Folie d'amour

De
Publié par

Joe Cantrell assure la liaison entre Gansett Island et le continent à bord de son ferry. Depuis des années il est secrètement amoureux de Janey McCarthy, la sœur de son meilleur ami. Hélas, elle n’a d’yeux que pour David, son fiancé de longue date, qu’elle doit bientôt épouser. Un soir, Janey appelle Joe au secours, désespérée. Bafouée, meurtrie. Elle vient de découvrir David, dans leur lit, avec une autre ! Et ce qui devait arriver arrive… En quête de réconfort, elle tombe dans les bras de l’ami de toujours. Joe, sachant pourtant qu’il commet une erreur, est totalement incapable de lui résister. Au fil du temps, l’amour indéfectible de Joe va apaiser le terrible chagrin d’amour de Janey. Et petit à petit, alors que leur relation s'étoffe, il se surprend même à espérer que peut-être, un jour, elle l’aimera en retour. C'est alors que revient David, prêt à tout pour récupérer sa fiancée...
Publié le : mardi 29 juillet 2014
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290081648
Nombre de pages : 288
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Folie d’amour
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
GANSETT ISLAND 1 – Cadeau d’amour Nº 10593
Marie Force
G A N S E T T I S L A N D  2 Folie d’amour
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Véronique Fourneaux
Vous souhaitez être informé en avantpremière de nos programmes, nos coups de cœur ou encore de l’actualité de notre siteJ’ai lu pour elle?
Abonnezvous à notreNewsletteren vous connectant surwww.jailu.com
Retrouveznous également sur Facebook pour avoir des informations exclusives : www.facebook/jailu.pourelle
Titre original FOOL FOR LOVE The McCarthys of Gansett Island : Book 2 Published by Marie Force
2011 Marie Force Pour la traduction française Éditions Jai lu, 2014
Il est un endroit que je préfère à tout autre au monde. Située à une vingtaine de kilomètres des côtes méridionales de Rhode Island, Block Island est une petite bande de terre, dotée d’un grand lac salé en son centre, que le temps a oubliée. On n’y trouve pas plus de feux de signalisation que d’hôpital, des connexions Internet capricieuses, et il est impossible, en été, de dénicher une chambre d’hôtel ou même une place pour sa voiture sur le ferry sans avoir réservé des mois à l’avance. En revanche, elle vous offrira calme et paix, ses plages et ses falaises, des boutiques pit-toresques et une ambiance sereine propre à apaiser l’âme. Cette île a joué un grand rôle dans mon existence dès mon arri-vée, petite fille, sur le bateau de mes parents, puis au cours d’une amourette adolescente, et elle est à présent mon lieu de vacances estivales de prédilection. Aucun autre endroit ne m’a jamais plus inspirée. Block Island apparaît souvent dans mes livres et ce n’était qu’une question de temps, je suppose, avant que j’en invente ma version personnelle et en fasse le cadre d’une série. D’où la naissance de Gansett Island et de la famille McCarthy, Gansett étant un coup de chapeau à la Narragansett Bay de Rhode Island, où j’adore aller passer une journée en été. Folie damourpoursuit la sérieGansett Island, commencée avecCadeau damour, et sera suivi deFièvre damour. Bienvenue de nouveau à Gansett Island ! Marie
Les personnages, fictifs, de ce roman sont le produit de limagination de lauteur.
1
Depuis des années, Joe Cantrell attendait un appel téléphonique. Des années autant dire, au moins une bonne moitié de son existence. Et cet appel tant espéré arriva vers 21 heures, un jeudi soir par ailleurs tout à fait ordinaire. À la suite dune journée harassante de douze heures sur le ferry à faire quatre allersretours jusquà lîle, enfin assis dans sa cuisine, il était sur le point de se restaurer quand son portable avait sonné. De mauvaise humeur depuis le matin, lesprit torturé par des images de Janey allant retrouver son fiancé à Boston, il avait été à deux doigts de ne pas décrocher. Dieu merci, il avait empoigné lappareil juste avant que senclenche la messagerie vocale.  Joe ? Un seul mot, mais il suffit à lui faire battre plus vite le cur.  Janey ? Pourquoi mappellestu, alors que tu es avec David ? Sil avait conservé un ton léger, le seul fait de pronon cer ce prénom honni suffit à lui couper lappétit. Que ledit David puisse passer des semaines, et parfois des mois, sans accorder ne fûtce quune visite à sa fiancée lui était insupportable. Par moments, souvent même, il rêvait de ne pas diriger le seul moyen daccès à lîle, de ne pas être au courant de qui arrivait et de qui partait. Certaines choses, il vaut infiniment mieux les ignorer. 9
Il avait donc vu Janey dans la matinée, quand elle avait sauté sur le ferry pour aller faire la surprise à son étudiant en médecine de fiancé, à loccasion de leur anniversaire. Treize ans quils étaient ensemble. Le treize de la chance, avaitelle plaisanté. Pour sa part, Joe navait pas trouvé cela rigolo.  Jai Étaitelle en train de pleurer ?  Janey, ma puce. De quoi astu besoin ?  De toi. Il nen fut pas loin davaler sa langue. Depuis combien de temps fantasmaitil à ce propos ? Entendre ces mêmes mots dits par elle ? Depuis toujours. Ou presque.  Questce qui ne va pas ?  Ma voiture vient de me laisser en carafe sur la 95, juste au sud de Foxboro. Que fichaitelle à plus de trente bornes de Boston alors quelle devait y séjourner quelques jours avec David ?  Où est David ?  Cest toi que jappelle, Joe. Estce que tu peux venir ? Il entendit des reniflements. Suivis dautres renifle ments. Puis :  Mais à quoi avaisje la tête ? Cest bien trop loi  Ne sois pas ridicule ! la coupatil, déjà au volant de son pickup et sortant en trombe de chez lui. Je serai là dans moins dune heure, conclutil en apercevant dans son rétroviseur le nuage de poussière soulevé par son démarrage à larraché. Dans des circonstances normales, il lui aurait fallu bien plus dune heure pour la rejoindre, mais le « normal » navait plus droit de cité pour lheure. Il était arrivé quel que chose. Et si ce « quelque chose » sétait passé entre elle et David, ce serait enfin la réalisation de ses rêves. Oui, mais cela signifierait aussi que ceux de Janey étaient brisés ; il allait lui falloir garder ça à lesprit. Quoi que cette nuit puisse lui apporter, il ne devait surtout pas oublier quelle était avec David depuis presque aussi 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.