indiquent son inquiétude. Mouvement de surprise en découvrant dans la cellule une religieuse, en habit (robe longue et voile), agenouillée, mains jointes, tête levée vers le ciel, qui semble ne rien voir, ne rien entendre. L’ange sera ambigu d’aspect, apparemment corps d’homme, mais, avec cheveux un peu longs et bouclés, gestes efféminés. Pétula. - Attends m’ sieur l’ange, pars pas, y’ a erreur, j’ peux pas être ici, c’est pas possible ! Ange (Vérifiant sur sa liste). - Si, si c’est bien là. Pétula. - Mais, regarde, y’ a déjà quelqu’un. Ange. - Avec la surpopulation du purgatoire, on est obligés de vous mettre à deux par cellule. Pétula. - Obligés, obligés... Tu pourrais lui demander de ralentir la cadence à l’autre là-haut ! Ange. - Sur terre, les hommes sont entièrement libres, de toutes leurs actions, et comme leur passe-temps favori en dehors de la chasse et de la corrida, c’est de fabriquer des guerres, ils ne s’en privent pas ! Et en plus cette année il a fallu accueillir les milliers de femmes et d’enfants qui sont morts de faim, quevousavez laissé mourir, et tous les vieux quevousavezoubliés pendant la canicule, ça fait du monde !
7
Pétula. - Mais m’ sieur l’ange, le purgatoire en attendant mon jugement, OK, partager cette taule, j’ veux bien, mais pas avec n’importe quelle nana. Ange. - Pour Dieu, tous les êtres humains sont égaux. Pétula. - Mais justement, moi j’ai rien d’un dieu m’ sieur l’ange, tu t’ rends pas compte, ici, entre quatre murs, enfermée avec une bonne sœur ! Ange. - Sœur, oui, bonne, c’est une autre histoire... Pétula. - Non mais, regarde-là cette toquée ! Je t’en prie m’ sieur l’ange, fais que’que chose. Ange. - Mais arrêtez de m’appeler monsieur, les anges n’ont pas de sexe. Pétula. - Ah ? Ange. - Non. (Pétula regarde au niveau de son sexe). Ange. - Non. Vous pouvez regarder, vous ne verrez rien, vous pouvez même toucher, ici ce n’est pas un geste obscène puisqu’il n’y a rien. Pétula. - Rien ? Ange. - Rien du tout. (Pétula songeuse et perplexe). Ange. - Bon, j’ai un travail fou aujourd’hui, je vous laisse.
8